Arrr­tés pour un in­cen­die qui a tué 23 per­sonnes

Le Journal de Montreal - - MONDE -

KUALA LUMPUR | (AFP) La po­lice ma­lai­sienne a ar­rê­té sept hommes ac­cu­sés d’être à l’ori­gine d’un in­cen­die vo­lon­taire dans une école co­ra­nique qui a tué 23 per­sonnes, pour la plu­part des ado­les­cents, au cours d’un des pires in­cen­dies de ces 20 der­nières an­nées en Ma­lai­sie, a an­non­cé hier une source of­fi­cielle.

Les sus­pects, âgés de 11 à 18 ans, ont été ar­rê­tés dans la nuit de jeu­di à ven­dre­di à proxi­mi­té de l’école, à Kuala Lumpur, a dé­cla­ré le chef de la po­lice de la ca­pi­tale, Amar Singh. Il semble qu’un dif­fé­rend entre les sus­pects et les ado­les­cents dé­cé­dés soit à l’ori­gine du drame, et que les sus­pects aient mis le feu au dor­toir du der­nier étage jeu­di ma­tin à l’aide de bon­bonnes de gaz, a-t-il ajou­té.

Deux pro­fes­seurs et 21 gar­çons de 6 à 16 ans ont été tués dans l’in­cen­die.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.