Im­pe­rial To­bac­co dit non au pot

Le Journal de Montreal - - ARGENT - FRAN­CIS HALIN Le Jour­nal de Mon­tréal

Le PDG d’Im­pe­rial To­bac­co Ca­na­da, Jorge Araya, ferme ca­té­go­ri­que­ment la porte à la pro­duc­tion de can­na­bis, tout en ad­met­tant être in­ca­pable de pré­dire l’ave­nir.

« Je di­rais un non ca­té­go­rique », ré­pond au Jour­nal le PDG d’Im­pe­rial To­bac­co Ca­na­da, Jorge Araya, quand on lui de­mande s’il veut se lan­cer dans l’in­dus­trie du can­na­bis ré­créa­tif qui de­vrait rap­por­ter 6 mil­liards $ d’ici quatre ans.

Le pa­tron du géant du ta­bac laisse tou­te­fois tom­ber en cours d’en­tre­vue qu’on ne peut « ja­mais dire ja­mais » et même qu’« on ne peut ja­mais dire non ». Il pré­fère tou­te­fois mi­ser sur la lé­ga­li­sa­tion pro­chaine du va­po­tage plu­tôt que sur le can­na­bis.

RISQUES RÉELS

Im­pe­rial To­bac­co re­con­naît que la ci­ga­rette nuit à la san­té. Son PDG res­pecte les cinq mil­lions de Ca­na­diens qui fument « en étant plei­ne­ment conscients des risques », a-t-il dé­cla­ré dans son dis­cours pro­non­cé à l’in­vi­ta­tion du Con­seil du pa­tro­nat du Qué­bec (CPQ).

No­tons que la pré­sence du PDG d’Im­pe­rial To­bac­co à la tri­bune du CPQ a été dé­non­cée par la Coa­li­tion qué­bé­coise pour le contrôle du ta­bac (CQCT), qui n’a pas man­qué de rap­pe­ler que l’ac­tuel pré­sident du CPQ, Yves-Tho­mas Dor­val, a dé­jà tra­vaillé chez le ci­ga­ret­tier.

DEUX POIDS, DEUX ME­SURES

Par ailleurs, le nu­mé­ro 1 d’Im­pe­rial To­bac­co, Jorge Araya, ne com­prend pas pour­quoi Ot­ta­wa veut d’un cô­té taxer ti­mi­de­ment le can­na­bis, alors que les pro­duits du ta­bac sont très taxés. Il y voit une ini­qui­té. M. Araya note que les taxes sur les pro­duits du ta­bac aug­mentent leur prix de 70 %, ce qui ne se­ra pas le cas pour le can­na­bis.

« Si ces prin­cipes s’ap­pliquent à la ma­ri­jua­na, ils s’ap­pliquent aus­si à l’in­dus­trie du ta­bac », a-t-il sou­li­gné. « Bais­sez les taxes », a-t-il martelé, ajou­tant qu’Im­pe­rial To­bac­co paie dé­jà plus de 750 mil­lions $ en taxes au Qué­bec chaque an­née.

Flo­ry Dou­cas, co­di­rec­trice et porte-pa­role de la CQCT a dé­non­cé cette com­pa­rai­son. « Mettre le ta­bac (qui a tué 39 000 Ca­na­diens en 2002) et le can­na­bis (qui en a tué 39) sur un même pied d’éga­li­té est mal­hon­nête et trom­peur, et ne sert qu’à mi­ni­mi­ser les dom­mages cau­sés par le ta­bac et l’im­por­tance de la lutte contre le ta­ba­gisme », a-t-elle conclu.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.