De plus en plus am­bi­tieux

Le Journal de Quebec - Weekend - - TÉLÉVISION - Marc-An­dré Le­mieux Le Jour­nal de Mon­tréal

Ju­lie Sny­der et son équipe n’ont ja­mais fait dans la fa­ci­li­té. On s’en rend compte plus que ja­mais cet au­tomne en re­gar­dant Le ban­quier. Cette sai­son, les 10 émis­sions thé­ma­tiques du jeu/va­rié­tés/talk-show réunissent pas moins de 224 per­son­na­li­tés. De Mar­tin Matte ( spé­cial Les beaux ma­laises) à Kent Na­ga­no ( spé­cial OSM), en pas­sant par Anne Dor­val ( spé­cial Chambres en ville) et Andre Daw­son ( spé­cial Ex­pos), les ve­dettes abondent entre deux va­lises.

L’homme der­rière les thé­ma­tiques du Ban­quier, c’est Sté­phane Laporte. En en­tre­vue au Jour­nal, le concep­teur ex­plique qu’une émis­sion du po­pu­laire jeu de TVA peut naître de deux fa­çons. La pre­mière: à par­tir du concur­rent. «Chaque an­née, on lance une grande cam­pagne de re­cru­te­ment, ex­plique Sté­phane Laporte. L’équipe de re­cherche re­çoit plus de 10 000 can­di­da­tures. On les épluche, on sé­lec­tionne les can­di­dats les plus in­té­res­sants, puis on bâ­tit des émis­sions au­tour de leurs pas­sions.»

Le ban­quier spé­cial Or­chestre sym­pho­nique de Mon­tréal, qui se­ra dif­fu­sé di­manche, entre dans cette ca­té­go­rie. L’heu­reux élu, Frédéric-Alexandre Mi­chaud, était un jeune étu­diant de mu­sique qui rê­vait de de­ve­nir chef d’or­chestre. Laporte et com­pa­gnie ont donc fait ve­nir Kent Na­ga­no et ses mu­si­ciens. Rien de moins.

L’in­verse est aus­si pos­sible. Par­fois, Sté­phane Laporte construit une émis­sion en­tière à par­tir d’un flash. Ce fut le cas avec Le ban­quier consa­cré aux Ex­pos de Mon­tréal, pré­sen­té le week-end der­nier. «J’ai réa­li­sé qu’on n’avait ja­mais réuni les an­ciens joueurs des Ex­pos, ex­plique le concep­teur. On a donc lan­cé un ap­pel à tous pour trou­ver le plus grand fan des Ex­pos.»

Les re­cher­chistes du Ban­quier, su­per­vi­sés par Ma­de­leine Cantin, pro­duc­trice au conte­nu, ont tra­vaillé d’ar­rache-pied pen­dant six se­maines pour re­tra­cer nos an­ciens Z’Amours. Pour at­teindre leur ob­jec­tif, ils ont éga­le­ment re­cou­ru aux ser­vices du maire de Mon­tréal. Fan fi­ni de ba­se­ball, De­nis Co­derre leur a prê­té son car­net d’adresses pour qu’ils puissent ral­lier le plus grand nombre de grosses poin­tures pos­sibles, comme Andre Daw­son et Rus­ty Staub.

«C’était com­plexe, parce que les an­ciens Ex­pos sont dis­per­sés un peu par­tout en Amé­rique, ex­plique Sté­phane Laporte. On de­vait non seule­ment les re­trou­ver, mais les convaincre de ve­nir faire un coup de cha­peau aux Mont­réa­lais. On a été chan­ceux; ils ont été très ou­verts. On a même réus­si à re­joindre Bill Lee, qui ha­bite au Ver­mont sans té­lé­phone.»

UN ZOO

Outre un spé­cial Chambres en ville réunis­sant les co­mé­diens qui sont ap­pa­rus au gé­né­rique de cette sé­rie mar­quante des an­nées 1990, la 11e sai­son du Ban­quier se pour­sui­vra le mois pro­chain avec une émis­sion con­sa­crée aux ani­maux, dans la­quelle les té­lé­spec­ta­teurs ver­ront 26 per­son­na­li­tés avec leurs pe­tites bêtes de poils. En­re­gis­tré en sep­tembre, ce ren­dez-vous a mo­men­ta­né­ment trans­for­mé les stu­dios de TVA en vé­ri­table zoo.

«C’était l’arche de Noé! blague Sté­phane Laporte. Alexan­dra Diaz est ve­nue avec son pois­son rouge. Clau­dette Taillefer avait ame­né deux tour­te­relles, un coq, trois poules, un al­pa­ga et deux ca­nards. Jacynthe Re­né est ar­ri­vée avec deux bre­bis, un âne et deux la­pins, Marc Her­vieux était avec son la­bra­dor… C’était fou comme pla­teau! Du­rant l’en­re­gis­tre­ment, on nous avait conseillé de mettre les chats pas trop près des chiens, pour évi­ter que ça brasse!»

Éga­le­ment à ve­nir au cours des pro­chaines se­maines, un Ban­quier spé­cial La Grande gui­gno­lée des mé­dias, au cours du­quel Ma­rie-Mai et Bob­by Ba­zi­ni chan­te­ront Noël. Cette édi­tion se­ra pré­sen­tée en clô­ture de sai­son, soit le 29 no­vembre.

LE RE­TOUR DU

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.