Puis­sant re­tour de Magma

Pour les fans, la pa­ru­tion d’un nou­vel al­bum est en soi un évé­ne­ment, et ce­lui-ci ne fe­ra pas ex­cep­tion.

Le Journal de Quebec - Weekend - - MUSIQUE -

Rap­pe­lons que Magma est un groupe de rock fran­çais fon­dé en 1969 par le bat­teur Ch­ris­tian Van­der. Il dé­tonne dans le pay­sage mu­si­cal en al­liant rock fu­sion à la puis­sance du Ma­ha­vi­sh­nu Or­ches­tra, une es­thé­tique par ailleurs plus sombre, an­non­çant l’en­goue­ment à ve­nir pour le mé­tal, du chant cho­ral pui­sant à la fois dans le mi­ni­ma­lisme et les chants ri­tuels. Le tout est en­ve­lop­pé dans une trame nar­ra­tive de science-fic­tion, l’exode d’hu­mains vers une pla­nète fic­tive, Ko­baïa, et une langue in­ven­tée, le zeuhl. Van­der en­tre­tient vo­lon­tiers le mythe et la bi­zar­re­rie au­tour de la si­gna­ture. Plus pro­saï­que­ment, la com­po­si­tion s’aligne sur les géants du jazz rock. Col­trane et son bat­teur El­vin Jones sont les ré­fé­rences d’usage de Van­der pour la cri­tique, tant pour le fond que pour la tech­nique.

Les concerts sont des évé­ne­ments col­lec­tifs pro­po­sant une «ex­pé­rience». Une in­con­grui­té dans le monde du spec­tacle en France. Puis, ar­rive la consé­cra­tion en 1973, avec Me­ka­nik Des­truk­tiw

Kom­man­dô, consi­dé­ré par plu­sieurs comme l’oeuvre qui va dé­fi­nir le style.

Magma est aus­si une école-la­bo­ra­toire pour plu­sieurs des meilleurs mu­si­ciens fran­çais, dont le vio­lo­niste Di­dier Lo­ck­wood ou le bas­siste Jannick Top. Cer­taines sources éva­luent le rou­le­ment à plus de 150 mu­si­ciens, chan­teurs et chan­teuses du­rant les 45 an­nées d’exis- tence du groupe.

Un che­mi­ne­ment in­ter­rom­pu à plu­sieurs re­prises, mais un re­tour en force de­puis une di­zaine d’an­nées. Leurs tour­nées in­ter­na­tio­nales sont sui­vies avec in­té­rêt et leurs concerts-ma­ra­thons de plus de deux heures et de quatre ou cinq titres de 20 à 25 mi­nutes sont la norme.

Sous for­mat MP3 ou en ma­ga­sin se­ra sur le mar­ché cette se­maine le nou­veau CD Slag

Tanz (pro­non­cez Schlag Tanz). Un pro­gramme de huit courtes pièces qui s’écoute comme une suite, du­rant à peine une ving­taine de mi­nutes et dé­crit par Van­der comme une «jazz mé­tal sym­pho­nie».

On y re­trouve le Magma clas­sique, soit une ryth­mique puis­sante et hyp­no­tique, du chant cho­ral ri­tuel qui rap­pelle le Carl Off de Car­mi­na Bu­ra­na et des lignes mé­lo­diques de basse em­prun­tées à Black Sab­bath.

La sur­prise consiste en une pul­sa­tion sourde et ma­jes­tueuse, sou­te­nue au vi­bra­phone et liant le tout en une seule oeuvre. Le mi­ni­ma­lisme de Reich se fait dis­crè­te­ment sen­tir ( Slag Tanz), les ar­ran­ge­ments cho­raux fai­sant pen­ser à Zap­pa ( Le si­lence des mondes). D’une conci­sion et d’une clar­té re­mar­quables.

Cette pièce a été dé­ve­lop­pée en concert de­puis plu­sieurs an­nées et elle sert de carte de vi­site pour une tour­née nord-amé­ri­caine au prin­temps. Au Festival de mu­sique ac­tuelle de Vic­to­ria­ville et à Qué­bec, pour leur pre­mière vi­site au Qué­bec, en mai pro­chain. Un ren­dez­vous pour tout «pro­ghead».

MAGMA ∂∂∂∂

Slag Tanz, Jazz Vil­lage/Har­mo­nia

Mun­di

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.