POUR LA PER­FOR­MANCE DE JÉ­RÉ­MIE RE­NIER

∫ Clo­clo : la lé­gende de Claude Fran­çois ∂∂Σ

Le Journal de Quebec - Weekend - - CINÉMA -

Film de Florent-Emi­lio Si­ri Avec Jé­ré­mie Re­nier, Be­noît Ma­gi­mel et Mo­ni­ca Scat­ti­ni.

Mal­gré la per­for­mance éblouis­sante de Jé­ré­mie Re­nier dans la peau d’un Claude Fran­çois aus­si tou­chant que dé­tes­table, le film bio­gra­phique Clo­clo: la lé­gende de Claude Fran­çois ne se dé­marque pas de la plu­part des pro­duc­tions du genre, faute d’au­dace et d’ori­gi­na­li­té.

Per­son­nage haut en cou­leur à la vie folle et mou­ve­men­tée et au des­tin tra­gique, Claude Fran­çois au­rait pu ins­pi­rer un film à son image. C’est au contraire un « bio­pic » clas­sique et conve­nu qu’en a ti­ré Florent-Emi­lio Si­ri ( L’en­ne­mi in­time). Clo­clo: la lé­gende de Claude Fran­çois re­trace donc la vie et le par­cours pro­fes­sion­nel de Claude Fran­çois, chan­teur po­pu­laire adu­lé des jeunes de l’époque, au­teur de plu­sieurs grands suc­cès qui ont mar­qué la chan­son fran­çaise ( Alexan­drie, Alexan­dra, Comme d’ha­bi­tude, Cette an­née-là…).

Ra­con­té de fa­çon chro­no­lo­gique (de son en­fance en Égypte), le film évoque no­tam­ment sa re­la­tion dif­fi­cile avec son père, ses amours com­plexes (avec la chan­teuse France Gall, entre autres) et, bien sûr, son dé­cès pré­ma­tu­ré, en 1978, alors qu’il s’élec­tro­cu­ta en ten­tant de rem­pla­cer une am­poule dans sa salle de bains.

PER­SON­NAGE COMPLEXE

L’élé­ment le plus convain­cant de Clo­clo: la lé­gende de Claude Fran

çois s’ap­pelle Jé­ré­mie Re­nier. Dans cer­taines scènes, sa res­sem­blance avec le vrai Claude Fran­çois est éton­nante.

L’ac­teur belge ré­vé­lé par les frères Dar­denne ( La Pro­messe, L’en

fant) a su de plus com­po­ser un Claude Fran­çois complexe et contra­dic­toire, per­fec­tion­niste, mais ter­ri­ble­ment égo­cen­trique; un homme constam­ment ron­gé par le doute.

Car der­rière les sou­rires, les paillettes et les cos­tumes flam­boyants, se ca­chait tou­te­fois un ar­tiste et un homme d’af­faires pro­fon­dé­ment tourmenté et sou­vent dé­tes­table avec les gens de son en­tou­rage.

En re­vanche, les per­son­nages se­con­daires sont beau­coup moins sub­tils. On plaint par­ti­cu­liè­re­ment Be­noît Ma­gi­mel, qu’on a dé­gui­sé de fa­çon ri­di­cule pour le faire res­sem­bler phy­si­que­ment à l’im­pre­sa­rio de Claude Fran­çois.

Li­néaire et peu ins­pi­ré sur le plan

de la réa­li­sa­tion, Clo­clo: la lé­gende

de Claude Fran­çois manque cruel­le­ment d’ori­gi­na­li­té et souffre des com­pa­rai­sons avec cer­tains drames bio­gra­phiques mu­si­caux pro­duits en France ces der­nières an­nées, comme La vie en rose et Gains­bourg (vie hé­roïque).

Maxime

Demers

MAXIME. DEMERS@ QUE­BE­COR­ME­DIA. COM

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.