Des films so­cio­po­li­tiques mar­quants

Le Journal de Quebec - Weekend - - CINÉMA -

Q-Bec my love ou Un suc­cès com­mer­cial (1970) : Ce film de Jean­Pierre Lefebvre ra­conte l’his­toire d’une femme QBec, dont le ma­ri s’ap­pelle Jean-Baptiste Bi­lingue. Son pa­tron est Pe­ter Ot­ta­wa et son amant, Sam Washington. Ré­jeanne Pa­do­va­ni (1973) : Sou­vent évo­qué de­puis le dé­but du scan­dale de la cor­rup­tion dans le do­maine de la construc­tion, Ré­jeanne Pa­do­va­ni fait pas­ser le ci­néaste De­nys Ar­cand pour un vi­sion­naire tant il dé­peint avec jus­tesse des évé­ne­ments qui se pro­duisent plus de trois dé­cen­nies plus tard.

Bin­go (1974) : Quatre ans après la crise d’Oc­tobre, Jean-Claude Lord a été le pre­mier à s’en ins­pi­rer pour tour­ner un film de fic­tion. Grand suc­cès com­mer­cial à l’époque, Bin­go ra­conte une his­toire d’amour entre deux étu­diants, dont l’un join­dra les rangs d’un groupe d’ac­ti­vistes.

Les ordres (1974) : Réa­li­sé par Mi­chel Brault et met­tant en ve­dette Jean La­pointe, Les ordres se penche aus­si sur les évé­ne­ments d’oc­tobre 1970 et l’ins­tau­ra­tion de la Loi sur les me­sures de guerre.

Oc­tobre (1994) : Le réa­li­sa­teur Pierre Fa­lar­deau a aus­si trai­té de la crise d’Oc­tobre, mais en sui­vant les ac­ti­vi­tés du groupe de fel­quistes qui ont en­le­vé et as­sas­si­né le mi­nistre Pierre La­porte.

15fé­vrier1839( 2001): Luc Pi­card se glisse dans la peau du che­va­lier de Lo­ri­mier, de­vant la ca­mé­ra de Pierre Fa­lar­deau, qui re­late les der­nières heures de pa­triotes ca­na­diens avant leur pen­dai­son.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.