BOB DY­LAN ET SYL­VAIN COS­SETTE, MÊME COM­BAT !

Le Journal de Montreal - Weekend - - WEEKEND MUSIQUE - An­dré Péloquin jour­nal­demon­treal.com andre.pe­lo­quin@que­be­cor­me­dia.com

«La re­traite? Connais pas!» Non content d’avoir ga­gné — bien mal­gré lui! — un prix No­bel au vé­né­rable âge de 75 ans, Bob Dy­lan re­fuse d’en­fi­ler la pro­ver­biale montre en or, voire même de s’as­seoir sur ses lau­riers.

En marge d’une tour­née à ve­nir, le barde ajoute une nou­velle pierre à ce qui semble être un trip­tyque de re­prises. Après Sha­dows In The Night (2015) et Fal­len An­gels (2016) où il se frot­tait à du ma­té­riel po­pu­la­ri­sé par Si­na­tra, Dy­lan ap­pose sa griffe sur une tren­taine de clas­siques amé­ri­cains sur Tri­pli­cate… et cer­tains sont, en­core une fois, as­so­ciés au croo­ner aux yeux bleus.

Sur pa­pier, l’en­tre­prise est em­bal­lante, en ef­fet, mais c’est une autre paire de manches une fois dans nos oreilles.

DISQUE USÉ

Bien qu’on ap­pré­cie l’au­dace de la lé­gende vi­vante qui risque ici — et aus­si tard dans sa car­rière — l’exer­cice de l’al­bum triple, Tri­pli­cate fait da­van­tage écho à un disque usé.

Si Dy­lan épa­tait sur ses deux of­frandes dif­fé­rentes, l’ef­fet de sur­prise se dis­sipe ici et dé­voile un chan­teur fa­ti­gué qui s’ac­com­pagne de mu­si­ciens ta­len­tueux, mais aus­si sur le pi­lote au­to­ma­tique, alors qu’ils ré­in­ter­prètent des clas­siques à la sauce coun­try tris­tou­net.

Ça de­meure bon, certes, mais aus­si mo­no­tone et in­croya­ble­ment pré­vi­sible.

UNE FOR­MULE

Bref, le mé­lo­mane peut da­van­tage avoir l’im­pres­sion de se re­trou­ver face à un plai­sir so­li­taire, voire une for­mule écu­lée… ou une ten­ta­tive de Dy­lan d’ar­ra­cher la cou­ronne du «roi du co­ver» des mains de Syl­vain Cos­sette.

Tout sauf une oeuvre vé­ri­ta­ble­ment ins­pi­rée, mal­heu­reu­se­ment. 3/5 BOB DY­LAN Tri­pli­cate

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.