À la conquête du Vieux Conti­nent

Les portes de l’Eu­rope s’ouvrent pour Steve Hill. Son al­bum So­lo Recordings Volume 3 vient tout juste d’être lan­cé là-bas et il ef­fec­tue­ra, à l’au­tomne, une tour­née en tête d’af­fiche.

Le Journal de Montreal - Weekend - - SOMMAIRE - Yves Le­clerc

Le chan­teur-gui­ta­riste et homme-or­chestre qué­bé­cois est de re­tour, com­blé et em­bal­lé, d’une sé­rie de 31 spec­tacles en Eu­rope, en pre­mière par­tie de la for­ma­tion bri­tan­nique Wi­sh­bone Ash.

«J’ai don­né 31 shows en 35 jours, tra­ver­sé huit pays et par­cou­ru 10 000 ki­lo­mètres. J’ai ado­ré ça et j’au­rais conti­nué du­rant un autre mois», a-t-il lan­cé lors d’un en­tre­tien.

Steve Hill est mon­té sur scène en Al­le­magne, en Au­triche, en Bel­gique, en France, aux Pays-Bas, en Po­logne et en Suisse, avec gui­tare, mi­cro, bat­te­rie, har­mo­ni­ca et ma­ra­cas.

«Je me suis su­per bien en­ten­du avec les gars de Wi­sh­bone Ash. On a joué dans des salles de 500 et 600 per­sonnes qui étaient tout le temps rem­plies et les ré­ac­tions ont été bonnes. C’était tri­pant et c’est pos­si­ble­ment la plus belle tour­née de ma vie», a-t-il lais­sé tom­ber, ajou­tant qu’il a eu le plai­sir, à quelques oc­ca­sions, de se re­trou­ver sur scène avec les membres du groupe bri­tan­nique qui a vu le jour en 1969.

Il s’est re­trou­vé sur les planches, en fin de concert, pour jouer de la gui­tare et faire des har­mo­nies vo­cales sur Blo­win’

Free, sa pièce pré­fé­rée de Wi­sh­bone Ash. «C’était vrai­ment co­ol», a-t-il lan­cé.

CONCERTS EN NOR­VÈGE

Steve Hill s’est fait em­bar­quer sur cette tour­née par l’en­tre­mise d’un de ses agents qui connaît le chan­teur et gui­ta­riste An­dy Po­well, membre fon­da­teur de Wi­sh­bone Ash.

«C’est quelque chose qui de­vait se faire l’an­née der­nière, mais mon al­bum So­lo

Recordings Volume 3 n’était pas en­core ter­mi­né. Le groupe me vou­lait en pre­mière par­tie et je sa­vais que c’était pour avoir lieu cette an­née», a-t-il fait sa­voir.

Cette pré­sence avec Wi­sh­bone Ash a conduit, le pre­mier soir de la tour­née, à la si­gna­ture d’un contrat pour la sor­tie de l’al­bum en Eu­rope, qui a eu lieu le 3 mars.

«On était en pour­par­lers de­puis quelque temps, mais le pa­tron de l’agence a tri­pé sur ma pres­ta­tion et le contrat a été si­gné à ce mo­ment», a-t-il men­tion­né. Steve Hill avait dé­jà joué en Eu­rope, mais c’était il y a une ving­taine d’an­nées, avec des concerts en Bel­gique et en France. L’homme-or­chestre don­ne­ra ses der­niers spec­tacles en salle au Qué­bec au cours des pro­chaines se­maines. Il pré­sen­te­ra deux concerts en Nor­vège cet été, par­ti­ci­pe­ra à quelques fes­ti­vals dans la Belle Pro­vince avant de re­tour­ner en Eu­rope en sep­tembre. Il ne de­vrait pas re­mon­ter sur scène au Qué­bec avant fé­vrier et mars 2018.

NOU­VELLES CHAN­SONS

Steve Hill, qui n’a ja­mais en­re­gis­tré de disque en spec­tacle, pour­rait le faire à l’oc­ca­sion de ces pro­chains spec­tacles au Qué­bec. «On me le de­man­dait beau­coup en Eu­rope. J’ai­me­rais peut-être en faire un et l’avoir entre les mains pour ma tour­née en Eu­rope qui pour­rait du­rer deux ou trois mois. Je ne suis pas cer­tain à 100 %, mais il y a des chances. J’éva­lue la si­tua­tion», a-t-il in­di­qué.

Le mu­si­cien a aus­si com­men­cé à tra­vailler sur son pro­chain al­bum, confir­mant qu’il n’y au­ra pas de volume 4 pour l’aven­ture So­lo Recordings.

Il n’est pas en me­sure, pour l’ins­tant, d’en dire plus sur la forme que pren­dra cette nou­velle aven­ture.

Steve Hill a pas­sé cinq se­maines à Los An­geles, en oc­tobre et en no­vembre, après avoir as­sis­té au Fes­ti­val De­sert Trip qui met­tait en ve­dette Bob Dy­lan, les Stones, Paul McCart­ney, Neil Young, The Who et Ro­ger Wa­ters.

«J’ai en­re­gis­tré des chan­sons acous­tiques dans un vieux stu­dio où ont dé­jà tra­vaillé les Beach Boys et avec le même vieil équi­pe­ment. J’ai com­men­cé un al­bum acous­tique et quatre chan­sons sont en­re­gis­trées. Est-ce que ça va être un al­bum acous­tique au com­plet ou quatre chan­sons qui vont faire par­tie d’un disque? Je ne le sais pas en­core, mais c’est quelque chose qui se cla­ri­fie tran­quille­ment», a-t-il fait sa­voir.

Steve Hill se pro­dui­ra le 17 mars au Club So­da à Mon­tréal et le 29 mars à l’Im­pé­rial Bell. Les dates de tour­nées sont en ligne à l’adresse ste­ve­hil­l­mu­sic.com.

PHO­TO D’AR­CHIVES STEVENS LE­BLANC

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.