LES NOCES DE BOIS

Anouk Meu­nier et Jean-Phi­lippe Dion cé­lèbrent leurs noces de bois pro­fes­sion­nelles de­main en pré­sen­tant une ré­ca­pi­tu­la­tion des meilleurs mo­ments des cinq pre­mières an­nées d’Ac­cès illi­mi­té. Une heure bien rem­plie avec Cé­line Dion, Ma­rie-Mai, Ra­chid Ba­dou­ri

Le Journal de Quebec - Weekend - - TÉLÉVISION - Marc-An­dré Le­mieux

LES RÔLES IN­VER­SÉS

Au cours des der­nières se­maines, Anouk Meu­nier et Jean-Phi­lippe Dion ont goû­té à leur propre mé­de­cine quand Phi­lippe Bond et Mi­ka, deux an­ciens in­vi­tés d’Ac­cès illi­mi­té, les ont sur­pris dans leur vie de tous les jours. Mi­ka est dé­bar­qué chez Jean-Phi­lippe en plein sa­me­di de Pâques, alors que ce­lui-ci pre­nait le brunch en fa­mille. Les images qui se­ront dif­fu­sées di­manche montrent un ani­ma­teur vi­si­ble­ment dé­con­te­nan­cé de re­ce­voir la vi­site du chan­teur et sur­tout, d’être bom­bar­dé de ques­tions somme toute per­son­nelles. «Je n’étais pas su­per à l’aise, parce que j’aime être en contrôle. Je pré­fère être ce­lui qui gère la si­tua­tion. En plus, je n’avais ja­mais ac­cep­té de faire un tour­nage chez moi. Ce n’est pas quelque chose dont j’avais en­vie. C’est ma li­mite à moi. La ve­nue de Mi­ka m’a fait réa­li­ser à quel point les ar­tistes sont gé­né­reux de nous ac­cueillir chez eux, dans leur in­ti­mi­té», dé­clare Jean-Phi­lippe Dion.

Pour sa part, Anouk Meu­nier s’est fait prendre en otage par Phi­lippe Bond au Ma­noir Saint-Sau­veur, alors qu’elle s’ap­prê­tait à al­ler au lit. L’hu­mo­riste, qu’elle avait elle-même bor­dé lors d’un re­por­tage en 2015, vou­lait lui rendre la pa­reille. L’équipe d’Ac--

cès illi­mi­té avait pla­ni­fié le tour en se­cret avec plu­sieurs com­plices, dont Da­niel Me­lan­çon, son conjoint. Con­trai­re­ment à Jean-Phi­lippe Dion, l’ani­ma­trice semble avoir pris plai­sir à voir les ca­mé­ras en­va­hir sa chambre d’hô­tel sans aver­tis­se­ment. «J’ai ado­ré ça! s’ex­clame-t-elle. J’ai ou­vert la porte et quand j’ai vu Phi­lippe Bond, j’ai tout de suite pen­sé: su­per bon flash! Oui, il était dans mes af­faires, mais je suis bonne joueuse pour ce genre de choses.»

LE FU­TUR D’AC­CÈS ILLI­MI­TÉ

Bien que Jean-Phi­lippe Dion ait ré­cem­ment été nom­mé vice-pré­sident conte­nu et stra­té­gie chez Pro­duc­tions Dé­fer­lantes, il conti­nue­ra à co­pi­lo­ter

Ac­cès illi­mi­té avec Anouk Meu­nier si TVA re­nou­velle l’émis­sion l’an pro­chain. Quant au conte­nu du ren­dez­vous, le tan­dem semble confiant de pou­voir trou­ver des idées de re­por­tage pour plu­sieurs autres sai­sons.

«L’au­tomne der­nier, on s’est vrai­ment po­sé la ques­tion: Est-ce qu’on va vrai­ment réus­sir à rem­plir notre grille de 23 to­pos? ra­conte Jean-Phi­lippe Dion. J’ai eu le ver­tige pen­dant quelques se­maines. J’avais peur qu’on n’y ar­rive pas. Mais fi­na­le­ment, ça s’est su­per bien pas­sé. On a même re­fu­sé des de­mandes cet hi­ver.»

FAN­TASME ILLI­MI­TÉ

Après avoir pas­sé une jour­née com­plète avec Se­le­na Gomez à Pa­ris cet hi­ver, Anouk Meu­nier rêve de convaincre Tay­lor Swift de faire la même chose. «J’aime les gros hap­pe­nings, les stars in­ter­na­tio­nales, les stars qui ont des vies tré­pi­dantes et tel­le­ment dif­fé­rentes des nôtres au Qué­bec. Ça donne des in­cur­sions in­té­res­santes. J’ai­me­rais bien ex­ploi­ter cet as­pect.»

Quant à Jean-Phi­lippe, il sou­haite pou­voir ac­com­pa­gner d’autres ar­tistes qué­bé­cois à l’étran­ger comme il l’a fait cet hi­ver à Pa­ris, où Luc Lan­ge­vin pré­sen­tait son spec­tacle en pri­meur eu­ro­péenne. «Suivre Xa­vier Do­lan qui pré­sente son nou­veau film en France, ça se­rait tri­pant. Être té­moin du suc­cès rem­por­té ailleurs par quel­qu’un du Qué­bec, c’est tel­le­ment spé­cial. Pour Luc Lan­ge­vin, j’avais la voix qui trem­blait tel­le­ment j’étais ner­veux pour lui avant qu’il pré­sente son spec­tacle en France. Quand il est mon­té sur scène, j’avais des frissons et quand il est sor­ti de scène, je pleu­rais! Il avait pas­sé deux jours à nous ra­con­ter com­bien il avait mis d’ar­gent là-de­dans, com­bien c’était un pa­ri ris­qué, etc.»

LA PRES­SION D’UN TITRE

Cinq ans après ses dé­buts à TVA, Ac­cès illi­mi­té porte mieux son nom que ja­mais, croit Jean-Phi­lippe Dion. C’était osé d’ar­ri­ver avec une émis­sion qui s’ap­pelle Ac­cès illi­mi­té, dé­clare le pro­duc­teur et ani­ma­teur. Ju­lie Sny­der nous avait dit : «C’est le meilleur titre pour in­di­quer c’est quoi votre émis­sion, mais vous met­tez la barre haute…» Elle avait rai­son parce qu’il a fal­lu qu’on en dé­fonce des portes et qu’on en pose des ques­tions pas fa­ciles pour mon­trer qu’on mé­ri­tait d’avoir un titre de même! Ça n’a pas tou­jours été évident. Notre pre­mier re­por­tage, Louis-Jo­sé Houde, avait cho­ké au der­nier mo­ment parce qu’il était ner­veux à l’idée de lais­ser en­trer une ca­mé­ra chez lui!»

TVA pré­sente une émis­sion spé­ciale d’Ac­cès illi­mi­té di­manche à 21 h.

Anouk Meu­nier et Jean-Phi­lippe Dion

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.