STAR ACA­DÉ­MIE AU QUÉ­BEC, C’EST LE MEILLEUR AU MONDE

Le Journal de Quebec - Weekend - - ACTUALITÉS - Mi­chelle Cou­dé-lord Agence QMI

MON­TRÉAL | Cé­line Dion, la grande star de la chan­son, clô­tu­re­ra cette cin­quième édi­tion de Star Aca­dé­mie au Qué­bec, le 25 mars pro­chain à Mon­tréal. Pour­quoi Cé­line Dion et Re­né An­gé­lil sont-ils les pre­miers fans de cette émis­sion et y par­ti­cipent ac­ti­ve­ment ? « C’est le meilleur Star Aca­dé­mie qui existe dans le monde, bien meilleur que toutes les pro­duc­tions Ame­ri

can Idol et Star Ac faits ailleurs », ré­pond d’em­blée Re­né An­gé­lil.

Il parle avec un énorme res­pect et une grande ad­mi­ra­tion du tra­vail de l’équipe des pro­duc­tions J di­ri­gée par Ju­lie Sny­der, avec qui il tra­vaille de­puis plu­sieurs an­nées.

« J’ai fait beau­coup d’émis­sions spé­ciales avec eux. C’est une équipe toute étoile, des ga­gnants. J’ai par­ti­ci­pé en tant que ma­na­ger de Cé­line à plu­sieurs Star Aca­dé­mie, en France, en Italie, en An­gle­terre, et je vois ce qui se fait aux États-unis, et de loin la meilleure pro­duc­tion est celle créée par Ju­lie Sny­der à Mon­tréal. C’est plus hu­main, ce n’est pas dé­gra­dant pour les ar­tistes, il n’y a pas d’in­sultes qui se lancent. C’est une vraie com­pé­ti­tion où tout le monde veut ga­gner, mais c’est le pu­blic qui choi­sit, et c’est bien ain­si, car c’est ce qui se passe dans le mé- tier. Une vraie com­pé­ti­tion où il faut prendre les moyens pour ga­gner, être dis­ci­pli­nés et faire des sa­cri­fices. C’est ce qu’on montre à Star Ac, qu’il faut bien faire les choses pour se rendre au bout. L’équipe de Ju­lie Sny­der, c’est les ligues ma­jeures », clame tout haut et avec fier­té, le di­rec­teur de l’aca­dé­mie. Il sou­ligne qu’oprah a fait confiance à l’équipe de Ju­lie Sny­der en pré­sen­tant son do­cu­men­taire 3 boys and

a new show, qui nous fait vivre les pré­pa­ra­tifs de son tout nou­veau spec­tacle de Las Ve­gas. « Ça fait plu­sieurs fois qu’oprah le passe, la confiance est là, et il se­ra pré­sen­té aus­si à TVA bien­tôt », confirme Re­né.

SON ÉQUIPE D’ÉTOILES

Et comment il ex­plique le suc­cès des pro­duc­tions J ? « Simple, ce sont des gens de pas­sion et de ta­lent. » Il tient alors à par­ler de cha­cun. « Ju­lie Sny­der fait de la té­lé pour le monde et met tout à l’écran. Ça pa­raît. Elle est aus­si très hu­maine, et sait nous faire dé­cou­vrir les jeunes de la meilleure fa­çon qui soit. C’est une fille d’équipe. » « Jean La­mou­reux, le réa­li­sa­teur des ga­las du di­manche soir est un être sen­sible qui connaît le show-bu­si­ness de A à Z. Il a fait les plus beaux do­cu­men­taires sur Cé­line. Il se met dans la tête des té­lé­spec­ta­teurs et sur­tout ne fait ja­mais les coins ronds. C’est un tra­vailleur achar­né comme toute cette équipe. Et Cé­line et moi, ça nous re­joint to­ta­le­ment. » Il ne ta­rit pas d’éloges éga­le­ment pour Sté­phane La­porte et Ma­ria­nik Gif­fard. « Des gens qui ne lâchent ja­mais. Sté­phane est un gé­nie, c’est le roi du mon­tage. Dans le nou­veau spec­tacle à Ve­gas, il a fait tous les pe­tits bouts de films sur Cé­line. Les Amé­ri­cains n’en re­viennent pas. Ils disent de lui qu’il est un « great edi­tor ». C’est un ma­gi­cien de l’émo­tion et des images. Et en plus ce sont des grands dé­fen­deurs de la langue fran­çaise. Donc, voi­là, je peux dire que le di­rec­teur est fier, frais et dis­pos », conclut l’unique Re­né An­gé­lil.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.