XA­VIER DO­LAN, ACTEUR AVANT TOUT

Mal­gré ses suc­cès comme ci­néaste, Xa­vier Do­lan ré­pète de­puis des an­nées qu’il se consi­dère d’abord et avant tout comme un acteur et qu’il sou­haite jouer da­van­tage dans des films autres que les siens. Au­tant dire qu’il a tou­ché le gros lot avec La chan­son

Le Journal de Quebec - Weekend - - CINÉMA - Maxime De­mers MAXIME. DE­MERS@ QUE­BE­COR­ME­DIA. COM

Dans ce th­riller psy­cho­lo­gique du ci­néaste qué­bé­cois Charles Bi­na­mé ( Sé­ra­phin, Mau­rice Ri­chard) adap­té de la pièce du même titre de Ni­co­las Billon, Xa­vier Do­lan se glisse dans la peau de Mi­chael, un jeune pa­tient d’un hô­pi­tal psy­chia­trique qui doit su­bir un in­ter­ro­ga­toire à propos de la dis­pa­ri­tion d’un psy­chiatre.

«C’est un rôle très payant et je l’ai tout de suite consta­té en li­sant la pièce», in­dique Do­lan en en­tre­vue au Jour­nal.

«Dé­jà sur pa­pier, les contrastes, les nuances et la pro­fon­deur du rôle m’ont sau­té au vi­sage. On voit tout de suite que c’est un per­son­nage in­té­res­sant et fas­ci­nant à jouer. Je me suis tou­jours don­né dans mes films des rôles un peu en re­trait. Je crois que j’ai tou­jours eu peur que ça ne passe pas si je me confiais des rôles plus com­plexes. Je gar­dais donc tou­jours les rôles plus com­plexes pour des femmes. Le rôle de Mi­chael m’a donc per­mis de m’écla­ter comme acteur.»

En fait, le réa­li­sa­teur de Mom­my et J’ai tué ma mère a tel­le­ment été fas­ci­né par le per­son­nage de Mi­chael qu’il a lui-même contac­té le pro­duc­teur Ri­chard Gou­dreau quand il a ap­pris qu’il pré­pa­rait une adap­ta­tion ci­né­ma­to­gra­phique de la pièce.

«L’agent de Xa­vier m’a ap­pe­lé un jour pour me dire qu’il vou­lait me ren­con­trer, ra­conte Ri­chard Gou­dreau. Je suis al­lé lun­cher avec lui. Il m’a dit tout de suite: j’ai en­ten­du dire que tu pro­dui­sais une adap­ta­tion de La chan­son de l’élé­phant. Eh bien, le per­son­nage de Mi­chael, c’est moi! Et c’est vrai que c’est un rôle qui lui va comme un gant.»

AD­MI­RA­TION

Xa­vier Do­lan as­sure qu’il n’a au­cun mal à ne s’en te­nir qu’au rôle d’acteur sur un pla­teau de tour­nage. Comme il l’a fait avec Podz pour le tour­nage du film Mi­ra­cu­lum (dans le­quel il jouait un jeune Té­moin de Jé­ho­vah), le jeune homme s’est aban­don­né to­ta­le­ment aux di­rec­tives de Charles Bi­na­mé.

«C’était très im­pres­sion­nant de voir Charles tra­vailler, ad­met-il. Sa fa­çon de tra­vailler est très fluide et d’une grande pré­ci­sion. J’ai beau­coup ap­pris en sa pré­sence.»

Do­lan dit re­ce­voir de plus en plus d’offres comme acteur mais ses (nom­breux) pro­jets comme réa­li­sa­teur com- pliquent sou­vent les choses au ni­veau de ses dis­po­ni­bi­li­tés. Tout en as­su­rant la pro­mo­tion de son film Mom­my aux États-Unis, le jeune ci­néaste planche d’ailleurs ac­tuel­le­ment sur son pre­mier film an­glo­phone, The Death and Life of John F. Do­no­van, qu’il tour­ne­ra plus tard cette an­née et qui met­tra en ve­dette Jes­si­ca Chas­tain, Kit Harington, Ka­thy Bates et Su­san Sa­ran­don. La chan­son de l’élé­phant (Ele­phant Song) prend l’af­fiche ven­dre­di (le 20 fé­vrier).

Xa­vier Do­lan joue aux cô­tés de l’acteur ca­na­dien Bruce Green­wood dans le th­riller psy­cho­lo­gique La chan­son de l’élé­phant (Ele­phant Song).

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.