AN­NIE VIL­LE­NEUVE PLONGE DANS LE MONDE DU JAZZ

An­nie Vil­le­neuve plon­ge­ra dans l’at­mo­sphère des big bands, du swing et de Frank Si­na­tra, à l’oc­ca­sion de trois concerts avec le my­thique Tom­my Dor­sey Or­ches­tra.

Le Journal de Montreal - Weekend - - MUSIQUE - YVES LE­CLERC Le Jour­nal de Qué­bec

L’in­ter­prète se pro­dui­ra à Mon­tréal, Ot­ta­wa et Qué­bec avec cette for­ma­tion qui a lan­cé la car­rière du cé­lèbre croo­ner new-yor­kais au dé­but des an­nées 40.

Les mu­si­ciens, bien sûr, ne sont plus les mêmes, mais l’es­prit de­meure avec un en­semble de 18 mu­si­ciens qui rend hom­mage à ce membre fon­da­teur du Rat Pack.« Ce n’est pas tous les jours qu’on a la chance de chan­ter avec 18 mu­si­ciens. Le Tom­my Dor­sey Or­ches­tra est re­con­nu mon­dia­le­ment et je me sens ex­trê­me­ment pri­vi­lé­giée et très ho­no­rée. Ce groupe, c’est une ins­ti­tu­tion », a-t-elle dit, lors d’un en­tre­tien té­lé­pho­nique.

« J’ai plus gran­di avec la mu­sique pop et les suc­cès qui tour­naient à la ra­dio au Sa­gue­nay–Lac-Saint-Jean. J’ai tou­ché un peu au coun­try, lorsque j’étais aux États-Unis, mais ça va être, pour moi, une vé­ri­table pre­mière in­cur­sion dans le jazz. C’est une tout autre tech­nique vo­cale », a-t-elle pré­ci­sé. An­nie Vil­le­neuve va chan­ter You

Make Me Feel So Young et They Can’t Take That Away From Me, de Si­na­tra, en duo avec Brian An­tho­ny, chan­teur du Tom­my Dor­sey Or­ches­tra. Elle va aus­si in­ter­pré­ter At Last d’Et­ta James.

AVEC LE TOM­MY DOR­SEY OR­CHES­TRA

À la barre de la for­ma­tion amé­ri­caine, Ter­ry Myers ra­conte que la car­rière de Frank Si­na­tra a dé­col­lé lors­qu’il s’est joint au Tom­my Dor­sey Or­ches­tra en 1940, avec qui il a en­re­gis­tré huit chan­sons sur une pé­riode de deux ans.

Le cé­lèbre croo­ner a en­suite en­tre­pris une écla­tante car­rière en so­lo avec 150 mil­lions d’al­bums ven­dus. « Frank Si­na­tra a eu une très longue car­rière, mais c’est avec le Tom­my Dor­sey Or­ches­tra qu’il a com­men­cé à se faire un nom. Il était avec le groupe d’Har­ry James, où il a fait des choses très in­té­res­santes, mais tout a dé­col­lé avec le Tom­my Dor­sey Or­ches­tra et l’en­semble vo­cal The Pied Pi­pers. Tom­my lui a ap­pris à chan­ter mé­lo­di­que­ment et à res­pi­rer. La re­la­tion était très forte », a-t-il ex­pli­qué. En plus des chan­sons de Si­na­tra, l’en­semble in­ter­pré­te­ra ses chan­sons avec les Opus One, Swa­nee Ri­ver, Boogie Woogie, Song of In­dia, Hai­waiian War Chant, Ma­rie, On the Sun­ny Side of the Street et autres.

« Les gens qui viennent voir le Tom­my Dor­sey Or­ches­tra veulent aus­si en­tendre ces chan­sons », a-t-il dit.

Le cla­ri­net­tiste ori­gi­naire de Ri­chland, en Io­wa, croit que la qua­li­té des big

bands et de la mu­sique créée ex­plique qu’elle est tou­jours pré­sente en 2018.

« Je crois que cette mu­sique se­ra consi­dé­rée, d’une cer­taine fa­çon, dans une cen­taine d’an­nées, au même titre que la mu­sique clas­sique de l’époque, comme celle de Mo­zart, Schu­bert et Bee­tho­ven. C’est de la mu­sique de qua­li­té et elle va du­rer. Elle ne re­vien­dra ja­mais au som­met des pal­ma­rès, comme ç’a dé­jà été le cas, parce que chaque gé­né­ra­tion dé­ve­loppe ses propres goûts en termes de mu­sique et au-de­là des styles. Et nous, on va conti­nuer de la jouer, tant que les gens vont vou­loir nous en­tendre », a-t-il dit. Le Tom­my Dor­sey Or­ches­tra se pro­dui­ra, avec An­nie Vil­le­neuve, le 12 oc­tobre au Théâtre Mai­son­neuve de la Place des Arts, le 13 oc­tobre au Théâtre Cen­tre­pointe, à Ot­ta­wa, et le 14 oc­tobre, à Qué­bec, à la Salle Al­bert-Rous­seau.

Le Tom­my Dor­sey Or­ches­tra

An­nie Vil­le­neuve

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.