30 ans de sciences

Le ma­ga­zine Les Dé­brouillards, qui re­joint chaque mois plus de 150 000 jeunes, pa­rents et en­sei­gnants, avec 27 000 exem­plaires ven­dus, cé­lèbre cette an­née son 30 ean­ni­ver­saire. An­ni­ver­saire que le ma­ga­zine cé­lèbre en grand, avec son pre­mier nu­mé­ro pro­je­ta

Le Journal de Quebec - Weekend - - LIVRES - Ma­rie-france Bor­nais Le Jour­nal de Qué­bec

Fé­lix Mal­tais, édi­teur des Pu­bli­ca­tions BLD, est on ne peut plus fier de fê­ter les 30 ans du ma­ga­zine qui fait la pro­mo­tion de la science au­près des jeunes Qué­bé­cois.

Il at­tri­bue le suc­cès du ma­ga­zine à son ca­rac­tère mul­ti­mé­dia : ani­ma­tion sur le ter­rain dans toutes les ré­gions du Qué­bec, pu­bli­ca­tion de livres sur le thème de la science pour les jeunes, de chro­niques dans les jour­naux, d’émis­sions de té­lé, de sites Web.

« Il y a tou­jours eu plu­sieurs moyens de faire connaître notre mou­ve­ment, nos ac­ti­vi­tés. Les jeunes qui font des ex­pé­riences en­tendent par­ler du ma­ga­zine; les jeunes qui s’abonnent au ma­ga­zine en­tendent par­ler des ac­ti­vi­tés d’ani­ma­tion. Tout ce­la ex­plique en par­tie le suc­cès. La science, c’est aus­si un thème uni­ver­sel, plein de sur­prises, de choses à ap­prendre, de choses spec­ta­cu­laires, amu­santes, par­fois drôles. Les jeunes se re­trouvent dans le cô­té givré, su­cré, hu­mo­ris­tique, at­ta­chant des Dé­brouillards, avec les per­son­nages du des­si­na­teur Jacques Gold­styn, qui est avec nous de­puis les dé­buts.

« Les per­son­nages de Jacques Gold­styn sont de pe­tits Qué­bé­cois. Ils nous res­semblent. Ils évo­luent dans un dé­cor où il y a des matchs de hockey, où on fait du ski en hi­ver, où il fait froid, où on fait de la mo­to­neige. Ils vont à l’école qué­bé­coise avec des en­sei­gnants qué­bé­cois. L’uni­vers que Jacques Gold­styn a créé, les jeunes s’y re­trouvent. Ce qui ar­rive à Ro­bert, à Ca­ro­line, à Kim, ça leur ar­rive aus­si à eux. »

SCIENCES

La mis­sion pre­mière des Dé­brouillards est de faire la pro­mo­tion des sciences et des car­rières scien­ti­fiques au­près des jeunes. « Cette mis­sion a beau­coup évo­lué au fil des ans. On ne veut pas faire de nos lec­teurs des scien­ti­fiques, mais on est content quand on ren­contre des jeunes scien­ti­fiques de 25-30 ans qui nous disent qu’ils ont pris le goût des sciences avec Les Dé­brouillards il y a 20 ans. Mais notre but prin­ci­pal est plus de for­mer des ci­toyens du XXIE siècle, qui sont ca­pables de mieux com­prendre les ques­tions po­li­tiques, éthiques qui se posent tous les jours et qui ont sou­vent un as­pect scien­ti­fique. »

Fé­lix Mal­tais fait re­mar­quer que dé­ve­lop­per l’as­pect scien­ti­fique, c’est aus­si dé­ve­lop­per sa créa­ti­vi­té et son es­prit cri­tique face aux évé­ne­ments. « On s’est ren­du compte qu’en plus de don­ner des in­for­ma­tions aux jeunes et de leur ap­prendre à mieux connaître leur en­vi­ron­ne­ment, les ma­ga­zines donnent énor­mé­ment le goût de lire aux en­fants. On l’a vé­cu entre autres avec les Ex­plo­ra­teurs, qu’on a lan­cés il y a 10 ans pour les 6-10 ans. »

À ce titre, des per­son­nages bien connus du pay­sage qué­bé­cois ap­pa­raissent ré­gu­liè­re­ment dans la re­vue, comme Bryan Per­ro, qui signe La grande illu­sion, une his­toire illus­trée par Jeik Dion et des illus­tra­teurs de ta­lent, comme Ga­dou­ry et Ban­ville.

Jacques Gold­styn signe de­puis les dé­buts les per­son­nages des Dé­brouillards, dont Fé­lix Mal­tais est l’édi­teur et Isa­belle Vaillan­court, édi­trice-ad­jointe.

PHO­TOS AGENCE QMI ET COURTOISIE

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.