Ex­plo­sion de cou­leurs

Le Journal de Quebec - Weekend - - WEEKEND - San­dra Godin Le Jour­nal de Qué­bec san­dra.godin@que­be­cor­me­dia.com

Les toiles co­lo­rées, vi­vantes et abs­traites de l’ar­tiste Hu­go Lan­dry sont ex­po­sées jus­qu’au 30 sep­tembre au sa­lon Flash Coiffure, en plus de se re­trou­ver aux ci­maises des murs de la ga­le­rie Nob Hill. Le suc­cès sou­rit à ce­lui qui est de­si­gner gra­phique de for­ma­tion et dont les oeuvres re­flètent sa pas­sion pour les cou­leurs et le gra­phisme.

Chez Flash Coiffure, les pro­duc­tions ex­po­sées sont très ré­centes et d’un plus pe­tit for­mat que ce que pro­duit l’ar­tiste ha­bi­tuel­le­ment. Les oeuvres sont réunies sous le thème Un été sans fin.

«C’est tou­jours sous le thème de la cou­leur, des vi­bra­tions. Ç’a un cô­té très “Pop­sicle” et “Mr. Freeze”», ra­conte-t-il.

Les tech­niques d’Hu­go Lan­dry ont évo­lué avec le temps et, au­jourd’hui, il peint ex­clu­si­ve­ment à la spa­tule. «À mes dé­buts, j’étais avec un pin­ceau. Mais je trou­vais ça un peu moins ex­pres­sif. J’avais be­soin d’une grande ges­tuelle et le pin­ceau ne me per­met­tait pas ça. Je me suis mis à agran­dir mes for­mats.»

Le suc­cès sou­rit à ce de­si­gner gra­phique de for­ma­tion, qui a étu­dié les arts vi­suels. L’as­pect gra­phique est d’ailleurs très pré­sent dans ses oeuvres. Il a eu sa propre en­tre­prise dans le do­maine pen­dant six ans, avant de com­men­cer à vivre de la pein­ture de­puis en­vi­ron un an. Il est re­pré­sen­té de­puis le dé­but du mois de juin par la ga­le­rie Nob Hill, après avoir été re­pré­sen­té par la ga­le­rie Fac­to­ry pen­dant deux ans.

Hu­go Lan­dry as­sume to­ta­le­ment l’as­pect plus pop et com­mer­cial de ses oeuvres. «Mais, en pa­ral­lèle, mon tra­vail est très per­son­nel, très ex­plo­ra­toire, ex­pé­ri­men­tal. [...] Sou­vent, des ar­tistes pu­ristes vont voir ça d’un oeil as­sez né­ga­tif. Moi, mon but, c’est, oui, d’en vivre, mais de tou­cher les gens. J’ai un dé­sir de pro­duc­tion, de peindre. Point.»

Hu­go Lan­dry ex­pose éga­le­ment à Terre-Neuve et sou­haite pro­mou­voir sa car­rière hors de nos fron­tières. Ce­lui qui a tou­jours été tra­vailleur au­to­nome a une fibre en­tre­pre­neu­riale très forte, qui l’aide dans la réa­li­sa­tion de ses pro­jets et le pousse à co­gner aux portes.

Le sa­lon Flash Coiffure est si­tué au 1176, ave­nue Car­tier. La ga­le­rie Nob Hill est si­tuée au 31, Sault-au-Ma­te­lot.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.