UN RETOUR SA­LUÉ

Le Journal de Quebec - Weekend - - WEEKEND - Marc-An­dré Le­mieux

Ariane Mof­fatt re­trouve La Voix avec en­thou­siasme… et vi­ce­ver­sa. La chan­teuse n’au­ra pas à tri­mer dur pour faire sa place au sein du nou­veau pa­nel de coachs. D’Éric La­pointe à Marc Du­pré, en pas­sant par Charles Lafortune et Stéphane Laporte, les pi­liers du concours sa­luent son retour avec joie.

«Je suis très, très content», dé­clare Charles Lafortune, qui tien­dra les com­mandes du po­pu­laire ren­dez-vous pour une qua­trième an­née consé­cu­tive. «Elle a don­né le ton la pre­mière an­née. Grâce à elle, les gens ont vite com­pris que Jean-Pierre Ferland, Marie-Mai et Marc Du­pré étaient des coachs et non des juges, con­trai­re­ment à d’autres émis­sions qui exis­taient.»

L’ani­ma­teur se sou­vient de plu­sieurs bons mo­ments pas­sés avec Ariane aux stu­dios Mels. Par­mi eux, il cite la fois où elle a ap­puyé sur son bou­ton avec son ta­lon. «C’était tough pour les coachs la pre­mière sai­son», ex­plique Charles Lafortune. «Ils em­bar­quaient dans quelque chose de nou­veau. Ils n’avaient au­cune idée des pro­por­tions que ça al­lait prendre. D’au­tant que ça s’est avé­ré être un raz-de-ma­rée.»

«UNE TROO­PER »

Marc Du­pré ne ta­rit pas d’éloges en­vers son an­cienne col­lègue de tra­vail, non seule­ment parce qu’elle riait tou­jours de ses blagues, mais parce qu’elle dé­ga­geait tou­jours une belle éner­gie, même quand les jour­nées de tour­nage s’éti­raient.

« La Voix, ce n’est pas tou­jours un show fa­cile à faire», confie le chan­teur. «Des fois, les en­re­gis­tre­ments durent plus long­temps que pré­vu, on est fa­ti­gué, on est brû­lé, on se pose trop de ques­tions, on se de­mande si on fait la bonne af­faire... Ariane est tou­jours là pour don­ner du pep aux autres. En plus d’être une mu­si- cienne ex­tra­or­di­naire, c’est une

troo­per. Elle est one of the boys. Elle est tou­jours de bonne hu­meur, tou­jours le beau sou­rire…»

Marc Du­pré vante éga­le­ment les qua­li­tés de coach de son ho­mo­logue fé­mi­nine, qui avait me­né Valérie Car­pen­tier au titre de grande ga­gnante en 2013.

«Elle a une bonne écoute… et pas juste avec les can­di­dats. Dans nos dis­cus­sions à quatre, quand on es­sayait de convaincre un concur­rent de ve­nir dans notre équipe, elle était dans le mo­ment pré­sent. Elle n’était pas en train de pen­ser à ce qu’elle al­lait dire plus tard. Ça créait des mo­ments ma­giques.»

PRI­MEUR À PIERRE LA­POINTE

Les liens d’ami­tié qui unissent Ariane Mof­fatt et Pierre La­pointe sont bien connus. Les deux ar­tistes gra­vitent dans les mêmes cercles et pro­fes­sion­nel­le­ment, ils par­tagent plu­sieurs col­la­bo­ra­teurs de longue date, no­tam­ment avec Jean-Phi­lippe Gon­calves, co­réa­li­sa­teur de 22 h 22, le plus ré­cent al­bum de l’au­teure-com­po­si­tri­cein­ter­prète. Avant de confir­mer son retour, Ariane avait an­non­cé la bonne nou­velle en pri­meur à Pierre La­pointe.

Les points com­muns entre Ariane Mof­fatt et Éric La­pointe sont moins évi­dents, mais en entrevue, le ro­ckeur té­moigne d’un grand res­pect pour sa mu­sique. «Je connais Ariane de­puis ses dé­buts, ré­vèle Éric La­pointe. C’est toute une ar­tiste. J’adore son tra­vail. Et j’aime aus­si son sens de l’hu­mour. Elle a beau­coup de ré­par­tie… Je sens qu’on va avoir beau­coup de plai­sir cet hi­ver!»

La prin­ci­pale in­té­res­sée ren­voie la pa­reille au chan­teur. «Ça fait 15 ans qu’on se croise, mais on se connaît plus ou moins bien. Ce­la dit, je connais son in­ten­si­té. Quand il fait quelque chose, il se donne en­tiè­re­ment. La fa­çon dont il parle de mu­sique, c’est ins­pi­ré. Je suis vrai­ment contente d’avoir la chance d’ap­prendre à mieux le connaître du­rant la pro­chaine an­née.»

Ci-haut, Ariane Mof­fatt et Valérie Car­pen­tier, grande ga­gnante de la pre­mière sai­son. À droite, la pres­ta­tion d’Ariane Mof­fatt lors des deuxièmes

di­rects de La Voix en mars 2015.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.