Faire rire sans par­ler

SUISSE | « J’ai un peu l’im­pres­sion d’avoir tour­né dans 400 films de­puis trois ans… » , lan­çait en riant Réal Bos­sé, sur un pla­teau de tour­nage de la sé­rie lol :-), cette se­maine, en Suisse.

Le Journal de Quebec - Weekend - - TÉLÉVISION - Pierre O. Na­deau PIERRE.NA­DEAU@QUE­BE­COR­ME­DIA.COM

Le po­pu­laire co­mé­dien fai­sait bien sûr ré­fé­rence aux mi­cro­mé­trages à sa­veur hu­mo­ris­tique pro­duits par l’en­tre­prise Qué­béComm, de Qué­bec.

« Même s’ils ne durent que de 15 à 90 se­condes, ce sont des mé­trages, qui com­portent cha­cun une his­toire com­plète, et qui ont tout du vrai ci­né­ma, avec tout l’équi­pe­ment et toute la tech­nique ap­pro­priés », in­siste Réal Bos­sé, qui éva­lue avoir pris part, jus­qu’à main­te­nant, à en­vi­ron des deux tiers des plus de 600 cap­sules dé­jà pro­duites.

Ce der­nier pour­rait même ajou­ter qu’il a par­ti­ci­pé à tous ces films sans même avoir eu à ap­prendre une seule ligne de texte, puisque tout le conte­nu est li­vré à tra­vers

NOU­VELLE AVEN­TURE

le monde sans dia­logue. La re­marque le fait sou­rire : « Mais je vous di­rai que, pour un co­mé­dien, le dé­fi est en­core plus dif­fi­cile puis­qu’il lui re­vient par son jeu à com­bler l’ab­sence de mots. On ne peut pas comp­ter sur une phrase « pun­chée » pour re­le­ver un gag; c’est à nous de com­bler cette ab­sence par nos mou­ve­ments, nos mi­miques et quoi en­core… »

Réal Bos­sé ex­plique avoir dit oui tout de suite lors­qu’il a re­çu l’in­vi­ta­tion de joindre l’aven­ture à ses dé­buts.

« C’est quelque chose d’ex­cep­tion­nel, une nou­velle aven­ture à vivre pour un co­mé­dien touche à tout comme moi, dit-il, ajou­tant avec en­thou­siasme : et puis, ça nous fait voir du pays! »

Au fil du temps, il s’est re­trou­vé dans des lieux in­so­lites du Mexique, de la Ré­pu­blique do­mi­ni­caine et du Ma­roc, jus­qu’à se re­tro- uver, pré­sen­te­ment, dans le Can­ton du Va­lais, au sud de la Suisse.

Réal Bos­sé ex­plique que ses 30 ans à l’im­pro­vi­sa­tion lui servent dans son rôle de co­mé­dien muet. « Comme on n’a pas de texte, il faut bien com­prendre le gag qu’on va dé­fendre; bien l’as­si­mi­ler, et le rendre bien vi­vant », pré­cise ce­lui qui se dé­crit comme un fan fi­ni du maître du muet, Char­lie Cha­plin.

« Faire rire, c’est pas fa­cile; c’est exi­geant… mais c’est tel­le­ment l’fun », lance ce­lui qui prend soin d’étu­dier cha­cun des scé­na­rios qu’on lui pré­sente avant de les dé­fendre de­vant les ca­mé­ras de lol :-). Une cer­taine la­ti­tude lui per­met même à l’oc­ca­sion d’im­pro­vi­ser lors d’un tour­nage.

« De toute fa­çon, avec ou sans texte, ça change pas grand-chose; c’est au­tant de tra­vail. Car ap­prendre du texte, ça de­vient une mé­ca­nique qu’on ap­prend vite à maî­tri­ser… » Il lui est arrivé à quelques re­prises d’échap­per in­vo­lon­tai­re­ment un mot ou deux du­rant un tour­nage. « Ce qui dé­clenche à tout coup les fous rires… »

GRANDE HU­MI­LI­TÉ

Par ailleurs, Réal Bos­sé ex­plique « que l’ef­fi­ca­ci­té d’un gag se me­sure dès le tour­nage par la ré­ac­tion des gens sur le pla­teau. Si ça ne rit pas, alors là, on se pose des ques­tions ».

Le co­mé­dien for­mé à l’école du mime cor­po­rel di­ra en­core : « Le fait pour un co­mé­dien de per­for­mer ain­si sans texte le ra­mène à une grande hu­mi­li­té… »

Réal Bos­sé ap­pré­cie par­ti­cu­liè­re­ment de l’aven­ture lol :-), « le fait qu’elle m’amène ailleurs, dans un autre uni­vers ». Il ex­plique : « Je n’aime pas être ca­ta­lo­gué pour un type pré­cis de rôle; je pré­fère tou­cher un peu à tout, de la dra­ma­tique à la co­mé­die, en pas­sant par les émis­sions pour en­fants ».

TRÈS OC­CU­PÉ

Une autre an­née fort char­gée s’an­nonce pour ce­lui qui a dé­cro­ché, l’an der­nier, le Gé­meau du meilleur rôle mas­cu­lin pour sa per­for­mance dans la sé­rie po­li­cière 19-2.

En août, il en­tre­pren­dra la deuxième sai­son de cette po­pu­laire émis­sion qui le ra­mè­ne­ra aux cô­tés de son fi­dèle aco­lyte, Claude Legault.

De plus, Réal Bos­sé pré­pare une émis­sion de té­lé des­ti­née aux en­fants; éga­le­ment, il en­tend s’im­po­ser comme au­teur, en pré­pa­rant une té­lé­sé­rie dont il garde le concept se­cret pour le mo­ment.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.