LE POOL DE HO­CKEY DE RICHARD DES­JAR­DINS

Le Journal de Montreal - Weekend - - MUSIQUE - An­dré Péloquin jour­nal­de­mon­treal.com andre.pe­lo­quin @quebecormedia.com

Peut-être était-ce parce que l’al­bum s’est re­trou­vé sur le site d’Ici Mu­sique pen­dant que le Ca­na­dien était tou­jours sur la glace, mais Des­jar­dins, la com­pi­la­tion hom­mage au sus­men­tion­né grand bon­homme, a tout de même des airs de pool de ho­ckey. Oui, oui.

Rare ar­tiste à être au­tant ap­pré­cié du pu­blic que de la cri­tique, de ses contem­po­rains et de sa re­lève, Richard Des­jar­dins et – sur­tout – son oeuvre sont de vé­ri­tables in­tou­chables. Chaque re­prise du bon gars est hy­per scru­tée.

Vous croyez que la ri­va­li­té Ca­na­dienB­ruins est in­tense? Pffffffff!

Aven­tu­rez-vous dans les com­men­taires sous une vi­déo You­Tube de la pres­ta­tion de Tu m’aimes-tu, chan­tée par l’ex-aca­dé­mi­cien Marc-An­dré For­tin. Vous y trou­ve­rez vio­lence et pas­sion alors que deux camps de mé­lo­manes s’en­tre­dé­chirent sur la va­leur de cette ver­sion pour­tant pru­dente.

On sa­lue donc ce ras­sem­ble­ment de «joueurs étoiles» de la scène lo­cale osant s’at­ta­quer à l’im­pres­sion­nant ca­ta­logue du poète et chan­teur en­ga­gé.

Ce­ci étant dit – et com­pi­la­tion oblige –, l’hom­mage s’avère être tout de même en dents de scie.

PAS AS­SEZ D’INATTENDU

Les fans d’adap­ta­tions fi­dèles, par exemple, se­ront dé­bous­so­lés par la di­rec­tion «dé­glin­go-ha­waïenne» de Tu m’aimes-tu de Fred For­tin. Idem pour la ré­vi­sion car­ré­ment épique des Yan­kees, cha­peau­tée par Klô Pel­gag et Phi­lippe Brach.

Puis, celles et ceux qui pré­fèrent les re­lec­tures plus osées (j’en suis) de­meu­re­ront sur leur faim. En re­vanche, Émile Bi­lo­deau et Safia No­lin re­prennent res­pec­ti­ve­ment Le Chant du Bum et Va-t’en pas sans grande sur­prise, ni in­no­va­tion ou risque.

PLAI­SIR CONTA­GIEUX

Ce­ci étant dit, Des­jar­dins, l’oeuvre, de­meure sa­tis­fai­sante et, mieux en­core, peut me­ner à moult dé­bats entre fans, cri­tiques et autres gé­rants d’es­trade.

«Et si un­tel avait in­ter­pré­té cette chan­son de telle fa­çon? Et si on avait échan­gé cet ar­tiste du pool pour cet autre afin d’in­ter­pré­ter ce clas­sique? etc.»

Des heures de plai­sir, 2 quand même!

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.