DES ABRI­BUS COMME DIFFUSEUR D’ART

Des por­traits de Leo­nard Co­hen, Do­mi­nique Mi­chel, Bru­ny Su­rin et 11 autres Mont­réa­lais peuvent être ad­mi­rés sur plus de 200 abri­bus de­puis cette se­maine.

Le Journal de Montreal - Weekend - - SOMMAIRE - CHAR­LOTTE R. CASTILLOUX 24 Heures

Ces 14 por­traits de Mont­réa­lais sont af­fi­chés sur plus de 200 abri­bus aux quatre coins de l’île de Mon­tréal tout l’été. Le choix de ce sup­port aty­pique n’est pas ano­din. Par sa dis­po­ni­bi­li­té, Mo­nic Ri­chard, pho­to­graphe spé­cia­li­sée dans le por­trait de per­son­na­li­tés pu­bliques, vou­lait rendre ac­ces­sible son ex­po­si­tion à tous. « Les gens [uti­lisent les abri­bus] tous les jours et il y en a vrai­ment par­tout à Mon­tréal », s’ex­clame celle qui sou­haite que ses por­traits fassent dé­cou­vrir de nou­velles per­son­na­li­tés aux Mont­réa­lais.

FI­GURES MAR­QUANTES

Parmi les 14 vi­sages ins­pi­rants de la pho­to­graphe, on peut no­tam­ment re­con­naître des fi­gures mar­quantes comme Leo­nard Co­hen, Bru­ny Su­rin, Kim Thuy et Do­mi­nique Mi­chel. D’autres per­son­na­li­tés moins connues du pu­blic se sont éga­le­ment taillé une place dans l’uni­vers de Mo­nic Ri­chard pour leur ap­port im­por­tant à la mé­tro­pole, comme Fré­dé­ric Metz, pro­fes­seur de de­si­gn à l’UQAM, et Phyl­lis Lam­bert, ar­chi­tecte.

L’ex­po­si­tion ur­baine Mont­réa­lais ins­pi­rants se veut une cé­lé­bra­tion des Mont­réa­lais pour le 375e an­ni­ver­saire de la mé­tro­pole. « Ces gens-là ont tous fait quelque chose pour Mon­tréal », ex­plique Mo­nic Ri­chard. « Il y a des gens que tu ne peux pas ou­blier, et il y en a que nous ne de­vons pas ou­blier », pour­suit l’ar­tiste en ajou­tant que toutes les per­son­na­li­tés pré­sen­tées l’ont mar­quée elle et plu­sieurs gé­né­ra­tions de Mont­réa­lais.

DI­VER­SI­TÉ MONT­RÉA­LAISE

Il était éga­le­ment im­por­tant pour elle d’illus­trer la di­ver­si­té mont­réa­laise. Dans cette op­tique, les por­traits d’hommes, de femmes, de fran­co­phones et d’an­glo­phones de dif­fé­rentes cultures se cô­toient dans son ex­po­si­tion.

Avec cette ex­po­si­tion in­édite, Mme Ri­chard es­père ou­vrir une nou­velle voie aux ar­tistes d’ici. « Le mobilier ur­bain [comme les abri­bus], c’est un beau moyen de pro­mou­voir l’art mont­réa­lais. Ça donne ac­cès à l’art à un autre genre de clien­tèle que dans les ga­le­ries et mu­sées », sou­ligne la pho­to­graphe.

Il s’agit en ef­fet d’une dé­mo­cra­ti­sa­tion de l’art grâce à l’es­pace pu­blic. « L’abri­bus est dis­po­nible et dé­mo­cra­ti­sé, alors pour­quoi ne pas s’en ser­vir pour faire autre chose que de la pu­bli­ci­té », af­firme Claude Foi­sy, vice-pré­sident groupe mé­dia af­fi­chage chez Qué­be­cor Groupe Mé­dia qui a offert les es­paces à Mme Ri­chard. « C’était l’oc­ca­sion de bâ­tir une ex­po ur­baine comme ça n’avait ja­mais été fait », pour­suit-il.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.