POUR CINÉPHILES AVER­TIS

Chaque an­née, les ama­teurs de sueurs froides, fris­sons et hé­mo­glo­bine convergent vers le fes­ti­val Fan­ta­sia. Leur but : dé­cou­vrir les nou­velles sen­sa­tions de l’hor­reur lo­cales et in­ter­na­tio­nales. Vous ai­mez les fan­tômes ? Les créa­tures ? Ou vous pré­fé­rez l

Le Journal de Montreal - Weekend - - CINÉMA - BRUNO LAPOINTE Le Jour­nal de Mon­tréal bruno.lapointe @que­be­cor­me­dia.com

FRIEND­LY BEAST Les 25 et 26 juillet Il y a dé­jà un bon mo­ment qu’on at­ten­dait le pre­mier long-mé­trage de la Bré­si­lienne Ga­brie­la Ama­ral Al­mei­da. Sou­vent dé­crite comme une ré­plique fé­mi­nine à Quen­tin Ta­ran­ti­no, elle nous a im­pres­sion­nés à plu­sieurs re­prises avec ses courts-mé­trages, ain­si que When I Was

Alive, pe­tit bi­jou de l’hor­reur dont elle signe le scé­na­rio. Avec le huis clos Friend­ly Beast, elle ex­plore les abîmes de la bête hu­maine, alors que l’équipe d’un res­tau­rant est prise en otage. On nous pro­met une oeuvre pro­vo­cante et bru­tale. Et on se­ra au ren­dez-vous pour la dé­cou­vrir.

BET­TER WATCH OUT Le 28 juillet

Après Black Ch­rist­mas, Kram­pus et autres Silent Night, Dead­ly Night, Hol­ly­wood s’ap­prête à nous ser­vir un nou­veau film d’hor­reur… de Noël. Même si cet ar­gu­ment est en soi suf­fi­sant à pi­quer notre cu­rio­si­té,

Bet­ter Watch Out semble, en plus, être en voie de ré­in­ven­ter le genre dé­sor­mais écu­lé des in­va­sions à do­mi­cile. Es­pé­rons qu’il sau­ra le faire aus­si bien que Ba­by­sit­ter Wan­ted l’avait fait, tou­jours à Fan­ta­sia, à l’été 2008.

PREY Le 1er août Bien connu pour son cô­té ex­cen­trique, le réa­li­sa­teur néer­lan­dais nous ar­rive cette an­née avec une co­mé­die d’hor­reur dé­jan­tée dans la­quelle un lion sème la ter­reur dans les rues d’Amsterdam. Les images qu’on a pu en voir laissent pré­sa­ger de l’ac­tion, des rires… et une bonne dose d’hé­mo­glo­bine. Bref, une com­bi­nai­son ga­gnante ayant fait le suc­cès de clas­siques tels que Shaun of the Dead et Dean Alive.

REPLACE Le 16 juillet Bar­ba­ra Cramp­ton. Ce nom à lui seul a éveillé notre in­té­rêt pour le film Replace. wIl faut dire que l’ac­trice amé­ri­caine et, vé­ri­table vé­té­ran de l’hor­reur, est sur une belle lan­cée de­puis qu’elle a re­noué avec l’épou­vante avec You’re Next en 2011. Et ce nou­veau film semble des­ti­né à faire par­tie de cette li­gnée. On y dé­cou­vri­ra une jeune femme aux prises avec de sé­rieux pro­blèmes cu­ta­nés qui traque ses vic­times dans un seul but : vo­ler, puis por­ter leur épi­derme. HOUSE OF THE DISAPPEARED Les 18 et 20 juillet Re­make co­réen du dia­ble­ment ef­fi­cace La ca­sa del fin de los tiem­pos, House of the Disappeared semble pro­mis à sur­pas­ser son pré­dé­ces­seur, du moins en ma­tière d’at­mo­sphères glauques et in­quié­tantes. On y re­trouve une jeune femme condam­née à tort du meurtre de son ma­ri et de la dis­pa­ri­tion in­ex­pli­cable de son fils, deux évé­ne­ments sur­ve­nus dans la de­meure fa­mi­liale. Après avoir pas­sé 25 an­nées en pri­son, elle retourne sur les lieux du crime, bien dé­ci­dée à élu­ci­der tous les mys­tères de cette mai­son. INNOCENT CURSE Le 28 juillet Les fans d’épou­vante sont dé­jà fa­mi­liers avec le nom de Ta­ka­shi Shi­mi­zu grâce au dé­sor­mais culte Ju-on et son re­make amé­ri­cain The Grudge (ou Rage meur­trière dans sa ver­sion fran­çaise) qu’il a tous les deux réa­li­sés. Il se penche à nou­veau sur une his­toire ma­cabre met­tant en scène des en­fants avec Innocent Curse, son tout nou­veau film où des jeunes por­tés dis­pa­rus sont re­trou­vés sains et saufs… mais ceux qui les ac­cueillent à leur re­tour se mettent in­va­ria­ble­ment à mou­rir dans des cir­cons­tances mys­té­rieuses.

MY FRIEND DAHMER Le 16 juillet Dé­ci­dé­ment, Ross Lynch prend les grands moyens pour se dé­faire de l’éti­quette Dis­ney qui lui colle à la peau de­puis qu’on l’a vu dans Aus­tin & Al­ly et

Teen Beach Mo­vie. Le jeune ac­teur de 21 ans prête au­jourd’hui ses traits au cé­lèbre meur­trier Jef­frey Dahmer, can­ni­bale no­toire ayant fait 17 vic­times jus­qu’à son ar­res­ta­tion au dé­but des an­nées 1990. Le film My Friend Dahmer est en fait une adap­ta­tion du ro­man gra­phique du même titre dans le­quel l’au­teur John Ba­ck­derf, alias Derf, do­cu­mente l’ado­les­cence du tueur qu’il a lui-même cô­toyé à l’école se­con­daire.

PHO­TOS COUR­TOI­SIE

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.