UNE RE­LÈVE SOLDE

Un ar­tiste par­mi Bern­ha­ri, Phi­lippe Brach, Jé­rôme Couture, Valérie La­haie ou Da­vid Por­te­lance se­ra sa­cré ré­vé­la­tion de l’an­née lors du ga­la de l’ADISQ le 8 no­vembre. Alors que les pro­jec­teurs se tournent sur eux de­puis quelque temps, ces cinq ar­tistes ont

Le Journal de Quebec - Weekend - - LA UNE - Ra­phaël Gen­dron-Mar­tin Le Jour­nal de Mon­tréal ra­phael.gen­dron-mar­tin@que­be­cor­me­dia.com

Deux ar­tistes dé­cou­verts dans une émis­sion de té­lé­réa­li­té, un au­teur-com­po­si­teur fai­sant car­rière de­puis 20 ans, un jeune chan­teur avec un uni­vers co­lo­ré et un mu­si­cien avec un uni­vers sombre et mys­té­rieux. Les cinq ar­tistes en no­mi­na­tion dans la ca­té­go­rie ré­vé­la­tion de l’an­née ne pou­vaient être plus dif­fé­rents, cette an­née. Et Le Jour­nal a eu l’idée de les réunir pour avoir leurs com­men­taires sur l’état ac­tuel de l’in­dus­trie.

CHAN­GER L’AP­PROCHE

De­puis plu­sieurs an­nées, on constate que les al­bums se vendent de moins en moins. Les gens consomment plu­tôt la mu­sique sur des sites d’écoute en conti­nu comme Spo­ti­fy. Et l’as­sis­tance aux spec­tacles de mu­sique di­mi­nue. Comment ces «jeunes» ar­tistes ar­rivent-ils à s’ac­cro­cher à leur rêve dans ce cli­mat un peu sombre pour l’ave­nir de la mu­sique ?

«Je pense que tu n’as plus le droit de t’as­seoir sur tes lau­riers long­temps, au­jourd’hui, re­con­naît Phi­lippe Brach. Tour­ner un al­bum pen­dant quatre ans, je ne suis pas sûr que ça existe en­core. Mais en re­gar­dant au­tour de la table, on voit la par­faite re­pré­sen­ta­tion qu’il n’y en a pas, de re­cette.»

«On ne fait pas ce mé­tier-là pour faire de l’ar­gent, ce n’est pas ça le but, dit Jé­rôme Couture. J’ai fait une té­lé­réa­li­té, mais je ne cher­chais pas la po­pu­la­ri­té ins­tan­ta­née. Ça fait dé­jà dix ans que je gagne ma vie dans ce mi­lieu-là. Com­men­cer une car­rière avec les pro­blèmes ac­tuels de l’in­dus­trie, ça pose de beaux dé­fis pour l’ave­nir. Il fau­dra chan­ger l’ap­proche, trou­ver une autre fa­çon. On n’au­ra d’autre choix que d’axer ça sur les spec­tacles.»

PAR AMOUR POUR LA MU­SIQUE

L’aî­né du groupe, Da­vid Por­te­lance, re­con­naît que ses re­ve­nus prin­ci­paux passent dé­sor­mais par la scène, ou la pré­sence à des émis­sions de té­lé­vi­sion. «Je ne vais pas me battre contre le consom­ma­teur qui a fa­ci­le­ment ac­cès à la mu­sique, dit-il. De la mu­sique, si j’avais le choix de ne pas en faire, je n’en fe­rais pas! Parce que ce n’est pas ça qui met du beurre de pi­nottes sur mes toasts le ma­tin. Mais j’écris des chan­sons parce que je ne peux m’en em­pê­cher. Si j’étais ca­pable de ne pas créer, je fe­rais autre chose... Et je fe­rais pro­ba­ble­ment plus d’ar­gent!»

Des ar­tistes pas­sion­nés, qui sont là pour les bonnes rai­sons, c’est ce qui res­sort de cette ren­contre. «Il y a beau­coup de place pour l’au­then­ti­ci­té, en ce mo­ment, ob­serve Valérie La­haie. Per­son­nel­le­ment, par­mi les cinq ar­tistes en no­mi­na­tion comme ré­vé­la­tion, je connais­sais seule­ment Phi­lippe et Jé­rôme. Mais je suis al­lée écou­ter ce que fait Da­vid, et je me suis ren­du compte que je connais­sais plein de chan­sons. Et Bern­ha­ri, j’ai ado­ré ses tex­tures so­nores. Si on est là et qu’on fait des al­bums, c’est qu’on es­saie de s’ac­cro­cher à un es­poir. Mais c’est sûr que ça va mal. J’étais en

show il y a quelques jours et je re­gar­dais mon ca­chet... Je me de­man­dais comment mon gé­rant al­lait faire! On ar­rive en des­sous, c’est la réa­li­té.»

«On est en­tré dans ce mi­lieu-là par amour pour la mu­sique, sans né­ces­sai­re­ment pen­ser à l’état de l’in­dus­trie, dit Bern­ha­ri. Tu fais tes trucs et tu veux juste que ça fonc­tionne. Et quand ça ar­rive, tu te rends compte que tu es dans une es­pèce de Ti­ta­nic qui est en train de cou­ler. C’est vrai qu’il y a beau­coup de gra­tui­té en ce mo­ment, mais il faut trou­ver de nou­velles ma­nières de re­joindre les gens.»

Le ga­la de l’ADISQ, ani­mé pour une dixième an­née consé­cu­tive par Louis-Jo­sé Houde, se­ra dif­fu­sé le 8 no­vembre pro­chain, à 19 h 30, sur ICI Ra­dio-Ca­na­da Té­lé.

Le pre­mier ga­la, ani­mé par Oli­vier Ro­billard-La­veaux, au­ra lieu le mar­di 27 oc­tobre à 20 h, et se­ra dif­fu­sé sur Mu­si­queP­lus et Mu­simax. Le ga­la de l’in­dus­trie, ani­mé par Clau­dine Pré­vost, se­ra dif­fu­sé sur le site de Pal­ma­rèsADISQ, le 27 oc­tobre à 16 h.

JÉ­RÔME COUTURE

BERN­HA­RI VALÉRIE LA­HAIE

DA­VID POR­TE­LANCE PHI­LIPPE BRACH

Bern­ha­ri, Valérie La­haie, Da­vid Por­te­lance et Phi­lippe Brach. Jé­rôme Couture

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.