Entre théâtre et plein air

Da­nielle Proulx a trou­vé son « pa­ra­dis » au Théâtre Beau­mont–saint-mi­chel, où elle pas­se­ra de nou­veau l’été, à jouer le soir et à pro­fi­ter du fleuve pen­dant la jour­née!

Le Journal de Quebec - Weekend - - VIDÉO - Pierre O. Na­deau PIERRE.NA­DEAU@QUE­BE­COR­ME­DIA.COM

La Mont­réa­laise est de­ve­nue une ha­bi­tuée de ce théâtre d’été; elle en se­ra à sa hui­tième col­la­bo­ra­tion en cam­pant un des deux per­son­nages prin­ci­paux de la co­mé­die Femme cherche homme dés

es­pé­ré­ment, qui pren­dra l’af­fiche dès ven­dre­di. « À une époque, j’avais ces­sé de faire les théâtres d’été; j’étais dé­çue au­tant par les spec­tacles que par les lieux où on les pré­sen­tait. Je trou­vais que ça vo­lait bas. J’ai dé­cro­ché… Mais la pre­mière fois que j’ai mis les pieds au Théâtre Beau­mont− Saint-Mi­chel, en 2005, j’ai res­sen­ti un vrai coup de coeur. Pour moi, ce théâtre d’été construit par un homme de théâtre (Lionel Villeneuve) est un vrai théâtre dans toute la force du mot, qui re­donne ses lettres de no­blesse aux théâtres d’été. »

Da­nielle Proulx ap­pré­cie la qua­li­té des lieux et des pro­duc­tions qu’on y pré­sente. Elle se dit aus­si at­ta­chée à la ré­gion en­vi­ron­nante. « De ma­gni­fiques vil­lages que je ne me lasse pas de dé­cou­vrir… »

LES COU­CHERS DE SO­LEIL

Ins­tal­lée dans une ré­si­dence d’été aux abords du fleuve, Da­nielle Proulx dit ap­pré­cier cette quié­tude, loin des bruits ur­bains de la mé­tro­pole. Elle a dé­jà hâte de se bai­gner dans le fleuve et elle se plaît dé­jà à contem­pler les cou­chers de so­leil. « Je suis en­tou­rée d’une na­ture tel­le­ment ac­cueillante, qui m’amène à vivre à un autre rythme. »

La co­mé­dienne consi­dère que le Théâtre Beau­mont−Saint-Mi­chel rem­plit bien sa mis­sion d’of­frir un « théâtre lé­ger de qua­li­té », qui a pour seule pré­ten­tion de faire ri­go­ler par une soi­rée es­ti­vale.

UNE PIÈCE CROUS­TILLANTE

Elle pro­met que le spec­ta­teur y trou­ve­ra de nou­veau son compte cet été avec la co­mé­die de si­tua­tion Femme cherche homme déses­pé­ré­ment, « une pièce crous­tillante qui fe­ra ri­go­ler ».

Le su­jet de l’oeuvre de Ca­role Trem­blay est ce­lui d’une femme dans la cin­quan­taine qui re­cherche l’amour. Pour ai­der son amie Liane (Da­nielle Proulx) à rompre avec le cé­li­bat, Mi­reille (Lin­da Sor­gi­ni) lui or­ga­nise une sé­rie de ren­contres avec des hommes au moyen d’un site In­ter­net. Les « pros­pects » se ré­vèlent plus ou moins ta­rés, à tra­vers un vé­ri­table dé­fi­lé d’hur­lu­ber­lus, au grand déses­poir de Mi­reille qui se dé­bat­tra pour s’en dé­bar­ras­ser… »

UNE AN­NÉE DE THÉÂTRE

Trou­ve­ra-t-elle fi­na­le­ment le prince char­mant? « Pour le sa­voir, il fau­dra voir la pièce », lance Da­nielle Proulx en riant. In­ci­dem­ment, pour celle qui s’est re­trou­vée dans la grande aven­ture du film Mon­sieur Laz­har, l’an­née 2012 en se­ra une de théâtre.

À l’au­tomne, elle pren­dra part à deux pro­jets de théâtre à Mon­tréal. « L’avan­tage avec le théâtre d’été, c’est la du­rée de pré­sen­ta­tion. Les longues se­maines de pré­pa­ra­tion sont ré­com­pen­sées par une pro­duc­tion qui gar­de­ra l’af­fiche long­temps, ce qui n’est pas le cas pour le théâtre ré­gu­lier. Pour un ar­tiste, c’est tel­le­ment plus gra­ti­fiant. »

PHO­TO COUR­TOI­SIE Cet été, au Théâtre Beau­mont–Saint-Mi­chel, on re­trou­ve­ra Da­nielle Proulx, Lin­da Sor­gi­ni, Martin Dion et Rey­nald Ro­bin­son dans la co­mé­die Femme cherche homme déses­pé­ré­ment.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.