LA VE­NISE DU TEXAS

Le Journal de Montreal - Weekend - - VACANCES - Gilles Proulx Col­la­bo­ra­tion spé­ciale

Même si elle est au Texas, San An­to­nio est plus mexi­caine que la plu­part des villes du Mexique. Fon­dée en 1718 par les Es­pa­gnols, elle re­gorge d’his­toire et de ma­gni­fiques bâ­ti­ments. On la sur­nomme la Ve­nise du Texas parce que la ri­vière San An­to­nio, en­ca­drée par un ca­nal de pierre, ser­pente au coeur de la ville; on peut y cir­cu­ler sur des barges.

Dans les pre­mières an­nées de San An­to­nio, les Fran­cis­cains ont éri­gé un mo­nas­tère ma­gni­fique, dite Mis­sion San Jo­sé, pour convertir les Amé­rin­diens au ca­tho­li­cisme. L’in­fluence mau­resque dans l’ar­chi­tec­ture dé­montre le riche hé­ri­tage cultu­rel de l’em­pire co­lo­nial. Il fal­lait voir, le di­manche, ces simples gens ve­nir à la messe avec leurs ha­bits propres comme ja­dis au Qué­bec. La Ré­vo­lu­tion tran­quille vi­deuse d’églises n’a pas eu lieu par ici!

Dans un restaurant po­pu­laire du mer­ca­do, j’ai été stu­pé­fait de trou­ver un coin voué à l’hon­neur de la Vierge Ma­rie et des an­ciens clients morts qui ont leurs pho­tos et leurs cierges en­tou­rés de fleurs et d’icônes. Eh oui, un mo­nu­ment fu­né­raire en plein restaurant ma­ria­chi!

Une autre vi­site in­con­tour­nable: Fort Ala­mo. C’est ici que Da­vy Cro­ckett, le hé­ros na­tio­nal, a trou­vé la mort en 1836, tué par les Es­pa­gnols qui avaient l’avan­tage du nombre… ce qui rap­pelle bien sûr, chez nous, l’épi­sode de Dol­lard des Or­meaux.

Chaque éta­blis­se­ment se fait un de­voir de faire hur­ler sa mu­sique dans les rues. Sur la place, il y avait un seul groupe de non Mexi­cains qui chan­tait du rock… comme pour rap­pe­ler qu’après tout, on est aux États-Unis. LA SE­MAINE PRO­CHAINE : Evan­ge­line et Long­fel­low

Cet El­vis mexi­cain, qui chan­tait les tra­duc­tions es­pa­gnoles des suc­cès du King, ne pas­sait pas in­aper­çu. On voit bien qu’El­vis n’est pas mort tel­le­ment il y a un grand nombre de gens pour le faire vivre.

Ce restaurant ma­ria­chi consacre une par­tie de sa salle à man­ger à ses clients dé­cé­dés. Voi­là une belle fi­dé­li­té!

Fort Ala­mo est de­meu­ré cé­lèbre après la mort de Da­vy Cro­ckett au com­bat.

Ce mo­nas­tère du 18 siècle at­tire tou­jours des foules de fi­dèles pour ses messes en es­pa­gnol.

San An­to­nio est sur­nom­mée la Ve­nise du Texas.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.