Cou­pable d’avoir fon­cé à 135 km/h sur une mai­son

La conduc­trice pour­ra fi­nir ses études en droit avant d’être condam­née

Le Journal de Montreal - - ACTUALITÉS - MI­CHAËL NGUYEN

Une jeune conduc­trice qui a fon­cé à plus de 135 km/h sur une mai­son de l’ouest de l’île de Mon­tréal et cau­sé pour 350 000 $ de dom­mages a fi­na­le­ment re­con­nu son crime, pour le­quel elle se­ra condam­née à la fin de sa maî­trise en droit.

« Mal­gré l’in­ter­sec­tion en ‘‘T” et le pan­neau d’ar­rêt, Me­lin­da Ka­zand­jian n’a ja­mais ra­len­ti son vé­hi­cule et elle est en­trée de plein fouet dans une ré­si­dence », a ex­pli­qué cette se­maine Me Syl­vie Du­lude, de la pour­suite, au pa­lais de jus­tice de Mon­tréal.

L’évé­ne­ment s’est pro­duit le 1er dé­cembre 2013 à Dol­lard-Des Or­meaux, mais le dos­sier a traî­né. Le pro­cès de­vait com­men­cer hier, mais Mme Ka­zand­jian a cou­pé court au pro­ces­sus ju­di­ciaire en plai­dant cou­pable à une ac­cu­sa­tion de conduite dan­ge­reuse.

L’in­ci­dent est sur­ve­nu un peu après mi­nuit dans un sec­teur ré­si­den­tiel où la li­mite de vi­tesse est de 50 km/h. Ce qui n’avait pas em­pê­ché la jeune femme, main­te­nant âgée de 28 ans, de fon­cer à toute al­lure.

« Elle a mis en pé­ril la vie du pas­sa­ger ain­si que celles des ré­si­dents », a ajou­té Me Du­lude.

La col­li­sion a été bru­tale. Le vé­hi­cule s’est en­cas­tré dans la ré­si­dence, dé­trui­sant même l’es­ca­lier qui me­nait à l’étage.

« Fort heu­reu­se­ment, le couple qui ha­bi­tait là avec ses en­fants de 2, 4 et 6 ans était dé­jà à l’étage », a ex­pli­qué l’avo­cate de la pour­suite.

CHOC

Lorsque les pom­piers ont vou­lu éva­cuer la mai­son, ils ont dû pas­ser par les fe­nêtres à l’étage puis­qu’il était im­pos­sible de sor­tir de la de­meure au­tre­ment. À l’ar­ri­vée des po­li­ciers, Mme Ka­zand­jian dé­ga­geait une odeur d’al­cool, a ajou­té la Cou­ronne.

L’évé­ne­ment a trau­ma­ti­sé les oc­cu­pants de la ré­si­dence, la­quelle avait été gran­de­ment en­dom­ma­gée. En fait, les pro­prié­taires ont dû dé­bour­ser quelque 350 000 $ pour ré­pa­rer la pro­prié­té et rem­pla­cer le mo­bi­lier dé­truit ou abî­mé.

Et mal­gré tout, le choc a été as­sez im­por­tant pour que les oc­cu­pants dé­cident de dé­mé­na­ger.

« Ils n’ont ja­mais ré­in­té­gré la ré­si­dence à cause du trau­ma­tisme », a ex­pli­qué la pro­cu­reure, ajou­tant qu’ils té­moi­gne­ront des consé­quences que le crime a eues sur leur vie aux plai­doi­ries sur la peine en mai 2018.

ÉTUDES

Si Mme Ka­zand­jian doit at­tendre plu­sieurs mois avant d’éco­per d’une sen­tence, c’est qu’elle ter­mine pré­sen­te­ment une maî­trise en droit en Ca­li­for­nie, a ex­pli­qué son avo­cat Dy­lan Jones. « Comme la Cou­ronne va sû­re­ment de­man­der de l’em­pri­son­ne­ment, je crois qu’il est rai­son­nable d’at­tendre la fin de ses études », a-t-il men­tion­né.

À la sor­tie de la salle d’au­dience, Me Jones a ex­pli­qué que sa cliente re­gret­tait son geste.

« Elle est ex­trê­me­ment dé­so­lée, et elle est contente qu’il n’y ait pas eu de bles­sés », a-t-il dit, ajou­tant qu’il s’agis­sait d’un évé­ne­ment « ex­trê­me­ment grave », mais aus­si iso­lé.

Outre cet évé­ne­ment, le dos­sier de conduite de Mme Ka­zand­jian est sans tache et elle n’a au­cun an­té­cé­dent cri­mi­nel, a conclu l’avo­cat.

PHO­TO D’AR­CHIVES

Un couple de l’ouest de l’île de Mon­tréal ve­nait à peine de se cou­cher à l’étage quand Me­lin­da Ka­zand­jian a fon­cé à plus de 135 km/h sur leur mai­son, cau­sant pour 350 000 $ de dom­mages et trau­ma­ti­sant les pa­rents et leurs trois en­fants.

SYL­VIE DU­LUDE Pro­cu­reure

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.