LOUKA VA BIEN

Son père, Ugo Fre­dette, a com­pa­ru hier en On­ta­rio avant d’être trans­por­té à l’hô­pi­tal en am­bu­lance pour soi­gner des bles­sures qu’il se se­rait in­fli­gées.

Le Journal de Montreal - - LA UNE - AN­TOINE LA­CROIX

Les membres de la fa­mille d’Yvon La­casse ont tou­jours es­poir de re­trou­ver l’homme de 71 ans en vie, tan­dis que d’in­tenses re­cherches ont été en­tre­prises par les au­to­ri­tés dans le sec­teur de La­chute.

« Il est mieux de ne pas mou­rir avant de nous avoir dit où se trouve mon frère », lance avec co­lère Lu­cille La­casse, la soeur du dis­pa­ru, ré­agis­sant à la ten­ta­tive de sui­cide qu’au­rait faite Ugo Fre­dette en pri­son.

L’homme de 41 ans, soup­çon­né de l’en­lè­ve­ment de son en­fant de 6 ans, a uti­li­sé le Hon­da CR-V gris fon­cé 2006 conduit par le sep­tua­gé­naire du­rant une par­tie de sa ca­vale de 1500 ki­lo­mètres qui s’est ter­mi­née ven­dre­di à Ren­frew, en On­ta­rio.

« IL EST VI­VANT »

Les proches d’Yvon La­casse se disent « très in­quiets ».

« Moi, je suis cer­tain qu’il est vi­vant, quelque part, et qu’il at­tend qu’on le re­trouve », dit avec émo­tion sa soeur Lu­cille.

Elle dé­crit son frère comme « une per­sonne for­mi­dable, ai­mée de tous, très po­si­tive et en san­té ».

« Il a dû ten­ter de rai­son­ner Fre­dette, il a dû lui par­ler pour qu’il ar­rête sa fo­lie », as­sure-t-elle.

CARTES DE CRÉ­DIT

Lu­cille La­casse dit tou­te­fois n’avoir au­cune idée de ce qui a pu ar­ri­ver.

« Ça se­rait son genre d’avoir vou­lu l’ai­der, si, par exemple, il sem­blait en dif­fi­cul­té », croit-elle.

« Tout ce qu’on sait, c’est que l’autre mon­sieur a uti­li­sé ses cartes de cré­dit. C’est comme ça que la po­lice l’au­rait re­tra­cé », a af­fir­mé de son cô­té à TVA Nou­velles Lise Mé­nard, une autre soeur de M. La­casse.

« On ne sait pas ce qu’il a fait avec. Il a uti­li­sé son au­to, mais on ne sait pas où il l’a mis, où il l’a jeté. L’a-t-il mal­trai­té ? » ajoute-t-elle.

La Sû­re­té du Qué­bec de­mande l’aide du pu­blic pour élu­ci­der la dis­pa­ri­tion.

« Nous fai­sons les re­cherches dans les en­vi­rons de la halte rou­tière parce qu’on a re­trou­vé le pick-up [d’Ugo Fre­dette] ici, in­dique le sergent Claude De­nis, porte-pa­role à la SQ. Le pé­ri­mètre pour­rait s’élar­gir. »

Hier, un hé­li­co­ptère de la SQ a sur­vo­lé les en­vi­rons de la halte rou­tière de La­chute. Un maître-chien a éga­le­ment été en­voyé sur place. Une bat­tue a été or­ga­ni­sée et des cen­taines de per­sonnes y ont pris part.

Les re­cherches ont été sus­pen­dues hier vers 20 h et de­vraient re­prendre ce ma­tin.

« Il y a des gens qui ne connais­saient même pas Yvon et qui viennent ai­der. C’est for­mi­dable d’avoir l’ap­pui de la po­pu­la­tion dans cette épreuve, même si c’est très dif­fi­cile », avoue Lu­cille La­casse.

Il a été im­pos­sible de sa­voir si Ugo Fre­dette avait col­la­bo­ré avec les en­quê­teurs pour per­mettre de re­trou­ver Yvon La­casse.

PHO­TO AGENCE QMI, MA­THIEU WAGNER

Des di­zaines de per­sonnes ont par­ti­ci­pé à des opé­ra­tions à La­chute hier afin de re­trou­ver Yvon La­casse, âgé de 71 ans (en mor­taise), dis­pa­ru de­puis jeu­di.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.