LE DÉ­SIR qui change tout

Avec un nou­veau bé­bé à la mai­son et un nou­veau film à pro­mou­voir, Sa­rah Pol­ley a dû en ap­prendre beau­coup sur la conci­lia­tion tra­vail-fa­mille.

Le Journal de Quebec - Weekend - - CINÉMA - Liz Braun Agence QMI

Pol­ley, 33 ans, semble vivre une belle et pro­fonde his­toire d’amour avec sa pe­tite fille. La réa­li­sa­trice ca­na­dienne doit donc trou­ver pé­nible d’avoir à quit­ter le nid fa­mi­lial pour al­ler faire connaître Take

This Waltz : Une his­toire d’amour, un film sur l’amour et le ma­riage, met­tant en ve­dette Mi­chelle Williams, Seth Ro­gen et Luke Kir­by. Par ailleurs, Ta

ke This Waltz est un film tout à fait brillant.

COUP DE FOUDRE

Mi­chelle Williams et Seth Ro­gen forment un gen­til couple ma­rié, mais cha­cun étouffe de son cô­té. Il y a des coins d’ombre dans leur union et beau­coup de non-dits. Et lorsque Williams ren­contre un sé­dui­sant voi­sin (Luke Kir­by), leur coup de foudre risque de tout faire bas­cu­ler.

« J’ai vou­lu plon­ger dans la réa­li­té du dé­sir, en mon­trer les signes et les sen­sa­tions, a dit Pol­ley. Je vou­lais aus­si créer un film qui don­ne­rait le point de vue de tous les per­son­nages sans ju­ge­ment, au­tant que pos­sible. Il n’y a pas de hé­ros, et en­core moins de mé­chants. »

Pol­ley a su mettre à pro­fit le ta­lent de sa dis­tri­bu­tion, no­tam­ment ce­lui de Sa­rah Sil­ver­man, dans le rôle d’une ex-al­coo­lique. Des ru­meurs d’os­car com­men­centd’ ailleurs à cir­cu­ler, concer­nant Mi­chelle Williams, qui joue Mar­got. Au dé­part, Pol­ley voyait plu­sieurs ac­trices dans le rôle de Mar­got. « Mais lorsque j’ai ren­con­tré Mi­chelle, elle m’a ai­dée à com­prendre un as­pect du per­son­nage qu’elle était la seule à per­ce­voir. Dès cette ren­contre, j’ai su qu’il n’y avait per­sonne de mieux pour te­nir ce rôle. »

AC­TRICE MA­GIQUE

Elle pour­suit : « sa sa­gesse et sa ca­pa­ci­té à se mo­quer d’elle-même étaient si par­faites pour le rôle. Le per­son­nage avait gran­de­ment be­soin de pré­sen­ter

BRILLANTE

de tels traits. Plu­sieurs gestes et pa­roles du per­son­nage au­raient pu le rendre désa­gréable. Le film avait vrai­ment be­soin d’une ac­trice qui pou­vait rendre le per­son­nage em­pa­thique. Mi­chelle est très vul­né­rable, mais aus­si très sage. Je crois que cette mul­ti­di­men­sion­na­li­té fait d’elle une ac­trice ma­gique. »

Pol­ley dé­gage ce même mé­lange de grande vul­né­ra­bi­li­té et de sa­gesse. L’ac­trice et réa­li­sa­trice ca­na­dienne est connue du pu­blic de­puis son rôle, en­fant, dans la sé­rie Sai­sons d’Avon­lea. Pol­ley passe à des rôles adultes à 16 ans, lorsque Atom Egoyan lui donne un rôle dans De beaux len­de­mains. À 18 ans, elle dé­jà est une ve­dette de cinéma. Par­mi les trois

dou­zaines de films à son ac­tif, men­tion­nons Go, No Such Thing, Ma vie sans moi, Le poids de l’eau, The Law of En­clo­sures, La vie se­crète des mots, Beo­wulf et Gren­del,

Mr. No­bo­dy et Nou­velle es­pèce.

Sa fil­mo­gra­phie dé­bute en 1999, avec deux courts-mé­trages. Son pre­mier long­mé­trage, Loin d’elle, a été un suc­cès au boxof­fice et au­près de la cri­tique. Pol­ley est de­ve­nue la pre­mière femme à rem­por­ter un prix Gé­nie pour la meilleure réa­li­sa­tion. Elle a été en no­mi­na­tion pour l’Os­car de la meilleure adap­ta­tion et Ju­lie Ch­ris­tie, pour ce­lui de la meilleure ac­trice.

« Tous mes courts-mé­trages et mes deux longs-mé­trages parlent de re­la­tions à long terme, de leur fin et d’une troi­sième per­sonne. Je n’ai ces­sé de re­ve­nir sur ce su­jet de­puis 20 ans. » Au su­jet de Take This

Waltz, elle pour­suit : « le film parle de notre fa­mi­lia­ri­té, de notre pas­sion et du dé­sir. La vie peut créer des fos­sés, des vides, que nous cher­chons à rem­plir en fai­sant de nou­velles choses ou en vi­rant notre exis­tence bord sur bord, juste pour res­sen­tir un vent de re­nou­veau. Et puis, il y a notre sur­prise de cons­ta­ter que la vie ne se ré­sout ja­mais com­plè­te­ment. La vie n’est ja­mais ab­so­lu­ment com­plète. Peu im­porte nos choix. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.