LE COEUR RE­BELLE

Et c’est tout un de Ma­don­na au Qué­bec. nous. Sep­tembre se­ra le mois chez grande tour­née mon­diale l’ar­tiste en­ta­me­ra sa à évé­ne­ment puisque sep­tembre se don­ne­ra les 9 et 10 Re­bel Heart tour­née Le coup d’en­voi de la ar­tistes qui inau­gu­re­ront le fe­ra en­suite

Le Journal de Quebec - Weekend - - QUÉBEC S’EXPOSE - Ge­ne­viève Borne Col­la­bo­ra­tion spé­ciale

Le nou­veau spec­tacle de Ma­don­na de­mande énor­mé­ment de pré­pa­ra­tion et la chan­teuse a eu peur de man­quer de temps cette fois-ci. C’est pour­quoi elle a re­pous­sé le coup d’en­voi de la tour­née en an­nu­lant les 5 pre­mières dates ins­crites au ca­len­drier. La tour­née mon­diale Re­bel Heart, qui de­vait dé­bu­ter le 29 août à Mia­mi, com­men­ce­ra donc à Montréal, le 9 sep­tembre.

Ce ré­pit lui of­fri­ra plus de temps pour mettre en place les dif­fé­rents élé­ments scé­niques et mu­si­caux. Les at­tentes sont tou­jours très éle­vées, puisque Ma­don­na a constam­ment of­fert à ses ad­mi­ra­teurs des pres­ta­tions gran­dioses.

«Nous ache­vons les der­nières étapes, pré­cise-t-elle. Nous tra­vaillons en­core les ar­ran­ge­ments des chan­sons, la mise en scène et les cho­ré­gra­phies. Le show est main­te­nant prêt à 75 %.»

LA DANSE AVANT TOUT

La pas­sion pre­mière de Ma­don­na, c’est la danse. Son grand rêve de de­ve­nir dan­seuse pro­fes­sion­nelle lui a don­né le cou­rage de quit­ter le Mi­chi­gan pour s’ins­tal­ler à New York et faire sa place dans l’uni­vers de la danse mo­derne. Ce­la ex­plique que, de­puis le dé­but de sa car­rière, elle a vou­lu intégrer des cho­ré­gra­phies dans ses pres­ta­tions et s’en­tou­rer de dan­seurs. Elle choi­sit d’ailleurs tou­jours avec soin chaque dan­seur qui fe­ra par­tie de ses spec­tacles et su­per­vise les au­di­tions.

«Je m’im­plique à tous les ni­veaux, du choix des chan­sons aux ar­ran­ge­ments. Je choi­sis les dan­seurs [20 sur cette tour­née], je veille sur les cho­ré­gra­phies, les éclai­rages, les cos­tumes et les vi­déos que nous tour­nons, dit-elle. Je ré­flé­chis à ce que je sou­haite ex­pri­mer, quelles dé­cla­ra­tions je veux faire. Je vois à tous les dé­tails parce que c’est ce que j’adore faire! C’est de la créa­tion. Je prends les germes des idées et les aide à prendre vie. Et comme quand je ra­conte une his­toire, chaque dé­tail a son im­por­tance!»

THÉ­MA­TIQUES

Les spec­tacles de Ma­don­na sont di­vi­sés en dif­fé­rents ta­bleaux. La chan­teuse s’ins­pire de l’art, de la culture, des en­jeux so­ciaux, de la re­li­gion et fait un amal­game de tout ça. Elle a dé­jà chan­té en po­si­tion de cru­ci­fixion de­vant une croix en mi­roirs, che­vau­ché des dan­seurs pour un ta­bleau équestre et chan­té Like A Vir­gin en imi­tant l’ac­trice Marlene Die­trich. Et comme dans l’uni­vers de Ma­don­na, le sexe et la re­li­gion font bon mé­nage, nous ver­rons, au cours du pro­chain spec­tacle, des re­li­gieuses vi­re­vol­ter au­tour de po­teaux telles des

strip­tea­seuses. Chaque chan­son a droit à sa mise en scène.

En fait, Ma­don­na voit ses pres­ta­tions un peu comme du théâtre mu­si­cal. «Je me sers de mes chan­sons pour ra­con­ter des his­toires, ex­plique-t-elle. Et elles-mêmes en ra­content plu­sieurs aus­si. Tu peux ra­con­ter au moins cinq his­toires dif­fé­rentes avec cha­cune de mes chan­sons. »

Quelles ont été les ins­pi­ra­tions pour trans­po­ser les chan­sons sur la scène cette fois-ci?

«Plu­sieurs des idées que j’ai eues pour le spec­tacle sont liées di­rec­te­ment aux thèmes des chan­sons. L’amour est un thème très pré­sent. Le ro­man­tisme, les cha­grins d’amour, croire en ses rêves, croire en soi, se re­le­ver mal­gré les épreuves de la vie… Des choses qui nous touchent au quo­ti­dien.»

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.