Les au­to­ri­tés turques ar­rêtent le pa­tron d’un jour­nal d’op­po­si­tion

Le Journal de Montreal - - MONDE -

IS­TAN­BUL | (AFP) Les au­to­ri­tés turques ont ar­rê­té hier le pa­tron du quo­ti­dien d’op­po­si­tion Cum­hu­riyet, après avoir in­car­cé­ré plu­sieurs de ses jour­na­listes, au mo­ment où les at­teintes à la li­ber­té de la presse sont au coeur de vives ten­sions entre An­ka­ra et l’Eu­rope.

Akin Ata­lay a été in­ter­pel­lé à son ar­ri­vée à l’aé­ro­port Atatürk d’Is­tan­bul, en pro­ve­nance d’Al­le­magne, et pla­cé en garde à vue, a in­di­qué Cum­hu­riyet sur son site in­ter­net. Il était vi­sé par un man­dat d’ar­rêt dans le cadre d’une en­quête sur des «ac­ti­vi­tés ter­ro­ristes».

Fa­rou­che­ment hos­tile au pré­sident Re­cep Tayyip Er­do­gan, Cum­hu­riyet, fon­dé en 1924, s’est trans­for­mé en ma­chine à pri­meurs sous la hou­lette de son ex-ré­dac­teur en chef Can Dün­dar, mul­ti­pliant les en­quêtes em­bar­ras­santes pour le pou­voir.

VI­DÉO À L’AP­PUI

Il a no­tam­ment af­fir­mé de ma­nière re­ten­tis­sante en 2015, vi­déo à l’ap­pui, que les services se­crets turcs avaient four­ni des armes à des re­belles is­la­mistes en Sy­rie. M. Er­do­gan avait alors aver­ti M.Dün­dar qu’il al­lait «payer le prix fort».

Ce­lui-ci, condam­né pour «ré­vé­la­tion de se­crets d’État» en pre­mière ins­tance, vit dé­sor­mais en Al­le­magne.

La se­maine der­nière, neuf jour­na­listes de Cum­hu­riyet, dont le ré­dac­teur en chef Mu­rat Sa­bun­cu, ont été pla­cés en dé­ten­tion, une me­sure qui a sus­ci­té l’in­quié­tude des dé­fen­seurs des droits de l’homme et des cri­tiques in­ter­na­tio­nales.

La se­maine der­nière, neuf jour­na­listes du quo­ti­dien Cum­hu­riyet avaient été pla­cés en dé­ten­tion par les au­to­ri­tés.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.