PAR­TIR À LA RE­CHERCHE DE SES ORI­GINES

La pièce Norge, de Ke­vin McCoy, ins­pi­rée de sa vie per­son­nelle, ra­conte l’histoire d’un homme qui dé­cide de par­tir à la re­cherche de ses ori­gines nor­vé­giennes par le tru­che­ment de sa grand­mère, née dans ce pays nor­dique. Un pé­riple par­ti­cu­lier qu’il a vou

Le Journal de Montreal - Weekend - - THÉÂTRE - Louise Bour­bon­nais Col­la­bo­ra­tion spé­ciale louise.bour­bon­nais @que­be­cor­me­dia.com

La pièce Norge, qui si­gni­fie Nor­vège en langue scan­di­nave, a été pré­sen­tée à Qué­bec la sai­son der­nière et a re­çu un ac­cueil des plus fa­vo­rables.

Même si cer­tains élé­ments de fic­tion ont été ajou­tés, Norge est prin­ci­pa­le­ment l’histoire de Ke­vin McCoy, homme de théâtre, qui vit main­te­nant à Qué­bec après avoir pas­sé une par­tie de sa vie à Chi­ca­go. En­fant, il vi­vait avec sa mère dans la ré­gion de Seat­tle dans l’État de Wa­shing­ton. C’est à l’âge de quatre ans qu’il a per­du sa grand-mère ma­ter­nelle, ori­gi­naire de Nor­vège qui avait im­mi­gré à qua­torze ans aux États-Unis en 1919.

«J’étais très in­tri­gué de dé­cou­vrir la Nor­vège», lance l’au­teur et met­teur en scène Ke­vin McCoy. «J’ai peu de sou­ve­nirs de ma grand-mère, mais ma mère en par­lait beau­coup.»

Pour l’homme qui rê­vait de voya­ger et de vivre ailleurs, l’histoire de l’im­mi­gra­tion de sa grand-mère a éveillé son ima­gi­naire au point de vou­loir par­tir à la quête de ses ori­gines.

LE GRAND PÉ­RIPLE

C’est en 2008, ar­mé de rien d’autre que le nom de sa grand-mère, Herb­jørg Han­sen, et d’une pho­to­co­pie de son pas­se­port, que Ke­vin dé­cide de se rendre en Nor­vège pour re­tra­cer ses ori­gines ma­ter­nelles.

Après une mul­ti­tude de re­cherches, no­tam­ment dans les prin­ci­pales villes de Nor­vège, Os­lo et Ber­gen, Ke­vin a fi­na­le­ment trou­vé ce qu’il cher­chait. «Ma grand-mère vi­vait au nord du cercle po­laire et est née sur une pé­nin­sule in­ac­ces­sible par voie ter­restre.» En rai­son de la côte es­car­pée, l’en­droit était dif­fi­cile d’ac­cès, mais ce­la n’a pas em­pê­ché l’homme, pi­qué par la cu­rio­si­té, de s’y rendre à deux re­prises, ayant dé­jà en tête de mon­ter un spec­tacle sur le su­jet. D’ailleurs, l’en­droit était ty­pique, à l’image que l’on se fait de la Nor­vège, entre mer et montagne avec seule­ment une ving­taine de mai­sons.

«Je me suis re­trou­vé à Kjer­ringøy, (qui si­gni­fie île des femmes) un village de 300 ha­bi­tants com­plè­te­ment dans le nord du pays», re­late le créa­teur. Le nom est très évo­ca­teur, car à l’époque, les hommes par­taient en mer pour pê­cher, tan­dis que les femmes de­meu­raient sur le lit­to­ral sans sa­voir si leur ma­ri re­vien­drait vi­vant.

«Tout au long de ce voyage, j’ai res­sen­ti la pré­sente de ma grand-mère, confie Ke­vin McCoy. J’avais l’im­pres­sion qu’elle me gui­dait.»

Bien gui­dé, Ke­vin a aus­si eu l’oc­ca­sion de re­trou­ver des cou­sins et autres membres de sa famille.

«J’au­rais vou­lu que ma mère soit avec moi, mais elle ne vou­lait pas, prin­ci­pa­le­ment parce qu’elle a peur de prendre l’avion», confie l’au­teur.

UN VOYAGE VI­SUEL

Pour les spec­ta­teurs, Norge se­ra, en plus d’être une belle histoire, une fa­çon de dé­cou­vrir ce pays nor­dique, puisque des pho­tos et des vi­déos de la Nor­vège se­ront pro­je­tées sur écran. Le spec­tacle est éga­le­ment une oc­ca­sion de dé­cou­vrir des oeuvres d’ar­tistes nor­vé­giens.

Après Qué­bec, Ca­ra­quet, Mon­tréal et une tour­née en pro­vince, Ke­vin McCoy rêve de pré­sen­ter un jour sa pièce en Nor­vège.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.