Une bio­gra­phie d’Éric La­pointe

De son propre aveu, Jacques Lanc­tôt n’était «pas un fan» quand l’édi­teur Michel Brû­lé lui a de­man­dé d’écrire une bio­gra­phie d’Éric La­pointe. Mais l’ex-fel­quiste a chan­gé son fu­sil d’épaule quand il a dé­cou­vert que l’en­fant ter­rible du rock qué­bé­cois est u

Le Journal de Quebec - Weekend - - GINETTE RENO - Cé­dric Bé­lan­ger CEDRIC.BELANGER@QUE­BE­COR­ME­DIA.COM

«La com­mande de l’édi­teur a coïn­ci­dé avec la pé­riode où Pierre Karl Pé­la­deau (PKP) était en campagne à la chef­fe­rie du Par­ti qué­bé­cois. J’ai dé­cou­vert sur Fa­ce­book la vi­déo d’Éric La­pointe, qui ap­puyait PKP. Pour moi, c’était une dé­cou­verte. J’avais vu son nom dans des fêtes de la Saint-Jean-Bap­tiste, mais ja­mais à la fête du Ca­na­da. Ce fut le pre­mier ar­tiste à se mouiller en fa­veur de PKP, et ça m’a em­bal­lé», a dit M. Lanc­tôt, lors d’un en­tre­tien avec Le Jour­nal.

Cette connexion idéo­lo­gique avec le chan­teur a ser­vi de mo­teur à Jacques Lanc­tôt dans la ré­dac­tion de son ou­vrage, qui vise à faire un ré­su­mé de la car­rière et des frasques de La­pointe concoc­té à par­tir des ar­ticles de jour­naux pu­bliés à son su­jet au fil des deux der­nières dé­cen­nies.

Lors de ses re­cherches, l’au­teur avoue avoir dé­cou­vert un Éric La­pointe bien dif­fé­rent de l’image du no­ceur im­pé­ni­tent qui lui colle à la peau.

«Au dé­but, les gens me di­saient de ne pas faire ça parce que c’est un ba­gar­reur et écu­meur de bars qui n’est pas fin avec les filles. Il avait toute cette au­ra né­ga­tive au-des­sus de la tête. Ça ne m’a pas em­pê­ché de dé­cou­vrir un per­son­nage sym­pa­thique et vul­né­rable. C’est un poète aus­si. Avec [Ro­ger] Ta­bra, il écrit des textes d’une beau­té ex­cep­tion­nelle. On sent que ce n’est pas ar­ti­fi­ciel, ce qu’il écrit.» Pour me­ner à terme son projet, Jacques Lanc­tôt n’a pas cher­ché à in­ter­ro­ger La­pointe et ses proches. C’est pour­quoi l’édi­teur qua­li­fie cette bio­gra­phie, sim­ple­ment in­ti­tu­lée Éric La­pointe, de non au­to­ri­sée.

LA MÊME LUTTE

«La com­mande était vrai­ment de me ba­ser sur ce qui a été dit sur lui dans les jour­naux, et non pas d’al­ler en­quê­ter à gauche et à droite.»

Du même souffle, Jacques Lanc­tôt in­dique qu’il n’a ja­mais ren­con­tré Éric La­pointe en per­sonne ni vu un de ses concerts.

«Je l’ai dé­jà vu de loin, mais je ne lui ai ja­mais ser­ré la main. Je de­vais al­ler au ma­riage de PKP, mais, pour des rai­sons per­son­nelles, je n’ai pas pu. Mais ça m’in­té­res­se­rait de le ren­con­trer. Sur­tout que nous sommes du même cô­té de la bar­ri­cade. Nous lut­tons tous les deux, à notre fa­çon, pour l’avè­ne­ment d’un pays et on ne peut pas se per­mettre de mul­ti­plier les en­ne­mis quand nous sommes si peu nom­breux à dé­fendre ce projet.» Le livre Éric La­pointe — Bio­gra­phie (pu­blié aux édi­tions Les In­tou­chables) se­ra mis en vente le 14 oc­tobre.

Jacques Lanc­tôt, au­teur.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.