JEAN LELOUP, BRI­GITTE BOIS­JO­LI, PA­RA­BEL­LUM ET CIE À JONQUIÈRE CET ÉTÉ

Le Journal de Quebec - Weekend - - ROGER WATERS - Élizabeth Du­pont Agence QMI

Pour une 23e an­née, le Fes­ti­val Jonquière en Mu­sique se­ra pré­sen­té jus­qu’au 14 juillet, sur un site en­chan­teur, aux abords de la Ri­vière-aux-Sables. Pas moins de 12 grands spec­tacles se­ront pré­sen­tés en­tiè­re­ment gra­tui­te­ment sur la scène en plein air pen­dant les trois se­maines de fes­ti­vi­té, ce qui en fait d’ailleurs l’un des plus longs évé­ne­ments de ce genre au Qué­bec. De K-Ma­ro à Dan Des­noyers, en pas­sant par Jean Leloup, Bran Van 3000 et un hommage à Willie La­mothe par nul autre que son fils Mi­chel, l’évé­ne­ment sau­ra cer­tai­ne­ment sa­tis­faire tous les mé­lo­manes. Le di­rec­teur gé­né­ral de Jonquière en Mu­sique, Alain Trem­blay, es­time que le fes­ti­val est ac­tuel­le­ment en pré­pa­ra­tion pour son 25e an­ni­ver­saire, qui risque d’être mar­quant. Il semble même que des ar­tistes aient dé­jà confir­mé leur pré­sence. Q EN quoi cette 23e an­née se­ra-t-elle mar­quante? R « Par sa di­ver­si­té et la qua­li­té de ses ar­tistes ! On re­vient no­tam­ment en ou­ver­ture avec un hommage à AC/DC qu’on avait dû ar­rê­ter en plein spec­tacle l’été der­nier, faute de cou­rant. On n’avait pas moins de 10 000 spec­ta­teurs pour ce spec­tacle ! Je pense que le pu­blic at­tend ce spec­tacle avec im­pa­tience. Les pres­ta­tions de Jean Leloup, de Bri­gitte Bois­jo­li et de ses Dales Ha­wer­chuk s’an­noncent tout aus­si mar­quantes. »

Q quel se­ra, se­lon vous, le mo­ment fort du fes­ti­val? R « C’est cer­tai­ne­ment la ve­nue de Jean Leloup, ce week-end ! Et je crois que le spec­tacle du groupe punk rock fran­çais Pa­ra­bel­lum va aus­si être un mo­ment fort. On au­ra aus­si la pres­ta­tion de Bran Van 3000 et celle du fils de Willie La­mothe, bref, chacun, peu im­porte ses goûts, au­ra son mo­ment fort. »

Q quel est le se­cret, se­lon vous, pour qu’un évé­ne­ment gra­tuit ex­té­rieur comme Jonquière en Mu­sique puisse per­du­rer.

R « Au dé­part, il faut une bonne pro­gram­ma­tion. Il faut éga­le­ment une bonne col­la­bo­ra­tion des com­man­di­taires et des par­te­naires fi­nan­ciers, tels que Que­be­cor, qui nous per­mettent d’of­frir l’évé­ne­ment gra­tui­te­ment. Il faut aus­si avoir une organisation qui sait gé­rer le b ud­get de fa­çon très pré­cise, an­née après an­née ». Q pour­quoi est-ce tou­jours im­por­tant pour vous de lais­ser une place à la re­lève en pre­mière par­tie des têtes d’af­fiche? R « Je pense que c’est es­sen­tiel, sur­tout pour la re­lève ré­gio­nale, parce que ça les aide à se faire connaître avant de se lan­cer à l’as­saut du reste du Qué­bec. Je me dis aus­si que si nous ne le fai­sons pas, qui le fe­ra ? C’est à nous de don­ner une place à Crash ton rock, Ga­zo­line et Cel­los on Fire, qui com­mencent d’ailleurs à per­cer hors du Sa­gue­nay-lac-saint-jean. »

Q est- ce plus fa­cile pour vous d’at­ti­rer des ve­dettes connues, après tant d’an­nées? Com­men­cez­vous à avoir une cer­taine ré­pu­ta­tion au­près d’eux? R « Oui, sur­tout de­puis que nous avons dé­mé­na­gé le site de la rue Saint-do­mi­nique au Parc de la Ri­vière-aux-sables. On a une meilleure scène, de meilleures places pour les V.I.P., une meilleure tech­nique et une meilleure ré­gie tech­nique. Je pense aus­si que le bon ac­cueil y est éga­le­ment pour quelque chose. »

Q qu’est- ce que les ar­tistes re­marquent du Fes­ti­val Jonquière en Mu­sique? R « Ils sont en­chan­tés par le site où l’évé­ne­ment est pré­sen­té. Ils trouvent aus­si que la qua­li­té du son est ir­ré­pro­chable, tout comme notre équipe tech­nique très pro­fes­sion­nelle. Ils se le disent entre eux et on en a des échos. »

QET d’après vous, en ter­mi­nant, qu’est-ce que le pu­blic at­tend d’un tel évé­ne­ment? R « Les gens s’at­tendent à voir de bons spec­tacles et, sur­tout, à bien les voir. Nous avons la chance de pré­sen­ter l’évé­ne­ment sur un site qui est na­tu­rel­le­ment pro­pice à ce­la. Avec la lé­gère pente du ter­rain, tout le monde voit bien, peu im­porte où on est dans la foule et, en plus, on en­tend très bien. Le son est ex­cellent par­tout sur le site.»

PHO­TOS AGENCE QMI

La pres­ta­tion de Jean Leloup, le 1er juillet pro­chain, risque d’at­ti­rer une foule consi­dé­rable au fes­ti­val.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.