UN RÔLE DE COM­PO­SI­TION DANS MA­RY POP­PINS

Le Journal de Quebec - Weekend - - WEEKEND -

Re­né Si­mard pas­se­ra pas­sa­ble­ment de temps sur scène cette an­née puis­qu’en plus de se pro­duire dans un nou­veau spec­tacle, il joue­ra dans Ma­ry Pop­pins, la nou­velle co­mé­die mu­si­cale de Juste pour rire, qui se­ra pré­sen­tée au Théâtre St-De­nis à comp­ter du mois de juin. Le chan­teur y cam­pe­ra Mon­sieur Georges Banks, un rôle de com­po­si­tion, gra­cieu­se­té de Serge Pos­ti­go, qui as­sure la mise en scène du spec­tacle.

«C’est le fun de sa­voir que Serge a pen­sé à moi pour jouer ce rôle, parce Mon­sieur Banks, c’est quel­qu’un de bête comme ses pieds, de ri­gide, de froid… c’est tout le contraire de moi! J’ai tel­le­ment hâte de com­men­cer les ré­pé­ti­tions! Je suis éner­vé comme un en­fant! Pour moi, c’est une li­bé­ra­tion. On m’a tou­jours don­né des rôles de bons gars qui sont heu­reux d’être contents, d’être vi­vants. Ça fait dif­fé­rent! Ça me nour­rit énor­mé­ment.»

SÉ­JOUR À DU­BLIN

Re­né Si­mard n’avait ja­mais vu l’adap­ta­tion scé­nique de Ma­ry Pop­pins avant l’au­tomne der­nier. En ef­fet, avec Ma­rie-Jo­sée Taille­fer, il est al­lé jus­qu’en Ir­lande pour voir dans quoi il s’em­bar­quait. «Le spec­tacle n’était plus pré­sen­té à New York ni à Londres. On a donc ta­pé

Ma­ry Pop­pins dans Google, puis Du­blin est ap­pa­ru! re­late le touche-à-tout. On a pas­sé cinq jours à Du­blin. On a fait la tour­née des pubs, on est al­lé voir des danses cel­tiques, on a vi­si­té la Pri­son de Kil­main­ham… C’est une ville qu’on a ado­rée. On ai­me­rait y re­tour­ner.»

NOU­VEAUX VI­SAGES

Dans Ma­ry Pop­pins, Re­né Si­mard joue­ra aux cô­tés de Joëlle Lanc­tôt (Ma­ry Pop­pins), Jean-Fran­çois Pou­lin (Bert le ra­mo­neur) et plu­sieurs autres vi­sages pas né­ces­sai­re­ment connus du grand pu­blic. L’été der­nier, Serge Pos­ti­go avait été sé­vè­re­ment cri­ti­qué par cer­tains pro­fes­sion­nels du mi­lieu pour avoir ou­vert les au­di­tions du spec­tacle à mon­sieur et ma­dame Tout-le-monde. On lui re­pro­chait de cher­cher des ama­teurs alors que plu­sieurs ar­tistes cre­vaient de faim.

Re­né Si­mard dé­fend la dé­ci­sion du met­teur en scène. «Tout le monde mé­rite d’avoir sa chance. Dans le show, il y a des gens as­sez âgés qui ca­potent parce que c’est la pre­mière fois qu’on leur donne ce genre de rôle. C’est la même chose avec cer­tains jeunes… Serge a vou­lu ré­ac­tua­li­ser Ma­ry

Pop­pins. Et c’est réus­si. C’est vrai­ment dif­fé­rent du film de Dis­ney qu’on est ha­bi­tué de voir.»

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.