BON­HEURS D’OC­CA­SION POUR PA­TRICK NOR­MAN

Le Journal de Montreal - Weekend - - MUSIQUE -

Bien qu’il soit ten­tant de le­ver le nez sur un énième al­bum de re­prises en duos, Pa­trick Nor­man a tou­te­fois un passe-droit (oui, oui).

Après tant d’an­nées à sou­te­nir ses contem­po­rains (au­tant Re­née Mar­tel, par exemple, que les in­vi­tés de son émis­sion té­lé Pour l’amour du coun­try), le chan­teur peut, à son tour, de­man­der une fa­veur ou deux... ou douze comme c’est le cas ici.

Malheureusement, ses bon­heurs se­ront fi­na­le­ment dia­ble­ment in­égaux.

UNE IDÉE RIS­QUÉE

Sa­luons tout d’abord l’in­ten­tion. Plutôt que de se conten­ter de re­prendre ses hits en bonne com­pa­gnie, Nor­man a op­té pour des pièces ou­bliées de son im­po­sant ca­ta­logue.

En ré­sulte un pro­jet hé­té­ro­gène flir­tant avec le coun­try, évi­dem­ment, mais aus­si la grosse ba­lade dé­gou­li­nante (Com­ment le dire avec ses vio­lons et Ma­rie-Ève Jan­vier est un exemple élo­quent) et la chan­son romantique va­gue­ment bos­sa-no­va (Juste toi et moi).

Éga­le­ment à sou­li­gner: une réa­li­sa­tion dé­chi­rée entre un dé­sir d’être peau­fi­née à la per­fec­tion et un be­soin d’ap­puyer sur la bon­ho­mie en­tou­rant l’aven­ture (écou­tez les duos avec Ma­nuel Ta­dros et Mar­tin Des­champs à titre de ré­fé­rence). En fin de compte, on a droit à une pro­duc­tion malheureusement pas si cha­leu­reuse.

QUELQUES FLEURS

Bon­heurs par­ta­gés est tou­te­fois loin d’être un bide et confirme à nou­veau la per­ti­nence de Pa­trick Nor­man. 32 disques plus tard (!), le mon­sieur est tou­jours plein de fougue et aus­si bien en voix.

De plus, ce LP ré­vèle tout de même quelques belles sur­prises (qui sont malheureusement trop éparses). La col­la­bo­ra­tion entre Paul Da­raiche

Nor­man2 et Pa­trick vient en tête.

Pour les fans, néan­moins.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.