Les né­gos re­prennent, mais le « temps presse » pré­vient Bruxelles

Le Journal de Montreal - - MONDE -

AFP | Les né­go­cia­tions du Brexit ont re­pris hier entre le Royaume-Uni et l’Union eu­ro­péenne, qui a pré­ve­nu qu’il fau­drait un ac­cord de prin­cipe d’ici la fin du mois sur les termes du di­vorce, pour ou­vrir ra­pi­de­ment les trac­ta­tions com­mer­ciales ré­cla­mées avec im­pa­tience par Londres.

Le sixième round de né­go­cia­tion s’est ou­vert en ma­ti­née au siège de la Com­mis­sion eu­ro­péenne à Bruxelles, où les Eu­ro­péens n’ont pas ca­ché leur in­quié­tude crois­sante face à la fra­gi­li­té de leur in­ter­lo­cu­teur, le gou­ver­ne­ment conser­va­teur de The­re­sa May.

COURTE SES­SION

Cette ses­sion se­ra courte et ne sus­cite pas d’es­poirs d’avan­cées dé­ci­sives cô­té eu­ro­péen. Elle s’achè­ve­ra au­jourd’hui par une confé­rence de presse com­mune du né­go­cia­teur en chef de l’UE Mi­chel Bar­nier et de son ho­mo­logue bri­tan­nique Da­vid Da­vis.

« Le temps presse », a pré­ve­nu hier M. Bar­nier de­puis Rome, où il pro­non­çait un dis­cours avant de ren­trer dans l’après-mi­di à Bruxelles. « Le mo­ment d’une vraie cla­ri­fi­ca­tion ap­proche », a ajou­té ce­lui qui né­go­cie au nom des 27 pays qui res­te­ront dans l’UE.

« Nous avons fait des pro­grès consi­dé­rables dans les do­maines qui comptent », a au contraire es­ti­mé le mi­nis­tère bri­tan­nique res­pon­sable du Brexit sur son compte Twit­ter.

Tou­jours pas as­sez, avait dé­jà dit la veille Mi­chel Bar­nier, sur le même ré­seau so­cial et gra­phiques à l’ap­pui, de­man­dant « plus de pro­grès sur les trois su­jets clés » de la phase ac­tuelle des né­go­cia­tions : l’épi­neux rè­gle­ment fi­nan­cier du Brexit, les consé­quences de la sé­pa­ra­tion pour l’Ir­lande, et le sort des droits des ex­pa­triés eu­ro­péens et bri­tan­niques après le di­vorce.

Ce­lui-ci doit sur­ve­nir le 29 mars 2019 à 23 h, a an­non­cé le mi­nis­tère bri­tan­nique res­pon­sable du Brexit.

« TOUT EST PRÊT »

Les 27 ont rap­pe­lé lors du der­nier som­met eu­ro­péen en oc­tobre qu’il fau­drait des « pro­grès suf­fi­sants » dans ces do­maines pour qu’ils donnent leur feu vert à des dis­cus­sions avec Londres sur une pé­riode de tran­si­tion post-Brexit, sou­hai­tée par The­re­sa May, et sur leurs re­la­tions com­mer­ciales à plus long terme.

« Tout est prêt (pour com­men­cer des né­go­cia­tions com­mer­ciales) dès le 1er jan­vier », a as­su­ré un haut di­plo­mate de l’UE.

Mais « si nous n’avons pas tout scel­lé fin no­vembre ou la pre­mière se­maine de dé­cembre » sur les prio­ri­tés préa­lables des 27, « ce­la re­porte à fé­vrier ou mars » cette pers­pec­tive, a-t-il ajou­té.

THE­RE­SA MAY Pre­mière mi­nistre

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.