SA CARRIÉRE EN 10 DATES

Le Journal de Quebec - Weekend - - NEWS -

1955

Mi­chel Pou­lin (son vé­ri­table nom) a 18 ans et tra­vaille comme dé­co­ra­teur, mais rêve d’une car­rière de chan­teur. Mal­gré l’op­po­si­tion de ses pa­rents, il chante dans les au­berges et salles pa­rois­siales de Thet­ford Mines.

1957

Le pro­duc­teur Yvan Dufresne re­crute le chan­teur, lui of­frant son pre­mier contrat de disque. C’est ain­si que Mi­chel Pou­lin de­vient Mi­chel Lou­vain et en­re­gistre les chan­sons Bue­nas noches

mi amor et Adieu. Sa car­rière est lan­cée. Mi­chel Lou­vain est sa­cré Mon­sieur Ra­dio-Té­lé­vi­sion au Ga­la des ar­tistes. Ce titre est dé­cer­né à la ve­dette pré­fé­rée du pu­blic qué­bé­cois. C’est éga­le­ment cette an­née qu’il at­teint le cap du mil­lion d’al­bums ven­dus dans sa car­rière.

Le pu­blic qué­bé­cois de­vient amou­reux de La dame

en bleu, qui marque le re­tour au nu­mé­ro un des pal­ma­rès pour Mi­chel Lou­vain après 11 ans.

1977

Mi­chel Lou­vain se pro­duit pour la pre­mière fois en so­lo sur la scène de la Place des Arts. Il y re­vien­dra plu­sieurs fois dans les an­nées sui­vantes, no­tam­ment en 1982 pour y cé­lé­brer ses 25 ans de car­rière.

1987

Mi­chel Lou­vain prend la barre de l’émis­sion De bonne hu­meur sur les ondes de Té­lé-Mé­tro­pole (de­puis de­ve­nu TVA). La quo­ti­dienne garde l’an­tenne du­rant cinq ans, re­joi­gnant en moyenne un mil­lion de té­lé­spec­ta­teurs tous les soirs.

2005

Mi­chel Lou­vain s’ins­talle au Ca­ba­ret du Ca­si­no de Mon­tréal où il donne plus de 55 spec­tacles en­tou­ré de ses mu­si­ciens et d’une cho­riste.

2009

Le réa­li­sa­teur Claude De­mers lance le do­cu­men­taire met­tant en ve­dette cinq des plus fer­ventes ad­mi­ra­trices de Mi­chel Lou­vain.

2010

2017

Les dames en bleu, Mi­chel Lou­vain est nom­mé Che­va­lier de l’Ordre na­tio­nal du Qué­bec. Mi­chel Lou­vain cé­lé­bre­ra à la fois ses 60 ans de car­rière et son 80e an­ni­ver­saire de nais­sance, le 12 juillet.

Pour sou­li­gner ses 25 ans de car­rière en 1982, Mi­chel Lou­vain a mon­té un spec­tacle à grand dé­ploie­ment à la Place des Arts: Cé­lé­bra­tion. «J’avais des idées de gran­deur; j’avais fait cons­truire un im­mense es­ca­lier, j’étais en­tou­ré de dan­seurs et les dé­cors étaient ma­gni­fiques. Je pense que je me chan­geais trois ou quatre fois pen­dant la soi­rée. Quel beau sou­ve­nir», se sou­vient-il.

«Je suis al­lé cher­cher Mi­chèle Ri­chard pour al­ler dans un ga­la et elle m’a ou­vert la porte ha­billée comme ça. Je pen­sais qu’elle n’était pas prête! Ça a tel­le­ment fait ja­ser ce soir-là. Même au­jourd’hui, elle en parle en­core dans des en­tre­vues. Elle avait de l’au­dace, la mau­susse! », ri­cane Mi­chel Lou­vain

«J’avais 15 ans et je jouais du tam­bou­rin dans la fan­fare de Thet­ford Mines avec mon frère», se sou­vient Mi­chel Lou­vain qui, à l’époque, s’ap­pe­lait Mi­chel Pou­lin. Ce n’est que deux ans plus tard qu’il a com­men­cé à chan­ter.

En 1988, Mi­chel Lou­vain re­ce­vait le Prix Af­fec­tion TV Heb­do, au ga­la des Gé­meaux. «C’était à l’époque de De Bonne hu­meur. On al­lait cher­cher près d’un mil­lion de cotes d’écoute chaque soir», sou­ligne-t-il.

Deux ans après Cé­lé­bra­tion, Mi­chel Lou­vain re­ve­nait sur la scène de la Place des Arts avec la re­vue mu­si­cale Au­tour du monde. «J’avais mon­té une grosse pro­duc­tion; il y avait du monde dans ce spec­tacle-là, c’était in­croyable. On fai­sait des chan­sons de toutes sortes de pays. Sur cette pho­to, c’était le Car­na­val de Rio», re­late-t-il.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.