Ap­pel à la fra­ter­ni­té

Di­vi­sés en deux clans par la crise étu­diante, les Qué­bé­cois sont in­vi­tés à mettre leurs dif­fé­rends de cô­té pour la fête na­tio­nale. Biz, de Lo­co Lo­cass, et Gil­dor Roy lancent un ap­pel à la ré­con­ci­lia­tion en vue du grand spec­tacle de la SaintJean sur les pl

Le Journal de Quebec - Weekend - - FESTIVITÉS DE LA SAINT-JEAN LA SAINT-JEAN SUR LES - CE­DRIC.BE­LAN­GER@QUE­BE­COR­ME­DIA.COM Cé­dric Bé­lan­ger

« Tous les Qué­bé­cois sont bien­ve­nus peu im­porte leur al­lé­geance : les car­rés rouges, les car­rés verts, les car­rés de sable et les car­rés d’agneau sont les bien­ve­nus. Tous les ans, c’est une jour­née pour cé­lé­brer ce qu’on a en com­mun et ce qui nous rend fiers d’être Qué­bé­cois. Et la Saint-Jean de cette an­née re­vêt une im­por­tance par­ti­cu­lière en ce qui a trait à l’élé­ment de ré­con­ci­lia­tion. On s’est beau­coup obs­ti­nés, sur Twit­ter, sur Fa­ce­book, dans la place pu­blique; on s’est même en­gueu­lés. Ça n’a pas tou­jours été chic. Mais c’est le temps de faire une trêve », pro­clame Biz, qui mon­te­ra sur scène avec ses com­pères Cha­fiik et Bat­lam.

Ces pro­pos sont cor­ro­bo­rés par Gil­dor Roy, qui ani­me­ra pour la pre­mière fois la tra­di­tion­nelle soi­rée sur les plaines d’Abra­ham.

« De mon point de vue, il faut se sou­ve­nir que nous sommes tous la même gang. Mon cou­sin est po­li­cier et on se parle pa­reil. Si on était en­va­his par la Turquie, la se­maine pro­chaine, on fe­rait quoi? Une moi­tié seule­ment dé­fen­drait le pays? Dans cet es­prit, je vais peut-être faire un ap­pel à la fra­ter­ni­té. »

LE DE­VOIR DE VO­TER

Gil­dor Roy ne s’ar­rê­te­ra pas là. Il en­tend rap­pe­ler aux Qué­bé­cois que s’ils ont le droit de se plaindre, ils ont aus­si le de­voir de se rendre aux urnes de fa­çon plus ré­gu­lière.

« Si on est dans la rue et qu’on chiale et qu’on re­ven­dique, quand vient le temps d’al­ler vo­ter, cal­vaire, il faut y al­ler plus qu’à 52 %. Si­non, je ne le pren­drai pas », dit-il sans dé­tour.

Tout en se ré­jouis­sant que la ré­volte des étu­diants marque l’éveil politique d’une gé­né­ra­tion, Biz ajoute que la SaintJean doit aus­si « rap­pe­ler notre amour et notre fra­ter­ni­té au­tour de la langue fran­çaise ».

« On s’est peut-être obs­ti­nés pen­dant le prin­temps qué­bé­cois, mais on l’a fait en fran­çais, pointe Biz. Quand on re­gar­dait les slo­gans sur les pan­cartes, il y avait une belle créa­ti­vi­té. L’in­ven­ti­vi­té lin­guis­tique et l’agilité ver­bale des lea­ders étu­diants, c’est un plus pour la langue. Mon­tréal n’a ja­mais été aus­si fran­çaise que du­rant cette grève. Il y a quelque chose de bon et on va le rap­pe­ler du­rant la soi­rée, sur les lieux même de notre conquête. »

LI­VRER LA MAR­CHAN­DISE

En plus des Lo­co Lo­cass, une bro­chette d’ar­tistes éta­blis (Paul Pi­ché, Du­mas, Ma­rie-Mai) par­ta­ge­ra la scène des plaines d’Abra­ham avec des ar­tistes émergents (Li­sa Le­Blanc, Ma­rie-Pierre Ar­thur).

« Il faut que je livre la mar­chan­dise. Mu­si­ca­le­ment, j’ai écou­té les ré­pé­ti­tions, la se­maine pas­sée, et c’est su­per bon. Donc, si le show est plate, ça va être de ma faute », blague Gil­dor Roy, qui pren­dra part à trois nu­mé­ros mu­si­caux.

MEILLEURS QU’À MON­TRÉAL?

En plus du show pour la té­lé, les Lo­co Lo­cass don­ne­ront un spec­tacle com­plet à comp­ter de 23 h 30 quand les ca­mé­ras se se­ront éteintes. Ce se­ra leur deuxième spec­tacle de­puis la sor­tie de l’al­bum Le Qué­bec est mort, vive le Qué­bec! La se­maine der­nière, ils ont triom­phé aux Fran­co­Fo­lies de Mon­tréal.

« La seule chose qui se­ra dif­fé­rente, comme on a ré­pé­té à Mon­tréal, on va être meilleurs. Le but était de ré­pé­ter en toute in­ti­mi­té à Mon­tréal pour être bons ren­dus à Qué­bec. Il faut être dignes de Qué­bec quand même », dit Biz.

Le trio de­vra ce­pen­dant se pas­ser de l’or­chestre des cas­se­roles qui a pi­men­té leur per­for­mance mont­réa­laise puisque celles-ci se­ront in­ter­dites sur les Plaines.

« Si on avait eu le droit, on au­rait dit aux gens de les ap­por­ter. C’est un ins­tru­ment per­cus­sif. Ça fait de la mu­sique. Quand on l’in­té­grait aux chan­sons, il y avait 10 000 per­sonnes qui jouaient du drum et c’était écoeu­rant. Pour Qué­bec, ça ne se­ra pas ça. »

LA SAINT-JEAN SUR LES PLAINES, 21 h :

Ani­ma­tion : Gil­dor Roy In­vi­tés : Paul Pi­ché, Ma­rie-Mai, Lo­co Lo­cass, Du­mas, Ma­rie-Pierre Ar­thur, An­drée Wat­ters, Li­sa Le­Blanc et Raf­fy 23 h 30 : Lo­co Lo­cass, Raf­fy et Van de Kamp Té­lé et ra­dio : En dif­fé­ré à par­tir de 21 h 30 à Té­lé-Qué­bec, Rythme FM et CKOI.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.