LE PAR­COURS SIN­GU­LIER D’UN DAN­SEUR ÉTOILE

Le Journal de Montreal - Weekend - - SOMMAIRE -

Dan­seur prin­ci­pal au Bal­let na­tio­nal du Ca­na­da, Guillaume Cô­té voit son étoile briller un peu par­tout dans le monde de­puis plu­sieurs an­nées. Éta­bli à To­ron­to, ce Qué­bé­cois d’ori­gine n’a qu’un but : pro­mou­voir ce qu’il aime le plus, la danse clas­sique.

MA­RIE-CLAUDE DOYLE Agence QMI

Te­nant les rênes de la di­rec­tion artistique du Fes­ti­val des arts de Saint-Sau­veur, il nous in­vite à en­trer dans l’uni­vers de la danse !

Bleuet de souche, Guillaume Cô­té a com­men­cé à faire de la danse au Prisme cultu­rel, une école que ses pa­rents ont fon­dée par amour pour cet art avec la dan­seuse France Proulx. À 11 ans, le jeune homme s’est exi­lé à To­ron­to pour par­faire son ap­pren­tis­sage à l’École na­tio­nale de bal­let.

« Il y a beau­coup de gens qui ne com­pre­naient pas pour­quoi j’al­lais à To­ron­to pour la danse clas­sique et que je par­tais si jeune. Mais j’ai été chanceux parce que les sté­réo­types de gars qui dansent, au Lac-Saint-Jean, n’étaient pas vrai­ment là. Et une fois ren­du à l’École na­tio­nale de bal­let, c’était la norme de dan­ser. Ce qui est le fun, c’est que ces der­nières an­nées je vois vrai­ment un chan­ge­ment dans la fa­çon dont les gars voient la danse. Je pense qu’avec des shows comme La fièvre de

la danse, ça com­mence à être moins rat­ta­ché à un sté­réo­type et c’est très ins­pi­rant. »

UNE CONJOINTE DAN­SEUSE

Humble face au fait qu’il est l’un des meilleurs dan­seurs de bal­let du monde, l’ar­tiste évo­lue de­puis une quin­zaine d’an­nées au sein du Bal­let na­tio­nal du Ca­na­da. C’est là qu’il a ren­con­tré sa conjointe, Hea­ther Og­den, éga­le­ment dan­seuse pour la com­pa­gnie.

« La pre­mière fois qu’on s’est ren­con­trés, on dan­sait en­semble dans Ro­méo

et Ju­liette, mais on n’est pas tom­bés en amour. Du­rant les sept pre­mières an­nées qu’on a dan­sé en­semble, c’était beau­coup plus pro­fes­sion­nel. Après, on s’est éloi­gnés un peu. Je par­tais six mois par an­née pour al­ler dan­ser à New York ou à Londres, et elle par­tait aus­si. Éloi­gnés l’un de l’autre, on a réa­li­sé qu’on vou­lait pour­suivre une re­la­tion en­semble, et ça nous a rap­pro­chés. »

PAS­SION­NÉ JUS­QU’AU BOUT

En plus de la danse, Guillaume Cô­té est éga­le­ment com­po­si­teur, cho­ré­graphe et mu­si­cien. Son ins­tru­ment : le pia­no. Il a sui­vi des cours au Royal Con­ser­va­to­ry of Mu­sic à To­ron­to et a com­po­sé pour la danse pen­dant plu­sieurs an­nées.

Lors­qu’il est de­ve­nu cho­ré­graphe, il a dû aban­don­ner la com­po­si­tion mu­si­cale, faute de temps. Son agen­da est bien rem­pli : il pré­pare un spec­tacle avec Ro­bert Le­page qu’il pré­sen­te­ra en juin 2018, à Qué­bec. Cet été, il dan­se­ra no­tam­ment à Am­ster­dam avec le Bal­let na­tio­nal de Shan­ghaï et se­ra de la dis­tri­bu­tion du bal­let Ni­jins­ky au Théâtre des Champs-Ély­sées en oc­tobre, à Pa­ris, avec le Bal­let na­tio­nal du Ca­na­da.

« Il me reste à peu près cinq ans à faire en tant que dan­seur clas­sique prin­ci­pal au Bal­let na­tio­nal, alors je vais es­sayer d’en faire le plus pos­sible », ex­plique le dan­seur de 36 ans.

Pas­sion­né par la di­rec­tion artistique et les cho­ré­gra­phies, il es­père, une fois à la re­traite de la scène, conti­nuer à pro­mou­voir la danse.

FAIRE RAYON­NER SON ART

Guillaume Cô­té est le di­rec­teur artistique de la 26e édi­tion du Fes­ti­val des arts de Saint-Sau­veur qui se dé­rou­le­ra jus­qu’au 6 août. Il connaît bien cet évé­ne­ment pour y avoir mis les pieds, la pre­mière fois, il y a une quin­zaine d’an­nées, en tant que dan­seur.

L’ar­tiste, qui ha­bite à To­ron­to de­puis 20 ans, se ré­jouit à l’idée de re­ve­nir au Qué­bec pro­mou­voir son art.

Ce fes­ti­val de danse et de mu­sique offre une pro­gram­ma­tion en salle et en ex­té­rieur riche et va­riée. On pour­ra y voir no­tam­ment les Grands Bal­lets ca­na­diens, les Soi­rées des étoiles avec Guillaume Cô­té et plu­sieurs ve­dettes de la danse in­ter­na­tio­nale.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.