La pri­son pour ce­lui qui a mis le feu à sa mai­son avec ses en­fants de­dans

L’homme, qui est al­coo­lique, sou­hai­tait de cette ma­nière en­cais­ser l’ar­gent des as­su­rances

Le Journal de Montreal - - ACTUALITÉS - AMÉ­LIE ST-YVES

TROIS-RI­VIÈRES | Un père qui a at­ten­du que ses en­fants de 4 et 6 ans soient à l’in­té­rieur pour mettre le feu à sa propre mai­son afin de frau­der les as­su­rances pas­se­ra les deux pro­chaines an­nées der­rière les bar­reaux.

Se­lon le juge Ro­saire La­rouche, il est ex­trê­me­ment grave que Dave Mailloux, 37 ans, ait vou­lu uti­li­ser ses en­fants comme ali­bi pour don­ner de la cré­di­bi­li­té à un in­cen­die cri­mi­nel dans le but de ré­col­ter l’ar­gent des as­su­rances.

Il a con­dam­né le père de fa­mille à deux ans moins un jour de pri­son, hier ma­tin, à Trois-Ri­vières.

Le 13 mars 2014, Dave Mailloux est al­lé cher­cher son gar­çon et sa fille chez son ex-conjointe puis les a ra­me­nés à sa mai­son à Notre-Dame-du-MontCar­mel, en Mau­ri­cie.

Il a en­suite mis le feu à la ré­si­dence à l’heure du sou­per dans l’es­poir de ré­cu­pé­rer l’ar­gent des as­su­rances. Il ten­tait de­puis un mo­ment de vendre sa mai­son sans suc­cès et avait des pro­blèmes fi­nan­ciers en plus d’être al­coo­lique.

À QUELQUES PIEDS

Dave Mailloux s’at­ten­dait à ce que les as­su­rances croient plus fa­ci­le­ment à un simple feu de cuis­son si ses en­fants étaient dans la mai­son au mo­ment de l’in­cen­die, se­lon des proches ap­pe­lés à té­moi­gner lors du pro­cès, dont la mère des en­fants, à qui il avait par­lé de son plan.

« De­vant la prompte ré­ac­tion de celle-ci, il a ju­ré qu’il ne le fe­rait pas », a rap­pe­lé le juge.

Il avait fi­na­le­ment convain­cu son ex et avait quit­té avec les en­fants, mais n’a pas te­nu pa­role et a mis le feu quand même.

Les jeunes étaient sur un di­van si­tué à quelques pieds à peine de la cui­si­nière quand l’in­cen­die s’est dé­cla­ré dans la cui­sine.

Quand le gar­çon a re­mar­qué la fu­mée, le père est al­lé les mettre en sé­cu­ri­té chez un voi­sin, à qui il a de­man­dé d’ap­pe­ler les pom­piers.

PAS DE BLES­SÉ

Per­sonne n’a été bles­sé, mais la mai­son de 109 000 $ a été dé­cla­rée perte to­tale.

Mailloux n’a pas réus­si à ber­ner les as­su­rances, qui ne l’ont ja­mais payé.

Dave Mailloux a tou­jours nié les faits, mais a été re­con­nu cou­pable d’in­cen­die cri­mi­nel en sa­chant que le bâ­ti­ment était ha­bi­té, quand des té­moins ont ra­con­té qu’il avait par­lé de son pro­jet de mettre le feu.

Le juge Ro­saire La­rouche a re­con­nu que l’homme vou­lait sor­tir ses en­fants le plus ra­pi­de­ment pos­sible dès que le feu se­rait pris.

« N’en reste pas moins qu’ils étaient dans la mai­son », a-t-il dit en condam­nant l’ac­cu­sé.

PHO­TO D’AR­CHIVES

Dave Mailloux a été re­con­nu cou­pable, le mois der­nier, au pa­lais de jus­tice de Trois-Ri­vières, d’in­cen­die cri­mi­nel en sa­chant que le bâ­ti­ment était ha­bi­té. On le voit avec son avo­cat, Si­mon Ri­card.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.