LI­LI FA­TALE EN QUELQUES POINTS

Le Journal de Montreal - Weekend - - WEEKEND -

Le groupe a été fon­dé par Na­tha­lie Cour­chesne et Ri­chard Bi­nette sous le nom de Les Li­li Fa­tale, en 1994. As­sez ra­pi­de­ment, parce que plu­sieurs per­sonnes les ap­pe­laient sim­ple­ment Li­li Fa­tale, les mu­si­ciens dé­cident de lais­ser tom­ber le «Les».

En dé­cembre 1996, Li­li Fa­tale signe avec So­ny Mu­sic Ca­na­da.

La for­ma­tion lance son pre­mier al­bum, CK80296, en oc­tobre 1997. Le titre du disque est le code de l’al­bum chez So­ny. «On n’avait pas de titre et c’était une blague qui di­sait qu’on ne se­rait qu’un autre nu­mé­ro chez So­ny», dit Ri­chard Bi­nette.

À l’au­tomne 1997, le gui­ta­riste Ura­nian Val­céa­nu se joint au groupe.

En 1998, Li­li Fa­tale rem­porte deux Fé­lix, dont ce­lui de Ré­vé­la­tion de l’an­née. Le groupe voit son suc­cès dé­pas­ser les fron­tières, cette même an­née, al­lant don­ner plu­sieurs spec­tacles en France.

Sor­ti en 2001, le deuxième disque de Li­li Fa­tale, Pa­na­vi­sion, re­çoit un bel ac­cueil cri­tique, mais n’a pas le suc­cès es­pé­ré chez les dis­quaires.

À la fin 2001, So­ny an­nonce au groupe qu’il ne re­nou­vel­le­ra pas la troi­sième op­tion du contrat. Ri­chard Bi­nette quitte le groupe pour re­tour­ner aux études.

En 2015, Na­tha­lie Cour­chesne met en ligne un mi­nial­bum de trois chan­sons, in­ti­tu­lé Sous la neige, la

plage. Le disque com­prend des pièces qui avaient été écrites par Li­li Fa­tale au dé­but des an­nées 2000.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.