« JE SUIS MOINS PU­DIQUE QU’AVANT »

Beau­coup d’eau a cou­lé sous les ponts de­puis la sor­tie du der­nier al­bum de Da­mien Ro­bi­taille, Om­ni­pré­sent, en 2012. Cinq ans plus tard, c’est un ar­tiste plus mûr et plus as­su­mé qui se dé­voile sur Univers pa­ral­lèle, un qua­trième opus qui se veut aus­si dive

Le Journal de Montreal - Weekend - - MUSIQUE - Vanessa Gui­mond

Au cours des der­nières an­nées, l’au­teur­com­po­si­teur-in­ter­prète à qui l’on doit Mot de passe et Homme au­to­nome a pas­sé beau­coup de temps sur la route, en groupe et en so­lo. Il s’est éga­le­ment ma­rié, est de­ve­nu père de fa­mille (sa fille Eli­da est née en 2015) et a par­ti­ci­pé à dif­fé­rents pro­jets té­lé, dont les émis­sions Voyage de chien et Ma ca­ra­vane au Ca­na­da.

«De­puis 2012, j’en­re­gis­trais des idées de mé­lo­dies, j’avais des idées de thèmes, mais je n’avais pas le temps de me consa­crer à la com­po­si­tion de nou­velles chan­sons, a-t-il dit en en­tre­vue. Je n’en res­sen­tais pas le be­soin non plus. J’avais les mains pleines.»

C’est à la fin 2015, lorsque s’est conclue sa tour­née so­lo, que l’ar­tiste a dé­ci­dé de sai­sir sa chance et de «ti­rer la plogue».

«J’ai dû faire un ef­fort, re­fu­ser des contrats pour trou­ver le temps de com­po­ser, a-t-il ex­pli­qué. Com­po­ser des chan­sons, c’est comme faire du vé­lo. Au dé­but, j’étais rouillé, mais après deux ou trois mois, tout a dé­blo­qué.»

S’OU­VRIR

Bien qu’il ex­celle tou­jours dans l’art de com­po­ser des chan­sons très ima­gées, Da­mien Ro­bi­taille se livre beau­coup plus que sur ses pré­cé­dents disques, sur Univers pa­ral­lèles. En en­tre­vue, il nous a même dit avoir vé­cu un mo­ment d’émo­tion, lors de son ré­cent pas­sage à Belle et Bum, en in­ter­pré­tant Tout feu tout flamme, pièce dans la­quelle «il met son âme à nu».

«Je suis moins pu­dique qu’avant, a-t-il af­fir­mé. Avant, je me ca­chais der­rière les blagues, les jeux de mots. J’avais peur que les gens trouvent que mon fran­çais n’était pas as­sez bon (NDLR Il a gran­di dans une fa­mille bi­lingue, en On­ta­rio). Là, je me dis que j’ai le droit d’être plus pla­nant, tant que les rimes sont bonnes.»

Sur le plan mu­si­cal, c’est un disque plutôt éclec­tique que nous pro­pose le chan­teur, qui avait pour­tant pris l’ha­bi­tude de pré­sen­ter des al­bums as­sez ty­pés (folk, la­tin...), dans le pas­sé. La pop y cô­toie le rock et le dis­co, mais aus­si le gos­pel et soul, entre autres grâce à l’ap­port des cho­ristes Ma­rie-Ch­ris­tine De­pestre et Dawn Cum­ber­batch. «Ce qui est dif­fé­rent, cette fois-ci, c’est que le disque n’a pas été in­fluen­cé par un style en par­ti­cu­lier, puisque je n’ai pas beau­coup écou­té de mu­sique au cours des der­nières an­nées (...) Je me suis ins­pi­ré de Da­mien au na­tu­rel. Je vois ça comme un amalgame de tous les styles que j’ai connus.» Da­mien Ro­bi­taille se pro­dui­ra au Club So­da, à Mon­tréal, le 20 avril. Tous les dé­tails con­cer­nant sa tour­née se trouvent à l’adresse da­mien­ro­bi­taille.com.

Da­mien Ro­bi­taille est de re­tour sur disque avec Univers pa­ral­lèles, son qua­trième al­bum.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.