IM­PO­SANT JONAH HILL

Le Journal de Montreal - Weekend - - CINÉMA -

Dans Chiens de guerre, Jonah Hill tient son pre­mier rôle de vi­lain avec une éner­gie et une pré­sence in­ti­mi­dante peu com­munes. À l’oc­ca­sion de la sor­tie en DVD et en VSD de cette co­mé­die grin­çante ins­pi­rée d’une in­croyable his­toire vraie, Me­dia­film rend hom­mage au ta­lent de ce co­mé­dien épa­tant et tou­jours éton­nant.

4 SUPERMALADES (2007)

Dé­ci­dés à perdre leur vir­gi­ni­té avant la fin du se­con­daire, deux amis tentent de se pro­cu­rer de l’al­cool grâce à la fausse carte d’iden­ti­té d’un co­pain pau­mé, afin de saou­ler les filles qu’ils veulent sé­duire.

Avec leur ir­ré­vé­rence cou­tu­mière, le réa­li­sa­teur Greg Mot­to­la (Paul) et le scé­na­ris­te­pro­duc­teur Judd Apa­tow (Cas déses­pé­ré) brossent un por­trait tru­cu­lent et sen­ti de la ca­ma­ra­de­rie mas­cu­line. D’où un feu rou­lant de gags hi­la­rants, ser­vis par un Jonah Hill en forme, aux cô­tés d’un Mi­chael Ce­ra plus ti­mo­ré que ja­mais.

4 CY­RUS (2010)

Mon­teur de films di­vor­cé, John a le coup de foudre pour Mol­ly. Mais il dé­couvre que celle-ci vit avec son fils, Cy­rus, un jeune mu­si­cien im­ma­ture et pos­ses­sif.

Les frères Jay et Mark Du­plass (Ba­ghead, Jeff vit chez ma­man) mettent en scène avec bon­ho­mie une in­trigue amu­sante et riche en dé­tails psy­cho­lo­giques. Les ré­par­ties sa­vou­reuses fusent, li­vrées par les at­ta­chants Jonah Hill, John C. Reilly et Ma­ri­sa To­mei.

3 MONEYBALL (2011)

Le di­rec­teur gé­né­ral des Ath­le­tics d’Oak­land fait ap­pel à un éco­no­miste qui a créé une for­mule ma­thé­ma­tique per­met­tant de com­po­ser l’équipe la plus per­for­mante.

Ben­nett Miller (Ca­pote, Fox­cat­cher) dé­mys­ti­fie le ba­se­ball à tra­vers un drame vi­gou­reux, qui porte moins sur le sport que sur ses en­jeux et ses stra­té­gies. Le scé­na­rio coud en­semble une sé­rie de mo­ments forts, re­le­vés par une réa­li­sa­tion at­ten­tive et des per­for­mances so­lides de Brad Pitt et Jonah Hill.

3 LE LOUP DE WALL STREET (2013)

À la suite du Krach bour­sier de 1987, le cour­tier Jor­dan Bel­fort fonde avec l’ex­cen­trique Don­nie Azoff la com­pa­gnie Strat­ton Oak­mont, qui vend frau­du­leu­se­ment des ac­tions sans va­leur. De­ve­nus riches du jour au len­de­main, les deux com­pères mul­ti­plient les frasques et s’at­tirent l’at­ten­tion du FBI.

Fi­dèle à son style flam­boyant, Mar­tin Scor­sese (Les af­fran­chis, Ca­si­no) brosse un por­trait cy­nique et élec­tri­sant du monde de la fi­nance. Aux cô­tés d’un Leo­nar­do DiCa­prio sur­vol­té dans le rôle-titre, Jonah Hill com­pose un Azoff aus­si mal­sain qu’hi­la­rant.

4 22 JUMP STREET (2014)

Après avoir in­fil­tré et dé­man­te­lé un ré­seau de tra­fic de drogue dans une école se­con­daire, deux po­li­ciers, l’un ath­lé­tique et l’autre ron­douillard, sont af­fec­tés à une mis­sion iden­tique, cette fois dans une uni­ver­si­té.

Cal­quant avec iro­nie l’in­trigue de leur 21 Jump Street, les co­réa­li­sa­teurs Ch­ris Miller et Phil Lord (Le Film Lego) se moquent avec har­diesse et bonne hu­meur du phé­no­mène mer­can­tile des films à suites. Sou­li­gnons une fois de plus la grande com­pli­ci­té qui unit les dé­pa­reillés Chan­ning Ta­tum (Ma­gic Mike) et Jonah Hill.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.