NOU­VEL ARRÊT À MON­TRÉAL

Le Journal de Quebec - Weekend - - CE QUI SE PASSE À PARIS - Ma­rie-jo­sée Roy Agence QMI

Forts du suc­cès rem­por­té le week-end der­nier au Centre ell, alors que leur éner­gie a lit­té­ra­le­ment en­flam­mé les spec­ta­teurs, les 14 membres de la troupe de Star Aca­dé­mie se­ront de re­tour à Mon­tréal pour conclure leur tour­née en beau­té, les 20 et 21 juillet.

Les dates de ces sup­plé­men­taires ont été an­non­cées en dé­but de se­maine. D’ici là, les aca­dé­mi­ciens iront à la ren­contre de leurs ad­mi­ra­teurs d’un peu par­tout en pro­vince, en pas­sant par les villes de Sa­gue­nay (les 9 et 10 juin), Qué­bec (du 15 au 17 juin), Ot­ta­wa (le 23 juin), Ba­thurst (du 27 au 30 juin) et Sher­brooke (du 3 au 7 juillet).

At­tra­pé au vol pour une en­tre­vue té­lé­pho­nique mer­cre­di, alors que ses ca­ma­rades et lui ve­naient de po­ser leurs va­lises à Ri­mous­ki, le can­di­dat Oli­vier Dion a avoué être en train de vivre un rêve éveillé en se pro­dui­sant ain­si sur les plus grandes scènes de chez nous.

« J’ai ap­pris en écou­tant la ra­dio qu’il y au­rait des sup­plé­men­taires à Mon­tréal, parce qu’on ne nous l’avait pas en­core confir­mé, a ra­con­té le jeune homme. La se­maine der­nière, on a pu dé­cou­vrir ce qu’é- tait le Centre Bell, mais là, on va pou­voir le re­vivre en sa­chant à quoi s’at­tendre. C’est gé­nial. Ça nous dit qu’on a fait un bon tra­vail, que les gens en re­de­mandent, et on ne pour­rait rien nous of­frir de plus beau. »

Si le jeune Sher­broo­kois dit avoir été im­pres­sion­né par les énormes pro­por­tions du my­thique am­phi­théâtre (« Au dé­but, j’étais dé­sta­bi­li­sé par la gros­seur de la salle, mais je me suis ac­cli­ma­té »), son émer­veille­ment lui a per­mis de pro­fi­ter en­core da­van­tage de son nu­mé­ro so­lo, où il fait ir­rup­tion dans les gra­dins en chan­tant la pièce Pour exis­ter, de Marc Du­pré, qui fi­gure sur l’al­bum Star Aca­dé­mie.

« C’est mon mo­ment pré­fé­ré du spec­tacle, s’est en­thou­sias­mé Oli­vier. C’est le mo­ment où j’ai un vrai contact avec le pu­blic, de très, très près. J’adore ça. »

PAS QU’UN « SEX-SYM­BOL »

Dé­ter­mi­né à faire sa place, Oli­vier Dion com­mence à ré­flé­chir au tour­nant que pour­rait em­prun­ter sa car­rière après l’aven­ture Star Aca­dé­mie. « J’ai vrai­ment l’in­ten­tion d’en­ta­mer un pro­jet so­lo après la tour­née, a lan­cé le chan­teur. Pour l’ins­tant, on est très oc­cu­pés et on n’a pas vrai­ment le temps de pen­ser à ça, mais quand les der­niers spec­tacles ar­ri­ve­ront, c’est sûr que je vais mettre des choses en branle. » Mais sur­tout, ce­lui qui avait goû­té au ve­det­ta­riat il y a quelques mois à titre de man­ne­quin es­père pou­voir bâ­tir son par­cours sur des as­sises so­lides et non pas ob­te­nir du suc­cès en rai­son de ses seuls at­tri­buts phy­siques. « Le pe­tit cô­té sex-sym­bol n’est pas désa­gréable, c’est comme un pri­vi­lège, a plai­san­té l’ar­tiste cé­li­ba­taire. Mais je fais comme si de rien n’était. Je ne Les billets pour les sup­plé­men­taires mont­réa­laises de la tour­née Star Aca­dé­mie se­ront mis en vente au­jourd’hui à 10 h, à la billet­te­rie du Centre Bell, par té­lé­phone (514 790-2525) ou en ligne (even­ko.ca).

veux pas être vu juste comme un beau gars. Je veux mon­trer que je suis un chan­teur ca­pable de per­for­mer sur scène. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.