L’IMPERTINENTE CA­ME­RON MAR­QUIS

Avec le per­son­nage de Ca­me­ron Mar­quis, Ka­relle Trem­blay per­son­ni­fie une jeune dé­te­nue dé­tes­table, bête comme ses pieds et qui n’est pas re­con­nue pour sa grande pa­tience dans le té­lé­ro­man Uni­té 9. Un rôle à des ki­lo­mètres de ce qu’elle est au quo­ti­dien et

Le Journal de Montreal - Weekend - - TÉLÉVISION - Yves Le­clerc Le Jour­nal de Qué­bec

La co­mé­dienne âgée de 20 ans n’a ja­mais fait de dé­ten­tion et ne sou­haite pas vivre l’ex­pé­rience un jour. Elle a aus­si un bien meilleur ca­rac­tère que l’impertinente dé­te­nue.

«J’adore jouer des per­son­nages qui sont éloi­gnés de moi. Ce per­son­nage-là, c’est une jeune fille et un type de per­son­nage qui existe dans la réa­li­té. C’est l’fun de jouer quelque chose que je ne suis pas du tout», a-t-elle lan­cé, lors d’un en­tre­tien.

Car­me­ron Mar­quis a été re­con­nue cou­pable de conduite dan­ge­reuse et d’ou­trage au ca­davre. Elle a pro­vo­qué la mort de ses deux amies lors d’une sor­tie de route sur un che­min si­nueux. Elle a pho­to­gra­phié ses deux amies dé­cé­dées après avoir quit­té le vé­hi­cule. Elle purge une peine de 48 mois de dé­ten­tion à Liet­te­ville.

Ka­relle Trem­blay a ob­te­nu ce rôle en jouant la scène où elle ra­conte cet ac­ci­dent aux dé­te­nues de son uni­té.

SCÈNES IN­TIMES

La co­mé­dienne, qui a fait ses dé­buts dans la sé­rie jeu­nesse Le Club des doigts croi­sés, en 2009, aime bien, ha­bi­tuel­le­ment, do­cu­men­ter ses rôles par des re­cherches. Ce qu’elle n’a pas eu à faire pour ce­lui de Ca­me­ron Mar­quis.

«Les textes de Da­nielle Trot­tier sont très bien écrits et ça aide. Je pou­vais voir, dès la pre­mière lec­ture, l’évo­lu­tion du per­son­nage et vers où elle s’en va. Ce fut as­sez simple comme pro­ces­sus», a ad­mis la co­mé­dienne que l’on peut voir dans la deuxième sai­son de la sé­rie jeu­nesse Jé­ré­mie à Vrak.

Elle pré­cise que de vraies IPL sont pré­sentes sur le pla­teau de tour­nage afin de conseiller les co­mé­diennes lors de cer­taines si­tua­tions, comme les al­ter­ca­tions et des gestes comme la pose de me­nottes.

TROU­VER SES MARQUES

Ka­relle Trem­blay a vi­si­ble­ment trou­vé ra­pi­de­ment ses marques pour ce per­son­nage qui prend sa place len­te­ment à tra­vers ceux de Ma­rie La­mon­tagne, Jeanne Bi­ron, Kim Va­nier et Ma­rie-Gi­sèle Cas­ton­guay.

«Ca­me­ron pro­voque beau­coup de ré­ac­tions sur la rue. Les gens me disent: “c’est toi la mé­chante dans Uni­té 9” et je sens qu’on n’est pas tou­jours content de me voir. C’est drôle quand même», dit-elle.

La co­mé­dienne a eu des scènes très in­times à jouer avec Ève Lan­dry. Son per­son­nage est amou­reux de la dé­te­nue Jeanne Bi­ron. Un amour qui semble, pour l’ins­tant, être à sens unique. «Ce sont des scènes in­tenses et qui n’ont pas été fa­ciles à jouer. J’avais dé­jà fait de la nu­di­té dans le film King Dave, mais je n’avais pas été aver­tie pour celles d’Uni­té 9. Ce fut un genre de sur­prise, mais Ève est une perle et quel­qu’un d’ex­tra­or­di­naire et ça s’est su­per bien pas­sé», a-t-elle in­di­qué.

UNE RE­LI­GIEUSE

Ka­relle Trem­blay ra­conte que son per­son­nage com­men­ce­ra, len­te­ment, à mon­trer une autre fa­cette d’elle. Quelque chose que l’on peut en­tre­voir dans la re­la­tion entre Ca­me­ron Mar­quis et soeur Ma­rie-Gi­sèle.

«C’est la seule fois, dans le show, où l’on voit qu’elle peut peut-être avoir de l’em­pa­thie et avoir en­vie d’ai­der les autres. Cette soeur est, pour elle, un genre de grand­mère et c’est l’fun de voir ça», a men­tion­né la jeune femme qui joue­ra une re­li­gieuse dans le long-mé­trage Ho­che­la­ga terre des âmes, de Fran­çois Gi­rard, qui se dé­rou­le­ra sur trois époques.

«C’est un tour­nage très cool. Il me reste un bloc de tour­nage hi­ver­nal à faire en fé­vrier. Ce per­son­nage, qui vit au temps des Amé­rin­diens, est très loin de moi et je pense qu’il s’agit de mon plus beau dé­fi jus­qu’à main­te­nant», a-t-elle fait sa­voir.

Une autre belle oc­ca­sion, pour Ka­relle Trem­blay, de jouer un autre per­son­nage éloi­gné de ce qu’elle est dans la vie de tous les jours. Uni­té 9 est dif­fu­sée les mar­dis à 20 h sur les ondes d’ICI Ra­dio-Ca­na­da. La deuxième sai­son de Jé­ré­mie est pré­sen­tée les mar­dis à 19 h sur Vrak avec des re­dif­fu­sions.

Les co­mé­diennes Ka­relle Trem­blay (Ca­me­ron Mar­quis) et Isa­belle Brouillette dans le té­lé­ro­man Uni­té 9. PHO­TO COUR­TOI­SIE

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.