L’AS­CEN­SION FULGURANTE D’UN AR­TISTE AUX MUL­TIPLES TA­LENTS

Le Journal de Montreal - Weekend - - WEEKEND - MAT­THIEU LÉVESQUE Agence QMI

Meh­di Bou­sai­dan a le vent dans les voiles. Entre le jeu, l’hu­mour et l’écri­ture, cet ar­tiste mul­ti­dis­ci­pli­naire pas­sion­né de re­li­gion et de culture mène plu­sieurs pro­jets de front. Par­mi eux, on compte son pre­mier one man show, qui ver­ra le jour l’an pro­chain. La nou­velle idole des jeunes nous ra­conte son par­cours.

De prime abord, rien n’in­di­quait que le jeune homme al­lait faire car­rière dans le mi­lieu ar­tis­tique. Lors­qu’il était en­fant, c’était plu­tôt le sport qui le pas­sion­nait. « J’ai tou­jours été le pe­tit clown de la fa­mille. J’ai­mais faire rire et je me dé­gui­sais souvent, mais je n’avais ja­mais pen­sé que j’en fe­rais une car­rière un jour. Tout a chan­gé quand j’ai dé­cou­vert l’im­pro­vi­sa­tion. »

TROU­VER SA VO­CA­TION

L’im­pro­vi­sa­tion a ef­fec­ti­ve­ment chan­gé la vie de Meh­di. Pour la pre­mière fois, il sa­vait exac­te­ment ce qu’il vou­lait faire dans la vie. « Je vou­lais faire car­rière en im­pro­vi­sa­tion, mais j’ai ra­pi­de­ment com­pris que ce n’était pas vrai­ment pos­sible. Je m’étais aus­si ins­crit en théo­lo­gie à l’uni­ver­si­té — j’ai tou­jours tri­pé sur les re­li­gions. Je trouve qu’il est im­por­tant de bien connaître les re­li­gions pour mieux com­prendre les dif­fé­rentes com­mu­nau­tés dans le monde. »

Même s’il a été ac­cep­té dans ce pro­gramme, Meh­di a fi­na­le­ment dé­ci­dé de s’ins­crire à l’École na­tio­nale de l’hu­mour. « C’est grâce à mon ami Phil Roy que j’ai dé­ci­dé de m’ins­crire. Je le voyais tra­vailler sur ses textes et je trou­vais que ça avait l’air le fun. »

Il a fi­na­le­ment été ac­cep­té à l’École de l’hu­mour et a com­men­cé à ani­mer une soi­rée d’hu­mour au bar L’Abreu­voir, à Mon­tréal.

CO­MÉ­DIEN PAR HA­SARD

La pa­tience de Meh­di a gran­de­ment été ré­com­pen­sée. Dès la fin de ses études, après avoir pré­sen­té pour la pre­mière fois un nu­mé­ro d’une heure en so­lo dans le cadre du ZooFest, il a re­çu un ap­pel plu­tôt sur­pre­nant. « On m’a ap­pe­lé pour al­ler pas­ser des au­di­tions pour jouer dans une émis­sion jeu­nesse dont le titre était So­da à l’époque.

Deux jours plus tard, on m’an­non­çait que j’avais ob­te­nu le rôle prin­ci­pal et que l’émis­sion al­lait prendre mon nom. Je trou­vais ça gros ! (rires) » Cette pre­mière ex­pé­rience l’a bien pré­pa­ré pour toutes les autres qui al­laient suivre, no­tam­ment dans Trop et Ça dé­colle !.

UN ONE MAN SHOW INS­TRUC­TIF

Meh­di tra­vaille ac­tuel­le­ment à l’écri­ture de son pre­mier spec­tacle so­lo, qui se­ra lan­cé l’an pro­chain. « J’ai tou­jours ai­mé avoir une bonne culture gé­né­rale et j’ai tou­jours ten­dance à ex­pli­quer et à vul­ga­ri­ser les dif­fé­rents conflits dans le monde. Les gens vont rire, mais ils vont aus­si ap­prendre. »

Meh­di pré­sen­te­ra aus­si plu­sieurs spec­tacles à tra­vers le Qué­bec du­rant l’an­née avec son ami Ju­lien La­croix. Son per­son­nage dans Trop pren­dra plus d’im­por­tance dans la deuxième sai­son, qui se­ra tour­née cet au­tomne, quelques se­maines après la fin des tour­nages de la qua­trième sai­son de MED et de la se­conde sai­son des 5 pro­chains.

PHO­TO COURTOISIE FA­CE­BOOK

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.