MAR­CHER AU MONT SAINT-GRÉ­GOIRE AU TEMPS DES SUCRES

Le Journal de Montreal - Weekend - - WEEKEND VACANCES -

Il y au­rait en­vi­ron 125 000 vi­si­teurs qui viennent se su­crer le bec chaque prin­temps dans les ca­banes à sucre au­tour du mont Saint-Gré­goire, vi­sible au loin de­puis l’A-10. Bon nombre d’entre eux veulent al­ler mar­cher dans le bois, après un re­pas co­pieux.

Peu de ca­banes donnent sur des sen­tiers pour se ba­la­der. On peut tou­jours faire une marche de san­té à La Gou­drelle. Du cô­té de l’Éra­blière Char­bon­neau, un sen­tier longe le pied de la mon­tagne alors qu’un autre en pente nous fait grim­per en une ving­taine de mi­nutes jus­qu’à un bel­vé­dère avec point de vue. PRÈS DE LA CA­BANE OU AU CIME

Pour une courte ran­don­née, ça peut très bien conve­nir à plu­sieurs mar­cheurs qui sont d’abord ve­nus pour la ca­bane à sucre. Mais pour une ran­don­née plus longue et pou­voir at­teindre le som­met, mieux vaut em­prun­ter les sen­tiers du CIME (Centre d’in­ter­pré­ta­tion du mi­lieu éco­lo­gique du Haut-Ri­che­lieu), un ré­seau struc­tu­ré et ba­li­sé en­re­gis­trant 5000 entrées du­rant le temps des sucres.

Des mar­cheurs s’y rendent tou­te­fois sans au­to­ri­sa­tion en par­tant de La Gou­drelle ou de l’Éra­blière Char­bon­neau. Ils prennent alors un rac­cour­ci en tra­ver­sant une clô­ture ou en em­prun­tant un sen­tier non si­gna­li­sé.

Compte te­nu du bas prix de l’en­trée, il est plus avan­ta­geux de faire quelques mi­nutes de voi­ture pour se rendre au CIME, le point de dé­part vers le som­met se trou­vant à deux pas du sta­tion­ne­ment.

VERS LE SOM­MET

Le sen­tier Le Pa­no­ra­ma mène à un bel­vé­dère, à une de­mi-heure de marche. La mon­tée est fa­ci­li­tée par des pa­liers à même le sen­tier et des rampes en ron­dins.

Un sen­tier étroit ro­cheux qu’il faut gra­vir sans em­pres­se­ment mène au som­met. Là-haut, on a un pa­no­ra­ma à 360 de­grés sur la plaine et sur d’autres Mon­té­ré­giennes.

Par temps clair, on aper­çoit le mont Royal à l’ouest et les Ap­pa­laches au sud. Mal­gré une al­ti­tude mo­deste de 251 m, la vue porte loin.

Sur le sen­tier Le Pa­no­ra­ma, pa­liers et rampes fa­ci­litent la mon­tée.

Au som­met, la vue porte loin.

Le ré­seau de sen­tiers est bien struc­tu­ré et ba­li­sé.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.