DES JU­MEAUX COSMIQUES !

Paul Da­raîche et Re­née Martel

Le Journal de Montreal - Weekend - - WEEKEND - MA­RIE-CLAUDE DOYLE Agence QMI

Re­née Martel et Paul Da­raîche ne sont pas ju­meaux, mais c’est tout comme. En plus de don­ner tous les deux dans la mu­sique coun­try, les chan­teurs, qui ont eu 70 ans le 26 juin, sont nés la même an­née, à la même date et pra­ti­que­ment à la même heure. Ren­contre avec deux lé­gendes qui ont fait les quatre cents coups en­semble !

Vous êtes tous les deux ce qu’on pour­rait ap­pe­ler des ju­meaux cosmiques !

Re­née Martel : On est nés la même an­née, à la même date et à la même heure. Paul Da­raîche : On n’était pas dans le même sac, et c’est tout !

Comment avez-vous ré­agi quand vous avez su que vous aviez la même date de nais­sance ?

R.M. : À un mo­ment don­né, alors qu’on ja­sait, est ar­ri­vée dans la conver­sa­tion la ques­tion : c’est quand ta fête? et on a dit : « Ben voyons donc! » Ça fait bien long­temps, je ne me rap­pelle plus quand on en a par­lé.

Comment pre­nez-vous le fait d’avoir 70 ans ce mois-ci ?

P.D. : À la lé­gère.

R.M. : Il était un temps où Paul ne vou­lait ja­mais dire son âge. Il haïs­sait ça. Moi, quand j’ar­ri­vais sur scène pour pré­sen­ter la chan­son qu’on chan­tait en­semble, je di­sais: « Paul ne veut pas dire son âge, alors je ne le di­rai pas, mais moi j’ai... »

Votre ami­tié est comme un lien de sang...

P.D. : C’est parce que, quand je l’ai con­nue, elle était jeune ! J’étais en amour avec elle et je ne lui ai ja­mais dit.

R.M. : Quand Paul chante, les poils me re­troussent. Il y a tout le temps eu de ma part, et je pense bien de la sienne aus­si, une es­pèce d’af­fec­tion par­ti­cu­lière.

Qu’est-ce que vous ap­pré­ciez l’un de l’autre ?

P.D. : Re­née me res­semble. C’est un diable comme moi; quand elle fait des dia­ble­ries, j’aime ça ! Il y a aus­si sa té­na­ci­té et sa dé­ter­mi­na­tion : elle n’a ja­mais lâ­ché.

R.M. : Il y a une ad­mi­ra­tion ré­ci­proque. Je connais Paul de­puis tel­le­ment d’an­nées que, lors­qu’il a com­men­cé à res­sor­tir du lot, mon Dieu que j’étais contente !

Quel est le plus beau mo­ment que vous avez eu en­semble ?

R.M. : Je pense que c’est quand on chante en­semble !

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.