LES SUCRES AU VIL­LAGE QUÉ­BÉ­COIS D’ANTAN

Le Journal de Montreal - Weekend - - VACANCES -

Le gon­fle­ment de la ri­vière Saint-Fran­çois à Drum­mond­ville nous rap­pelle que sur les terres ri­ve­raines, au Vil­lage qué­bé­cois d’antan, c’est le temps des sucres.

Au Vil­lage su­cré, nom­mé ain­si pour les pro­chaines se­maines, on re­vit la tra­di­tion comme il y a 100 ans.

LA CAM­PAGNE D’AU­TRE­FOIS

À bord d’une car­riole, on tra­verse le vil­lage où se dressent pas moins de 70 bâ­ti­ments d’époque. Au re­tour, il ne faut sur­tout pas man­quer de faire une halte à la bei­gne­rie pour leurs fa­meux beignes à l’érable.

Si vous vou­lez y al­ler à pied ou sim­ple­ment mar­cher dans le vil­lage, n’ou­bliez pas que les rues sont en terre bat­tue et avec le dé­gel, il faut vous chaus­ser en consé­quence. En fait, ce sont un peu comme des che­mins de cam­pagne, mais sans cir­cu­la­tion… sauf les car­rioles avec les che­vaux.

AM­BIANCE

Le re­pas de ca­bane à sucre fait hon­neur à la tra­di­tion. À la soupe aux pois à l’an­cienne, s’ajoutent les fèves au lard avec un peu de si­rop d’érable, le jam­bon à l’érable, les grands-pères dans le si­rop et j’en passe.

Lors du re­pas, dans une salle fort ani­mée, un vio­lo­neux ou en­core une vio­lo-

neuse égaye les lieux, ac­com­pa­gnés d’autres mu­si­ciens, sur des airs folk­lo­riques «canadiens-fran­çais».

Tout un re­tour aux sources pour les Qué­bé­cois d’ori­gine! C’est aus­si pour les Néo-Qué­bé­cois une fa­çon lu­dique de dé­cou­vrir nos ra­cines.

Notre vi­site nous amène à une sta­tion de dé­cou­verte où les en­fants ap­prennent comment tailler un érable. Toute une ré­vé­la­tion aus­si que ce conteur nous fai­sant voya­ger dans le temps, avec anec­dotes et lé­gendes.

C’est jus­te­ment ce qui nous at­tend: un rap­pel joyeux du pas­sé.

La ca­bane à sucre an­ces­trale.

On tra­verse le vil­lage en car­riole.

Une vio­lo­neuse lors du re­pas tra­di­tion­nel.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.