La pré­si­dente du Par­le­ment ca­ta­lan em­pri­son­née

Ma­drid fixe la cau­tion de For­ca­dell à 150 000 eu­ros

Le Journal de Montreal - - MONDE -

MA­DRID | (AFP) La pré­si­dente du Par­le­ment de Ca­ta­logne, Carme For­ca­dell, pour­sui­vie dans une en­quête pour « ré­bel­lion » après la dé­cla­ra­tion d’in­dé­pen­dance de son as­sem­blée, se­ra écrouée jus­qu’au ver­se­ment d’une cau­tion de 150 000 eu­ros (221 693 $), a or­don­né hier soir un juge de la Cour su­prême de Ma­drid.

Se­lon un porte-pa­role de ce tri­bu­nal, «elle se­ra pla­cée en dé­ten­tion pro­vi­soire dès [hier soir] si elle n’est pas en me­sure de ver­ser im­mé­dia­te­ment la cau­tion». Plu­sieurs membres du noyau dur sé­pa­ra­tiste sont dé­jà der­rière les bar­reaux.

Le pré­sident in­dé­pen­dan­tiste des­ti­tué de Ca­ta­logne Carles Puig­de­mont a ré­agi sur Twit­ter en dé­plo­rant que Mme For­ca­dell soit contrainte de «dor­mir en pri­son pour avoir per­mis un dé­bat dé­mo­cra­tique».

Carme For­ca­dell et cinq autres élus ont été en­ten­dus dans la jour­née. L’un a été lais­sé libre, le seul non in­dé­pen­dan­tiste, tan­dis que les quatre autres dis­posent d’une se­maine pour réu­nir 25 000 eu­ros (36 950 $) et évi­ter la pri­son.

FORTE MO­BI­LI­SA­TION

Mme For­ca­dell a as­su­ré de­vant le juge qu’elle n’avait pas, en tant que pré­si­dente du Par­le­ment, « la li­ber­té d’in­ter­dire un vote », se­lon un porte-pa­role de l’élue. Elle a aus­si ex­pli­qué que la dé­cla­ra­tion d’in­dé­pen­dance était sans ef­fets ju­ri­diques, se­lon des sources ayant as­sis­té à l’in­ter­ro­ga­toire.

C’est Carme For­ca­dell qui avait comp­té, un à un, les bul­le­tins des élus ayant vo­té le 27 oc­tobre pour la sé­ces­sion, 70 sur 135, un fait sans pré­cé­dent qui a ébran­lé l’Es­pagne et in­quié­té l’Eu­rope.

La Cour, com­pé­tente s’agis­sant de par­le­men­taires, est sai­sie d’une en­quête sur de pos­sibles faits de ré­bel­lion ou de sé­di­tion, voire de mal­ver­sa­tions de fonds, com­mis en vue de dé­cla­rer l’in­dé­pen­dance.

Hier, le chef du gou­ver­ne­ment Ma­ria­no Ra­joy a sou­hai­té une forte mo­bi­li­sa­tion des ad­ver­saires de l’in­dé­pen­dance lors de ce scru­tin, alors que la ré­gion est di­vi­sée, presque à parts égales, sur le su­jet.

PHO­TO AFP

Carme For­ca­dell a été ac­cueillie par les cris de ma­ni­fes­tants pour et contre l’in­dé­pen­dance à son ar­ri­vée au tri­bu­nal.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.