L’État is­la­mique perd sa der­nière ville en Sy­rie

Le Journal de Montreal - - MONDE -

BEYROUTH | (AFP) Le groupe dji­ha­diste État is­la­mique (ÉI) a per­du, hier, la der­nière ville en­core sous son contrôle en Sy­rie, après avoir été chas­sé de Bou­ka­mal par le ré­gime et ses al­liés lors d’une opé­ra­tion éclair. Après une mon­tée en puis­sance spec­ta­cu­laire en 2014 et la conquête de vastes ter­ri­toires en Irak et en Sy­rie, le groupe dji­ha­diste se re­trouve pris en étau dans quelques zones à la fron­tière entre ces deux pays. Ces der­niers mois, l’or­ga­ni­sa­tion ul­tra­ra­di­cale est al­lée de dé­faite en dé­faite, re­cu­lant sous le coup d’of­fen­sives mul­tiples sou­te­nues par l’avia­tion russe ou par la coa­li­tion in­ter­na­tio­nale em­me­née par les États-Unis. Hier, les dji­ha­distes ont per­du Bou­ka­mal, dans la pro­vince de Deir Ez­zor, dans l’Est sy­rien, tout près de la fron­tière ira­kienne. L’ÉI ne contrôle plus que 30 % de la pro­vince, se­lon l’Ob­ser­va­toire sy­rien des droits de l’Homme.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.