RE­GARD SUR MI­SO­GY­NIE

Dans sa pièce Ba­by-sit­ter, l’au­teure Ca­the­rine Lé­ger se ques­tionne sur la mi­so­gy­nie et le faux fé­mi­nisme. Cette co­mé­die grin­çante, cam­pée dans un uni­vers contem­po­rain, se­ra pré­sen­tée pour la toute pre­mière fois sur les planches du Théâtre La Li­corne.

Le Journal de Montreal - Weekend - - THÉÂTRE - Louise Bour­bon­nais Col­la­bo­ra­tion spé­ciale

Ba­by-sit­ter, qui a fait l’ob­jet de lec­tures pu­bliques au Fes­ti­val du Ja­mais Lu l’an­née der­nière, est ins­pi­rée d’un fait vé­cu. «L’au­teure s’est ins­pi­rée d’un fait di­vers pour écrire sa pièce», ré­vèle la co­mé­dienne Isa­belle Brouillette, co­pro­duc­trice du spec­tacle avec l’au­teure Ca­the­rine Lé­ger, qui a bé­né­fi­cié d’une ré­si­dence d’au­teur au Théâtre La Li­corne pour éla­bo­rer son texte.

Ain­si, on dé­cou­vri­ra Cé­dric, in­ter­pré­té par Da­vid Bou­tin, qui tra­vaille chez Hy­dro-Qué­bec et qui, dans le cadre de son tra­vail, s’est mis les pieds dans les plats en rai­son d’une blague à ca­rac­tère sexiste qu’il a ra­con­tée à un jour­na­liste au cours d’une en­tre­vue en di­rect, alors qu’il était sous l’ef­fet de l’al­cool. Ses pro­pos mal­adroits se sont ré­pan­dus sur les mé­dias so­ciaux et ont été si mal per­çus qu’il a été sus­pen­du de son poste. Sa conjointe, Na­dine, per­son­ni­fiée par Isa­belle Brouillette, in­siste pour qu’il s’ex­cuse pu­bli­que­ment afin qu’il puisse re­prendre son tra­vail. «Cé­dric re­fuse de s’ex­cu­ser», confie la co­mé­dienne.

Le couple qui vient tout juste d’avoir un en­fant est confron­té à di­vers pro­blèmes. «Na­dine, qui était en congé de ma­ter­ni­té, dé­cide alors de re­tour­ner tra­vailler, confiant son en­fant de cinq mois aux soins de son conjoint», ex­plique Isa­belle Brouillette. Mais Cé­dric ne sou­haite pas plus s’oc­cu­per de son propre bé­bé que de re­prendre son poste. Il pré­fé­re­ra faire ap­pel à une gar­dienne à l’in­su de sa conjointe.

UN HOMME FÉ­MI­NISTE

En­tre­ra en jeu Jean-Mi­chel (Steve La­plante), le frère de Cé­dric, un jour­na­liste qui bé­né­fi­cie d’une grande no­to­rié­té. «Il est le plus fé­mi­niste des quatre per­son­nages», sou­ligne la co­pro­duc­trice. «C’est un grand dé­fen­seur des femmes.»

Consi­dé­rant son frère comme un mi­so­gyne, il lui pro­pose un tra­vail d’in­tros­pec­tion et d’en­ta­mer le pro­ces­sus d’écri­ture d’un livre qu’ils nom­me­ront Sexist Sto­ry.

On ver­ra que la pièce s’in­ter­roge sur la place des hommes dans le mou­ve­ment fé­mi­niste et aborde di­vers dé­bats liés au su­jet. Cé­dric, dans son pro­ces­sus d’écri­ture, es­time ne pas avoir le temps de s’oc­cu­per d’un bé­bé.

AR­CHÉ­TYPE SEXUEL

«La ba­by-sit­ter a sou­vent été consi­dé­rée tel un ar­ché­type sexuel», rap­pelle Isa­belle Brouillette. Il en se­ra d’ailleurs ques­tion dans la pièce. Cam­pée par Vic­to­ria Dia­mond, Emy, la gar­dienne au pas­sé dou­teux, va dé­sta­bi­li­ser le couple en pro­po­sant d’éton­nants jeux thé­ra­peu­tiques.

Na­dine, exas­pé­rée par l’at­ti­tude de son conjoint, ac­cep­te­ra d’em­bar­quer dans di­vers jeux pro­po­sés par la gar­dienne. Mal­gré ses pra­tiques étranges, elle de­vrait par­ve­nir à ra­me­ner l’har­mo­nie au sein du couple. Di­vers faits in­at­ten­dus sur­pren­dront les spec­ta­teurs tout au long de la pièce.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.