LES MEN­TORS

DÉ­BARQUENT

Le Journal de Quebec - Weekend - - NEWS -

Les au­di­tions à l’aveugle de La Voix sont main­te­nant ter­mi­nées. De­main, Lynda Le­may, Vincent Val­lières, Phi­lippe B. et Alex Nevs­ky se join­dront aux coachs. Cette an­née, les men­tors au­ront beau­coup de pou­voir. «Pour moi c’était lo­gique de leur don­ner un rôle en­core plus grand», confie le réa­li­sa­teur, Sté­phane La­porte.

Dans cette troi­sième édi­tion de La

Voix, les men­tors sui­vront les can­di­dats du dé­but à la fin, des duels jus­qu’aux di­rects. «Cette an­née, plus que ja­mais, c’est l’an­née où la par­ti­ci­pa­tion des men­tors est plus grande», men­tionne Sté­phane La­porte.

D’abord ils se­ront pré­sents à toutes les ré­pé­ti­tions, au­tant celles au Stu­dio Pi­co­lo, la se­maine, pour pré­pa­rer les duos, qu’à celles du Stu­dio Mel’s la veille des en­re­gis­tre­ments.

«C’est la pre­mière an­née où les men­tors com­plètent les coachs aux ré­pé­ti­tions. Ils fe­ront aus­si par­tie du nu­mé­ro d’équipe», confie Sté­phane La­porte.

«Les six can­di­dats de chaque équipe qui iront aux di­rects vont faire une chan­son avec leurs coachs. Mais, cette an­née, les men­tors par­ti­ci­pe­ront aus­si à cette chan­son. Donc c’est vrai­ment une im­pli­ca­tion to­tale», sou­ligne le réa­li­sa­teur.

Évi­dem­ment, les dé­ci­sions fi­nales de­meurent le pri­vi­lège des coachs. «Quand on voit les quatre men­tors tra­vailler, on sent leur res­pect pour les coachs. Ils savent que c’est eux qui ont le der­nier mot. Mais, se­lon les cas, ils ont cha­cun leur fa­çon d’ajou­ter au tra­vail», dit-il.

CONFRON­TA­TIONS

Se­lon lui, on de­vrait no­tam­ment as­sis­ter à quelques confron­ta­tions entre Isa­belle Boulay et Vincent Val­lières.

«Vincent et Isa­belle, c’est vrai­ment une équipe qui se confronte beau­coup. Vincent émet une opi­nion. Isa­belle n’est pas tou­jours d’ac­cord. Mais ils ar­rivent à faire une syn­thèse. C’est une plus-va­lue parce que, au fi­nal, le ré­sul­tat est un peu un mé­lange de leurs idées», ex­plique-t-il.

Le choix des men­tors re­vient éga­le­ment aux coachs. «Ils choi­sissent la per­sonne avec qui ils rêvent de tra­vailler. Et l’ad­mi­ra­tion a l’air d’être ré­ci­proque parce que les quatre men­tors ont dit oui. Ils ont tous ac­cep­té de re­le­ver le dé­fi», in­dique Sté­phane La­porte.

Marc Du­pré a choi­si Alex Nevs­ky, un ar­tiste qui a su se tailler une place au top des pal­ma­rès ra­dios, tout comme lui. «Ce sont deux vi­sions com­plé­men­taires de la mu­sique pop. Marc a ga­gné le Fé­lix d’in­ter­prète mas­cu­lin de l’an­née en 2013. Alex l’a rem­por­té en 2014. Ils sont très ac­tuels et s’ap­portent beau­coup l’un à l’autre», af­firme Sté­phane La­porte.

Pierre La­pointe a re­cru­té son fi­dèle com­plice Phi­lippe B. «Pierre et Phi­lippe, c’est un duo qui exis­tait dé­jà. Ils sont ha­bi­tués de tra­vailler en­semble donc tout s’en­chaîne tout seul. Ils fi­nissent les phrases de l’autre, ils sont sur la même lon­gueur d’onde et les can­di­dats bé­né­fi­cient de ça», fait va­loir le réa­li­sa­teur.

Isa­belle Boulay est al­lée cher­cher Vincent Val­lières, «quel­qu’un qu’elle admire beau­coup et qui est dans sa pa­ren­té mu­si­cale» et Éric La­pointe a fait ap­pel à son amie Lynda Le­may.

«C’est sûr que, quand Éric m’a dit Lynda Le­may, j’ai été un peu éton­né, avoue Sté­phane La­porte. Mais, dans la même frac­tion de se­conde, j’ai com­pris. J’ai vu ce qu’Éric cher­chait, ce qu’il vou­lait pour le com­plé­ter, la plume de Lynda, l’im­por­tance des mots. Ça ajoute une pro­fon­deur à tout le cô­té bête de scène qu’Éric amène.»

DÉ­COU­VERTE

L’ar­ri­vée de Louis-Jean Cor­mier l’an­née der­nière a ou­vert la porte à cer­tains ar­tistes moins connus du grand pu­blic.

«Il y avait eu plein de ré­ac­tions. Cer­taines per­sonnes se de­man­daient c’était qui. Au­jourd’hui, tout le monde le connaît. Il n’est pas seule­ment une som­mi­té dans le mi­lieu, il l’est aus­si pour le pu­blic. Il a eu toute la re­con­nais­sance qu’il mé­rite», es­time Sté­phane La­porte.

Cette an­née, les té­lé­spec­ta­teurs fe­ront la connais­sance de Phi­lippe B., men­tor choi­si par Pierre La­pointe. «Les gens vont tout de suite voir sa grande connais­sance de la mu­sique. On va le voir dans son en­vi­ron­ne­ment na­tu­rel, là où il est une som­mi­té, et les gens vont s’at­ta­cher à lui», croit-il.

La Voix est dif­fu­sée ce di­manche 19 h 30 sur les ondes de TVA.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.